LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyJeu 25 Nov - 17:23 par masirene

» 19 novembre journée mondiale...
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
La Barcarolle  (Prosodie) EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29151 messages dans 4559 sujets
Le deal à ne pas rater :
Disque SSD Interne – SAMSUNG – 870 QVO – 1To – 2,5″
69.99 €
Voir le deal

 

 La Barcarolle (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

La Barcarolle  (Prosodie) Empty
MessageSujet: La Barcarolle (Prosodie)   La Barcarolle  (Prosodie) EmptyJeu 7 Mai - 11:23


PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

LA BARCAROLLE


Ce mot d'origine italienne désigne une "chanson de batelier vénitien" (de "barcaruolo", qui signifie "gondolière"). Il s'agit soit d'une pièce pour piano, soit d'un morceau de musique vocale, sur un rythme ternaire caractéristique (le plus souvent de mesure 6/8), qui évoque le bercement des vaguelettes. On trouve une "barcarolle' dans la suite pour piano de Mendelssohn (Romances sans paroles), dans l'opéra "Obéron" de Weber. La plus célèbre est celle des "Contes d'Hoffmann" de Jacque Offenbach.

Ce terme musical n'intéresse la poésie que par rapport aux paroles, qui sont chantées. On sait que dans un opéra, elles passent après la musique.

En voici un el exemple de Jules Barbier, extrait du livret des "Contes d'Hoffmann"


Belle nuit, ô nuit d’amour,
Souris à nos ivresses,
Nuit plus douce que le jour,
Ô belle nuit d’amour !

Le temps fuit et sans retour
Emporte nos tendresses,
Loin de cet heureux séjour
Le temps fuit sans retour.

Zéphyrs embrasés,
Versez-nous vos caresses,
Zéphyrs embrasés,
Donnez-nous vos baisers!
vos baisers! vos baisers! Ah !

Belle nuit, ô nuit d’amour,
Souris à nos ivresses,
Nuit plus douce que le jour,
Ô belle nuit d’amour!
Ah! Souris à nos ivresses!
Nuit d’amour, ô nuit d’amour !




_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
La Barcarolle (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: