LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherDernières imagesGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je vous ai cueilli ce bouquet de roses
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyJeu 18 Avr - 14:53 par masirene

» VIivre à ma manière
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyJeu 18 Avr - 14:52 par masirene

» Rêver,vivre,écrire.
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyMar 16 Avr - 10:03 par Flamme

» L'espoir de son amour
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyDim 14 Avr - 21:45 par masirene

» Elle était ma grand-mère
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyDim 14 Avr - 21:43 par masirene

» Au couvent (Blague poétique)
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyDim 24 Mar - 15:21 par Flamme

» Par la beauté.
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyMar 5 Mar - 15:28 par Flamme

» Le monde s'endeuille
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyMar 5 Mar - 15:18 par Flamme

» La quête de l'enfant
Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyLun 4 Mar - 17:42 par yvon d'ore

Statistiques
Nous avons 52 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est norbert

Nos membres ont posté un total de 29397 messages dans 4639 sujets
Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

 

 Sale histoire pour l’inspecteur 7

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL


Messages : 3013
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 69
Localisation : LIMOUX

Sale histoire pour l’inspecteur 7 Empty
MessageSujet: Sale histoire pour l’inspecteur 7   Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyMer 30 Déc - 9:52

Sale histoire pour l’inspecteur 7

Il compulsa vite fait son dossier, se remémora le témoignage de la jeune Aurore et rectifia quelques notes manuscrites sous l’œil angoissé et attentif de William Zend. Il le faisait poireauter exprès pour le titiller et le déstabiliser : le garçon était nerveux, ne tenait pas en place sur sa chaise et il le voulait bien à point afin qu’il crache le morceau. Il avait grise mine, des hématomes sur le visage et les bras et il était d’une maigreur à faire peur. Un médecin les avait examinés, la fille et lui,  comme c’était la règle mais ne constata rien d’irréparable ni de suspect : ils avaient été roués de coups, c’était évident.
L’inspecteur se leva et fit quelques pas dans le bureau tout en continuant de l’observer. Il avait laissé, bien en vue, les photos des corps  mutilés, disposées en éventail. Le garçon était blême, tremblant de tous ses membres, les yeux  exorbités,  ne sachant où placer son regard : il n’avait pas dit un mot.
Il espérait une réaction particulière mais, ce fut le silence total.
De toute manière l’inspecteur  attendait le résultat des autopsies et les relevés d’empreintes. Nul doute que le médecin légiste ne les lui fasse parvenir très rapidement, il savait que c’était très urgent.
Une perquisition avait été effectuée chez les deux suspects mais elle n’avait rien donnée et les interceptions téléphoniques de sécurité non plus.
Apparemment, ils n’avaient rien à cacher ni à se reprocher mais peut-être s’étaient-ils donnés le mot pour que rien ne transpire.
L’inspecteur commençait à avoir de sérieux doutes et cette scène macabre ne correspondait pas vraiment aux profils des prévenus : certes, ils étaient gothiques mais ce n’était qu’une apparence qu’ils affichaient, un mal-être de jeunes qui se cherchaient peut-être ou simplement de la provocation pour se démarquer. Cela ne suffisait  pas pour en faire des criminels mais des complices, pourquoi pas ?
En tous cas, l’affaire était assez grave pour relever de la criminalité organisée : meurtres, tortures, actes de barbarie, séquestration, dégradation d’un bien, non justification de ressources, association de malfaiteurs …
Il ne devait pas confondre vitesse et précipitation, c’était très mauvais pour son image de marque : il se voulait flegmatique, à la manière du petit flic privé des années soixante.
Cependant le procureur de la République ne lui laisserait certainement pas quarante-huit  heures supplémentaires. Il lui avait fait comprendre qu’il risquait de perdre sa nomination de Commissaire prévue pour l’an prochain : et oui, notre petit inspecteur devrait monter en grade et l’affaire était doublement sérieuse pour lui. Il avait donné des consignes strictes pour que l’enquête soit rondement bouclée
Les élections approchaient à grand pas, le vieux couple assassiné était dans la sphère politique et judiciaire. Ils étaient très connus et appréciés dans le canton et même dans la région.
Il alla chercher un café et se rassit, la tasse à la main et commença son interrogatoire. Il posa les questions d’usage puis en vint aux faits de cette nuit sanglante…
Lucienne le 28.12.2015
Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme


Messages : 5239
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 76
Localisation : Près Bordeaux

Sale histoire pour l’inspecteur 7 Empty
MessageSujet: Re: Sale histoire pour l’inspecteur 7   Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyJeu 31 Déc - 9:17

Mince alors.... moi qui attendait les dires de William ...grrrr va falloir attendre! reflex Tu mets les lecteurs sous pression Lucienne !!! chienquirit
Bon a+ et rapidement hein ! sourir

_________________
Sale histoire pour l’inspecteur 7 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL


Messages : 3013
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 69
Localisation : LIMOUX

Sale histoire pour l’inspecteur 7 Empty
MessageSujet: Re: Sale histoire pour l’inspecteur 7   Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptySam 2 Jan - 9:44

Flamme a écrit:
Mince alors.... moi qui attendait les dires de William ...grrrr va falloir attendre! reflex Tu mets les lecteurs sous pression Lucienne !!! chienquirit
Bon a+ et rapidement hein ! sourir

Normal : s'il n'y avait pas de suspense, ce ne serait pas intéressant à lire et l'enquête serait déjà finie ! j'aime bien faire durer les énigmes
merci pour l'excellente note que tu m'attribues Babette
Beau jour à toi
Bisous bis
Revenir en haut Aller en bas
fripou
Admin
fripou


Messages : 3365
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 60
Localisation : Gironde

Sale histoire pour l’inspecteur 7 Empty
MessageSujet: Re: Sale histoire pour l’inspecteur 7   Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyDim 3 Jan - 19:34

Les politiques pensent toujours qu'il est facile de boucler une enquête...
bisounours
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL


Messages : 3013
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 69
Localisation : LIMOUX

Sale histoire pour l’inspecteur 7 Empty
MessageSujet: Re: Sale histoire pour l’inspecteur 7   Sale histoire pour l’inspecteur 7 EmptyLun 4 Jan - 15:24

fripou a écrit:
Les politiques pensent toujours qu'il est facile de boucler une enquête...
bisounours

Ils sont tellement imbus de leur personne et de leur rang qu'ils s'imaginent avoir tous les droits
A la suite vite Fripou !!!
BISOUS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Sale histoire pour l’inspecteur 7 Empty
MessageSujet: Re: Sale histoire pour l’inspecteur 7   Sale histoire pour l’inspecteur 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sale histoire pour l’inspecteur 7
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sale histoire pour l’inspecteur 9
» Sale histoire pour l’inspecteur 10
» Sale histoire pour l’inspecteur 11
» Sale histoire pour l’inspecteur 12
» Sale histoire pour l’inspecteur 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Prose et conte-
Sauter vers: