LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherDernières imagesGalerieConnexion
Derniers sujets
» La vie, cette loterie!
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyLun 17 Juin - 22:06 par Flamme

» Plus vivre et moins penser.
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyLun 17 Juin - 21:58 par Flamme

» Du gris, toujours du gris.
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyLun 17 Juin - 21:46 par Flamme

» Au couvent (Blague poétique)
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyLun 17 Juin - 17:46 par jeanyves53

» Au printemps de mai
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyVen 24 Mai - 18:11 par yvon d'ore

» SUR L'AZUR DU CHEMIN
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyVen 24 Mai - 18:03 par yvon d'ore

» Je vous ai cueilli ce bouquet de roses
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyVen 24 Mai - 17:47 par yvon d'ore

» Par la beauté.
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyJeu 9 Mai - 11:49 par André Laugier

» Non, je n'étais pas prêt...
L'homéotéleute (Prosodie) EmptyMar 7 Mai - 18:22 par yvon d'ore

Statistiques
Nous avons 52 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est norbert

Nos membres ont posté un total de 29424 messages dans 4646 sujets
Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

 

 L'homéotéleute (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7155
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 82
Localisation : Marseille

L'homéotéleute (Prosodie) Empty
MessageSujet: L'homéotéleute (Prosodie)   L'homéotéleute (Prosodie) EmptySam 7 Mar - 9:44



PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

L'HOMÉOTÉLEUTE

Malgré sa ressemblance à consonance médicale, ce terme n'a rien à voir, de près ou de loin, avec l'homéopathie.

Du grec "homoios", signifiant "semblable", et "teleutè", qui veut dire "la fin", l'homéotéleute est un fait d'homophonie finale entre deux mots qui figurent dans une même phrase ou un même membre de phrase, dans un même vers ou verset également, les rimes étant un cas particulier d'homéotéleute.

Le but est de créer des effets sonores sensibles à l'oreille. Les mots qui se succèdent doivent appartenir à la même catégorie grammaticale (noms, adjectifs, verbes, adverbes, etc.)

Dans le verset ci-dessous, de Paul CLAUDEL, l'auteur use d'un cas d'homéotéleute pour passer d'un mot à l'autre, comme le regard passe "d'un point à l'autre" :


Les abîmes, que le regard sublime
Oublie, passant audacieusement d'un point à l'autre.

L'homéotéleute est ici relayé par des "effets phoniques" d'allitération (abîmes - sublimes) auxquels s'ajoute "oublie", combiné avec les "i" des mots précédents.

Il en est de même pour les vers suivants, de Guillaume APOLLINAIRE, avec les mots : "avenir" et "souvenir" :


Un air qu'on ne peut définir
Hésite entre son et pensée
Entre avenir et souvenir

.

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
L'homéotéleute (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: