LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
L'oxymore  (Prosodie) EmptyJeu 25 Nov - 17:23 par masirene

» 19 novembre journée mondiale...
L'oxymore  (Prosodie) EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
L'oxymore  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
L'oxymore  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
L'oxymore  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
L'oxymore  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
L'oxymore  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
L'oxymore  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
L'oxymore  (Prosodie) EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29151 messages dans 4559 sujets
-37%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick Lite avec télécommande vocale Alexa
18.99 € 29.99 €
Voir le deal

 

 L'oxymore (Prosodie)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

L'oxymore  (Prosodie) Empty
MessageSujet: L'oxymore (Prosodie)   L'oxymore  (Prosodie) EmptyLun 16 Fév - 12:19



PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

L'OXYMORE

L'oxymore ou "oxymoron" ; masculin, du grec oxus, qui signifie pointu, fin, intelligent, et môros, qui veut dire émoussé, sot, d'où l'adjectif "oxumôros" qui peut être assimilé à : fin, sous une apparence de niaiserie, et la création du nom "oxumôron" en rhétorique pour désigner une ingénieuse alliance de mots contradictoires.

L'oxymore est une forme d'antithèse qui unit en un syntagme deux termes en principe contradictoires. L'exemple le plus connu et le plus célèbre est celui de CORNEILLE dans "Le Cid" :


Cette obscure clarté qui tombe des étoiles.

Le recours à l'oxymore est très fréquent d'une manière générale, en poésie, sans doute à cause de son pouvoir de mise en relief dû au paradoxe qu'il contient. Il rend, de la sorte, plus saisissantes les oppositions de couleurs dans ces vers de Victor HUGO :


Une goutte de sang se détachait de l'ombre,
Implacable, et tombait sur cette blancheur sombre.

On appelle également l'emploi de l'oxymore une "alliance de mots", ceux-ci n'étant pas absolument contraires mais qui sont compatibles logiquement, ou dont la rencontre est inattendue. Ainsi : "charmant et sépulcral", ou encore "Ô la vie et la mort de mon coeur "

Encore quelques exemples :


Je sens en moi l'âme enfantine
D'Homère, vieux musicien.

Tous les poètes ont souvent recours à cette figure pour sa beauté, et parce qu'elle permet d'exprimer l'indicible :

Exemple ==> - "Je ris en pleurs" (François VILLON)
- "Dans le tumulte au silence pareil". (Paul VALÉRY)
- "Vivre prisonnier de la liberté" (C. DOTREMONT)

J'ai, moi-même, largement utilisé l'oxymore dans un long poème qui porte le nom d' OXY(MORE)

Voici les deux premiers quatrains :


Je suis la main de fer dans un gant de velours :
Celui qui, lentement, soudainement s'agite,
Et peut faire payer l'insolence gratuite
À ceux qui, sombrement, éclairent mon parcours.

D'un clair-obscur devine au mieux que je ne vois,
Une lueur d'espoir dans un espace d'ombre :
Ce douloureux bonheur qui me hante, parfois,
De courage et de peur que je chiffre en grand nombre.[...]


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
pierrot-lunaire

pierrot-lunaire


Messages : 427
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

L'oxymore  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: L'oxymore (Prosodie)   L'oxymore  (Prosodie) EmptyLun 16 Fév - 12:52

Sans oublier le célèbre soleil noir de la mélancolie de Gérard de Nerval.
La poésie et la littérature nous offrent de nombreux exemples d'oxymores.


oisami                           andre

pierrot
Revenir en haut Aller en bas
 
L'oxymore (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: