LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
La paragoge  (Prosodie) EmptyJeu 25 Nov - 17:23 par masirene

» 19 novembre journée mondiale...
La paragoge  (Prosodie) EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
La paragoge  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
La paragoge  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
La paragoge  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
La paragoge  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
La paragoge  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
La paragoge  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
La paragoge  (Prosodie) EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29151 messages dans 4559 sujets
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les Ecouteurs avec réduction de bruit Jabra Elite 85t ...
134.99 € 269.99 €
Voir le deal

 

 La paragoge (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

La paragoge  (Prosodie) Empty
MessageSujet: La paragoge (Prosodie)   La paragoge  (Prosodie) EmptyVen 13 Mar - 11:07



PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

PARAGOGE

Il s'agit d'un mot féminin, tiré d'un mot grec qui signifie "addition". Ce terme désigne en fait l'ajout d'une lettre ou d'une syllabe à la fin d'un mot.

Cette appellation renvoie, en poésie, à un procédé pratique pour ceux qui s'accordent des facilités leur permettant de trouver une syllabe manquante dans le mètre du vers. On dit aussi qu'il s'agit
d'un métaplasme. Autrement dit : l'action de "modeler autrement" (du grec "metaplassein") signifiant littéralement "transformer".

Cette licence poétique reconnue permet d'écrire, par exemple : "avecque" en lieu et place de "avec", afin de gagner uns syllabe dans le décompte métrique.

De même, on peut écrire "jusques" et "grâces à" en ajoutant un "S" à la fin de ces mots. Les "licences poétiques" sont des autorisations que se sont données les poètes de ne pas respecter, dans certains cas, les règles habituelles de l'orthographe et de la grammaire.

On peut penser que l'interdiction de faire rimer un "pluriel" avec un "singulier" s'était étendue à l'écriture qui, paradoxe à nos oreilles, semblait plus importante que la sonorité à l'audition (mais le "s" du pluriel s'était entendu jadis dans la prononciation). On n'aurait pas fait rimer, par exemple , "je vois" et "moi", même si le "S" ne s'entendait pas. On aurait donc supprimé ce "S" dans l'écriture pour tourner la difficulté. La licence, ici, était au service d'une règle plus importante , celle de la rime.

Exemple de retrait d'une lettre dans ce distique de RACINE, extrait d'ANDROMAQUE :


Quelle horreur me saisit ? Grâce au Ciel, j'entrevoi...
Dieux ! quels ruisseaux de sang coulent autour de moi !

Autre exemple plus récent de LAMARTINE, dans "LA CHUTE D'UN ANGE" :


...
Jeune étranger, dit-il, approchez-vous de moi !
Depuis des jours bien longs, de bien loin je vous voi.

Dans ces deux exemples de "métaplasme", les "S" de j'entrevoi et de je vous voi ont été volontairement supprimés grâce à la "licence poétique".

Exemple de paragoge : "encore" avec un "S" à la fin :


Qu'encores aujourd'hui éteinte sous la lame
Me réchauffe, en pensant qu'elle fut sa clarté.

RACINE

Bien que ces pratiques soient peu fréquentes de nos jours, certains poètes les utilisent "encor". C'est parfaitement accepté, et elles ne peuvent être considérées comme des fautes de prosodie ou d'orthographe.

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
La paragoge (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: