LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyJeu 25 Nov - 17:23 par masirene

» 19 novembre journée mondiale...
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29151 messages dans 4559 sujets
Le Deal du moment : -34%
Blink Mini, Caméra de surveillance ...
Voir le deal
22.99 €

 

 Le vers tétramètre (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Le vers tétramètre (Prosodie) Empty
MessageSujet: Le vers tétramètre (Prosodie)   Le vers tétramètre (Prosodie) EmptyJeu 12 Fév - 14:20


LEXIQUE POÉTIQUE

VERS TÉTRAMÈTRE

Ce terme vient des versifications grecque et latine où il désignait un vers de quatre mesures (8 pieds), comme l'indique le préfixe "tétra" (quatre).

Dans notre versification, c'est un alexandrin composé de quatre mesures de trois syllabes chacune :


Cette nuit,/ des oiseaux/ ont chanté/ dans mon cœur.../.

Renée VIVIEN


Autres exemples :


Il vous naît/ un poisson/ qui se met/ à tourner/.

Jules SUPERVIELLE


Si j'ai froid/ si j'ai nuit/ si j'ai pein(e)/ à survivre/.

Claude ROY


Les soupirs/ de la Saint(e)/ et les cris/ de la Fée/.

Gérard de NERVAL


Comme on peut le constater, malgré que ces vers soient découpés en quatre mesure de :

3/3//3/3/

il y a, comme dans l'alexandrin classique, une césure franche après la 6ème syllabe. Il ne faut surtout pas oublier ce détail qui est très important.

Voilà sans doute un procédé qui plaira à nos ami(e)s en recherche de jeux de sonorités, de variations du rythme et de figures de style.


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
Le vers tétramètre (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: