LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
Binaire  (Prosodie) EmptyJeu 25 Nov - 17:23 par masirene

» 19 novembre journée mondiale...
Binaire  (Prosodie) EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
Binaire  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
Binaire  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
Binaire  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
Binaire  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
Binaire  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
Binaire  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
Binaire  (Prosodie) EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29151 messages dans 4559 sujets
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les Ecouteurs avec réduction de bruit Jabra Elite 85t ...
134.99 € 269.99 €
Voir le deal

 

 Binaire (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Binaire  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Binaire (Prosodie)   Binaire  (Prosodie) EmptyDim 12 Avr - 12:41




PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

BINAIRE

Le terme de binaire qualifie toute structure linguistique ou poétique à deux éléments comparables et "liés" par un rapport perceptible. On parle ainsi de "vers binaires" pour l'alexandrin 6/6, mais aussi pour le décasyllabe 4/6. On peut également parler de "binarité lorsque des éléments sont appariés de manière manifeste :

- Par la coordination, comme par exemple les épithètes dans "Élévation" de BAUDELAIRE où l'on trouve :


Avec une indicible et mâle volupté
Et bois comme une pure et divine liqueur
S'élancer vers les champs lumineux et sereins.

- Par la juxtaposition, ainsi dans le premier quatrain de ce même poème où, aux vers 1 e 3, la binarité syntaxique soulignée par l'anaphore (Au-dessus..., au-dessus...) dans l'un ; (Par-delà..., par-delà...) dans l'autre se superpose à la binarité du vers, puisqu'il y a à chaque fois "répartition" de part et d'autre de la "césure"" :


Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par-delà le soleil, par delà les éthers,
Par-delà les confins des sphères étoilées.

Souvent la binarité se joint à des faits de parallélisme, de chiasme ou d'antithèse.

On parle également de "phrase binaire", en rhétorique, lorsque "protase" (à ne pas confondre avec la prostate lol! et "apodose" s'équilibrent nettement. (La "protase" désigne soit l'exposition du sujet dans un texte dramatique, une pièce de théâtre, soit la première partie d'une longue phrase déclamatoire. "L'apodose", elle, est une proposition principale qui, placée après une subordonnée conditionnelle (appelée protase), en indique la conséquence.

Comme un exemple vaut toujours mieux qu'un long discours, voici une phrase dans laquelle sont réunis ces deux figures de style :

Si j'insiste (protase), il viendra (apodose).


.

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
Binaire (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: