LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyJeu 25 Nov - 17:23 par masirene

» 19 novembre journée mondiale...
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29151 messages dans 4559 sujets

 

 Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Flamme
Admin
Flamme


Messages : 5184
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 74
Localisation : Près Bordeaux

Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptySam 21 Fév - 18:17

Petite confirmation sur un vers de mon poème "Liberté égalité, fraternité"
Chacun devra suivre son chemin vers les cieux.
Il y a bien 6 syllabes à l'hémistiche et 6 après.

Mon vers est-t-il parfait ? même avec un e à l'hémistiche ?

Donc pas besoin d'aller chercher sept syllabes pour élider le e ?
comme : Et chacun devra suivre un chemin vers les cieux

J'ai eu un MP de Pierrot pour me dire qu'à l'hémistiche il faut absolument élider le e de suivre.
Je lui ai répondu qu'ayant compté le e comme syllabe supplémentaire de suivre, et comme ce e n'est pas muet, c'est bon ainsi.
Bises

_________________
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité 110108034927815720


Dernière édition par Flamme le Sam 21 Fév - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierrot-lunaire

pierrot-lunaire


Messages : 427
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: Re: Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptySam 21 Fév - 18:36

Bravo ! voilà un alexandrin impeccable "Et chacun devra suivre un chemin vers les cieux"
Ça me fait plaisir, vous suiviez les conseils du vieux rimailleur que je suis.
Bon week-end et n'en rêvez pas cette nuit.

app  bis  oeil  pierrot

Oh pardon ! Je n'avais pas vu que ce message s'adressait à André. Je vais vous proposer un truc que m'a appris mon vieux maître quand il m'enseignait la prosodie. Il faut d'abord savoir que l'alexandrin n'est pas un vers de douze syllabes mais de deux fois six syllabes. La nuance est importante.
Pour savoir si votre alexandrin est bien écrit, vous écrivez chaque hémistiche l'un en dessous de l'autre et vous comptez les syllabes comme si vous lisiez deux vers de six syllabes (hexasyllabes). Si votre premier vers ne fait que cinq syllabes, vous n'aurez donc pas un alexandrin.
Je pense qu'André sera d'accord avec ce qui précède. Je ne peux pas être plus simple.

Merci de votre bienveillante attention.

Bon week-end.

bis3  pier
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: Re: Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptySam 21 Fév - 21:19

Flamme a écrit:
Petite confirmation sur un vers de mon poème "Liberté égalité, fraternité"
Chacun devra suivre son chemin vers les cieux.
Il y a bien 6 syllabes à l'hémistiche et 6 après.

Mon vers est-t-il parfait ? même avec un e à l'hémistiche ?

Donc pas besoin d'aller chercher sept syllabes pour élider le e ?
comme : Et chacun devra suivre un chemin vers les cieux

J'ai eu un MP de Pierrot pour me dire qu'à l'hémistiche il faut absolument élider le e de suivre.
Je lui ai répondu qu'ayant compté le e comme syllabe supplémentaire de suivre, et comme ce e n'est pas muet, c'est bon ainsi.
Bises

Bonsoir FLAMME,

Ton vers est tout à fait conforme à un alexandrin puisque le "E" accentué de "suivre" termine bien le premier hémistiche.

Pour répondre à PIERROT LUNAIRE et en allant dans le sens de sa petite astuce pour déterminer si chaque hémistiche est bien composé de 6 syllabes, je décompose ton mètre en suivant cet exemple :

"Chacun devra suivre  (6 syllabes)

son chemin vers le cieux"
(6 syllabes).

Je décompose en mettant une barre de fraction pour chaque syllabe :

Cha/cun/ de/vra/ sui/vre/ ==> 6 syllabes puisque le "E" n'est pas muet.  

son/ che/min/ vers/ les/ cieux/ ==> 6 syllabes, également.

Par conséquent, ce vers ne contient aucune faute.

Si tu avais écris :

"Et chacun devra suivre un chemin vers les cieux"

cela aurait été également sans faute, puisque là, tu aurais élidé le "E" de "suivr(e) étant donné qu'il est suivi d'une voyelle.

Les deux formes sont correctes.. Ce n'est pas une licence ou une invention de ma part, mais une règle logique et établie qui figure dans tous les ouvrages didactiques.


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
pierrot-lunaire

pierrot-lunaire


Messages : 427
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: Re: Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyDim 22 Fév - 1:03

Mes chers Amis, je respecte infiniment les opinions de tout le monde, je me targue de tolérance et je ne veux me mettre mal avec personne mais je ne suis absolument pas d'accord avec cette histoire de e muet à l'hémistiche. Si j'écris :
Chacun devra suivre
Son chemin vers le cieux

Je lis (en séparant les syllabes) :
Cha/cun / dev/ra / suivre 5 syllabes
Son / che/min / vers / les / cieux 6 syllabes.
Car on ne lit pas le e muet à la fin des vers que je sache.
On trouve dans Le dormeur du Val le vers suivant :
Nature, berce-le chaudement, il a froid...
On trouve un e à l'hémistiche devant une consonne, mais la règle est respectée puisque ce e est sonore. On trouve aussi quelques exemples de e sonores devant une consonne chez Rostand.
Donc je maintiens et persiste : à l'hémistiche, pas de e muet si la septième syllabe commence par une consonne.
Je n'en dirai pas plus par courtoisie et continuerai de mon côté à respecter scrupuleusement cette règle de prosodie classique.
Je vous souhaite un bon dimanche.

PL

sunday
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: Re: Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyDim 22 Fév - 11:37


À tous les membres du forum

La certitude porte sur les mêmes faits intellectuels que le savoir ; mais le savoir est plus proprement la relation entre le sujet connaissant et la proposition connue pour vraie ; et la certitude est le sentiment d'assurance qui se produit quand on a conscience de cette relation. Aussi le savoir ne doit pas être opposé au doute. Ce qui paraît raisonnable chez les uns ne l'est pas forcément chez les autres. Non seulement l’information possédée n’est pas une connaissance, mais la disponibilité ou l’abondance même de l’information peuvent annihiler le besoin ou le désir d’apprendre. Je ne vais pas continuer à débattre dans un domaine que je pense, humblement, assez correctement maîtriser, PIERROT-LUNAIRE .

Je ne mets pas en cause tes affirmations puisque tu me sembles y être profondément attaché. Plus prudemment, en tant que poète, ayant je pense quelque expérience de par mon investissement dédié à l’écriture et à la forme poétique, j’ai toujours soutenu le principe que le savoir suppose un acte cognitif, une saisie conceptuelle des connaissances, et plutôt que le maître d’école, dans la poursuite de mes idées et de mes notions, plutôt que critique j’ai toujours désiré rester l’élève de mes œuvres et de mon travail.

Nous n’avons pas eu certainement les mêmes références ni la même formation à en juger par ces considérations techniques qui nous opposent. Et comme moi aussi je suis tolérant et ouvert d’esprit, je pense, PIERROT LUNAIRE que si tu as envie d’écrire la poésie dans la forme que tu la conçois, rien ne t’empêche de continuer dans cette voie, et moi dans la mienne. Moi aussi j’ai été conseillé par quelques éminents professeurs qui m’ont conduit à donner des conférences, à mon tour, sur la poétique, non seulement dans des associations, mais également dans des collèges. Je pense que si les notions que j’enseigne étaient erronées, on me l’aurait fait comprendre gentiment.

C’est pour cela que je maintiens ce que j’ai écris et que je persiste aussi. J’essaie de faire profiter de mes connaissances, instruites par un long et exigeant apprentissage, celles et ceux qui m’honorent de leur confiance et que je ne désire pas décevoir. Jamais je ne prendrai la liberté d’écrire quelque chose sur une simple intuition. Mes références sont, je pense, aussi sérieuses que les tiennes, à ce niveau là.

Alors, le plus sage, je crois, et de continuer chacun à nous exprimer comme nous en avons le désir, avec notre force, avec nos faiblesses, mais surtout avec notre cœur. Nous servons une même cause et dans la même ambition : la passion des mots en vue de faire perdurer le chant et la richesse de la langue française. Continue à faire tes poèmes comme tu le fais très bien et en esthète, (je le dis et je le pense), sachant que d’autres aussi sont des connaisseurs éclairés. Ce que nos membres attendent d’un forum, ce ne sont pas les petites querelles entre spécialistes, mais bien de venir s’épanouir avec leurs sentiments, avec leur sensibilité, uniquement pour le plaisir du partage et de l’art.

Laissons la liberté à celles et ceux qui désirent enrichir leurs connaissances, de suivre tes conseils ou les miens. Pour conclure, je tiens à préciser, et c’est important de le signaler, que tous mes articles publiés dans le « Petit dictionnaire de prosodie » sont tirés de références d’ouvrages et d’auteurs compétents en la matière, et qu’il ne s’agit pas de considérations personnelles.

Toute ma chaleureuse Amitié, PIERROT-LUNAIRE.



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
Flamme


Messages : 5184
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 74
Localisation : Près Bordeaux

Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: Re: Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyDim 22 Fév - 11:47

Ok Pierrot, on ne va plus se disputer pour cela...chacun fait comme il veut et voila tout!!!
De toute façon c'est plus limpide d'élider à l'hémistiche, mais si l'on ne peut trouver la septième syllabe qui permet en élidant de se retrouver à six, eh bien on fera comme on veut sans commettre de faute.
On ne va pas relever les poèmes comme ceux de Momo et d'autres qui écrivent très bien sans suivre la prosodie !
Que tout le monde soit content et fasse de beaux poèmes, c'est l'essentiel ! Il faut une bonne entente, c'est primordial !
Plus de critiques et moins d'explications, sauf si on le demande, dans le salon prosodie ou en MP.
Bon dimanche à vous deux.
Bisous bis

_________________
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
pierrot-lunaire

pierrot-lunaire


Messages : 427
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: A André Laugier et Flamme   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyDim 22 Fév - 12:26

Je suis contrarié, une nouvelle fois le long message de remerciements que j'adressais à André s'est effacé au moment où Flamme a envoyé le sien. Y aurait-il télescopage dans ce cas ? La prochaine fois, j'enregistrerai avant de prévisualiser mon texte.
Je disais qu'à l'époque où je débutais en poésie, Madame Marthe-Claire Fleury, épouse de Pascal Bonetti dont les connaissances prosodiques étaient connues jusqu'au Collège de France, m'avait présenté un professeur, spécialiste de Victor Hugo. Je m'étais commis à faire lire à cet enseignant quelques poèmes et il m'avait félicité pour ma versification impeccable et rigoureuse pour reprendre ses mots.
Je ne me permettrais jamais, cher André, de mettre en doute vos connaissances, ce serait malvenu et prétentieux de ma part. Je pense aussi que le plus important est d'écrire avec son cœur en considérant que nos lecteurs sont là pour lire de la poésie en se moquant bien de nos querelles scolastiques. D'ailleurs, j'apprécie beaucoup le slam, particulièrement Grand corps malade dont les textes sont très "actuels". Il est loin de respecter la prosodie classique mais cela ne m'empêche pas de l'écouter avec plaisir.
Merci beaucoup pour le temps que vous avez passé à me répondre, je me sens flatté et même fier du soin que vous prenez de me donner votre avis sur ma conception de l'écriture.
A vous aussi, chère Flamme, mes remerciements. Bien sûr, comme vous le soulignez si justement, seul le plaisir que nous tentons de donner à nos lecteurs compte. Le reste n'est que débats techniques. Ils permettent néanmoins de confronter nos divergences. C"est ainsi que naît la discussion constructive et toujours amicale.
Bon dimanche à vous deux et à vos petits mondes.

PL


sunday abien oisami andre bab

pierrot
Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme


Messages : 5184
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 74
Localisation : Près Bordeaux

Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: Re: Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité EmptyLun 23 Fév - 9:34

Pour le message, cela arrive souvent...il faut re appuyer sur enregistrer et le message est sur le forum sans problème.
bibi2

_________________
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty
MessageSujet: Re: Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité   Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour André . Sur un vers de mon poème : liberté, égalité. Fraternité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: