LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» La "cuisine" marseillaise
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptyDim 5 Juil - 19:05 par André Laugier

» Ce n'est qu'un au revoir
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptySam 4 Juil - 7:25 par Lucienne MARTEL

» Adieu tristesse
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptySam 27 Juin - 9:04 par Flamme

» La vie est courte
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptyVen 19 Juin - 15:09 par Flamme

» Et si la mort n'était qu'une escale
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptyVen 19 Juin - 10:55 par Flamme

» Le Beau et le Laid (Poème sur les antonymes)
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptyVen 19 Juin - 10:51 par Flamme

» pour la dernière fois tinta le carillon
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptyJeu 11 Juin - 15:47 par masirene

» Violons d’antan :Concerto à « Masirène » (Acrostiche)
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptyLun 8 Juin - 21:35 par André Laugier

» Bocage
À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptyLun 8 Juin - 12:17 par André Laugier

Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 28437 messages dans 4400 sujets
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
1.60 €

 

 À une dame créole (Charles Baudelaire)

Aller en bas 
AuteurMessage
Luthoriental

Luthoriental

Messages : 532
Date d'inscription : 22/08/2012

À une dame créole (Charles Baudelaire) Empty
MessageSujet: À une dame créole (Charles Baudelaire)   À une dame créole (Charles Baudelaire) EmptyJeu 14 Juil - 19:47


À une dame créole


Au pays parfumé que le soleil caresse,
J'ai connu, sous un dais d'arbres tout empourprés
Et de palmiers d'où pleut sur les yeux la paresse,
Une dame créole aux charmes ignorés.

Son teint est pâle et chaud ; la brune enchanteresse
A dans le cou des airs noblement maniérés ;
Grande et svelte en marchant comme une chasseresse,
Son sourire est tranquille et ses yeux assurés.

Si vous alliez, Madame, au vrai pays de gloire,
Sur les bords de la Seine ou de la verte Loire,
Belle digne d'orner les antiques manoirs,

Vous feriez, à l'abri des ombreuses retraites,
Germer mille sonnets dans le cœur des poètes,
Que vos grands yeux rendraient plus soumis que vos noirs.
Revenir en haut Aller en bas
 
À une dame créole (Charles Baudelaire)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES :: NOUVEAU Faisons revivre nos poètes disparus-
Sauter vers: