LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Me revoilà Paris (Poème-hommage)
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyHier à 7:44 par André Laugier

» Je rêve le bonheur
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyLun 29 Nov - 19:07 par Flamme

» 19 novembre journée mondiale...
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29154 messages dans 4560 sujets
Le Deal du moment : -50%
JBL Tune 115 TWS – Écouteurs sans fil ...
Voir le deal
49.99 €

 

 Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL


Messages : 3013
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 67
Localisation : LIMOUX

Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, Empty
MessageSujet: Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,   Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyVen 29 Jan - 12:33

Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,

Mais ce fut inutile : il ne parvint pas à trouver le sommeil. Il était trop préoccupé par cette affaire hors norme et, de savoir qu’un coupable éventuel était en liberté, peut-être prêt à récidiver sur la personne d’Adriana, il ne pouvait l’accepter.
Il s’assit sur le fauteuil, déplia longuement les jambes, s’étira les bras et  commanda un café double qui l’aiderait à le stimuler un peu plus. Il n’oublia pas de raccrocher le téléphone.
Il refit mentalement l’enquête, cherchant une autre conclusion que celle qu’il pensait, laissa pour une fois son intuition de côté pour éviter toute intrusion personnelle mais aboutit toujours au même résultat aux sus des informations recueillies. Milena semblait le pivot de cette affaire.
Et c’est alors que le téléphone sonna ! Il prit rapidement le combiné, le colla à ses oreilles et répondit à l’appel : c’était le laboratoire qui voulait lui parler en urgence. Les analyses étaient tombées : la victime était décédée suite à un arrêt cardiaque. Il en avait trouvé l’origine : Il s’agissait d’un homicide par empoisonnement dû à une injection nicotinique à forte dose derrière la jambe, à la pliure du genou. C’était un alcaloïde puissant utilisé pour le sevrage tabagique à faible dose ou dans les insecticides La mort avait été instantanée. Il ne s’était donc pas trompé et cela correspondait bien aux taches de sang aperçues sur le drap.
Etant donné la position du corps et les points d’impacts, elle n’avait pas pu se l’injecter toute seule. Et il n’avait rien trouvé de suspect dans la chambre : pas de produits médicamenteux, de seringue ou de drogues et aucun insecticide dans la cuisine ou la salle de bain. C’était forcément  amené de l’extérieur et certainement par une personne de sa connaissance. Il n’y avait pas trace de lutte dans la pièce ni sur son corps. Maintenant, il fallait déterminer le coupable et pourquoi ? Quel intérêt, à part la maison familiale y avait-il à tuer une prostituée et qui s’était chargé de cette sale besogne ?
Il restait deux héritières potentielles : Adriana et Milena, alors laquelle des deux avait pu s’acquitter d’un acte si abject ? Quel avait été le déclencheur ?
Il fallait qu’il trouve au plus vite avant qu’il n’y ait une deuxième victime.
Pour l’heure, il se dépêcha d’aller voir le vieux notaire. Il ne pouvait dire pourquoi mais il était persuadé qu’il avait un lien étroit avec la mort d’Emilia.
L’officier public habitait à quelques rues du commissariat, dans une maison plutôt cossue. Le quartier était tranquille, entouré de petits parcs joliment boisés. Les avenues étaient bien entretenues, jalonnées d’immenses platanes. Des petits box individuels et des parkings privés jouxtaient les maisons bourgeoises.
L’inspecteur sonna à la porte de monsieur Brunet avec quelque impatience : il avait hâte de savoir si ses doutes étaient fondés. Il n’avait pu lui-même traduire le papier, mis à part les dates et les noms.
Un petit homme dont l’alopécie était évident, sanglé dans une douillette robe de chambre prune, la pipe aux lèvres lui ouvrit avec un grand sourire et une immense et généreuse accolade. Cela faisait presque dix ans qu’il ne l’avait revu et il n’avait guère changé : toujours ces yeux bleus rieurs, le visage poupin, le sourire aux lèvres et le rire franc.
Il le fit entrer et ils se donnèrent encore une poignée de main chaleureuse et amicale.
Il l’accompagna au grand salon où les attendaient deux grandes tasses de thé à la menthe fait maison accompagnée de petits biscuits et de chocolats. Ils s’installèrent confortablement face à face.
L’inspecteur saisit son papier et le montra à son ami. Ce dernier le scruta méticuleusement et lui démontra que c’était un faux : le papier n’était pas d’époque, beaucoup trop de taches et de ratures, la description du bien n’était pas explicite et les références cadastrales non plus ainsi que l’origine de la propriété qui n’était pas mentionnée.
L’inspecteur était satisfait : enfin une piste s’ouvrait et nul doute que Milena fut l’instigatrice de ce meurtre horrible : elle avait été appréhendée en Roumanie pour faux et usage de faux et de fortes dissensions existaient entre elle et sa mère.
L’inspecteur remercia chaleureusement son ami et repartit à son bureau sur le champ…
Lucienne le 29.01.2016
Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme


Messages : 5185
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 74
Localisation : Près Bordeaux

Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,   Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptyVen 29 Jan - 20:32

Miléna a un passé pas très clair...cette propriété en est le but !!!
Attendons ta surprise pour la fin !!!
reflex Je m'y perds, car on croit trouver la coupable et on se trompe !!! clin2 Pas facile l'enquête sourir
bab bis3

_________________
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
fripou
Admin
fripou


Messages : 3365
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 57
Localisation : Gironde

Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,   Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptySam 30 Jan - 12:54

La fille a l'air d'être un drôle de numéro... Attendons la suite car parfois les indices peuvent être trompeurs. bisounours
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL


Messages : 3013
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 67
Localisation : LIMOUX

Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,   Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptySam 30 Jan - 13:00

Flamme a écrit:
Miléna a un passé pas très clair...cette propriété en est le but !!!
Attendons ta surprise pour la fin !!!
reflex Je m'y perds, car on croit trouver la coupable et on se trompe !!! clin2 Pas facile l'enquête sourir
bab bis3


oh tu n"es pas loin de la solution Babette : tu devines presque tout
A plus de te lire sous mon enquête qui s'achève
Bisous :bis
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL


Messages : 3013
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 67
Localisation : LIMOUX

Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,   Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, EmptySam 30 Jan - 13:04

fripou a écrit:
La fille a l'air d'être un drôle de numéro... Attendons la suite car parfois les indices peuvent être trompeurs. bisounours

Oui mais là, les ficelles sont un peu trop grosses pour douter encore
L'appât du gain peut être monstrueux vis-à-vis des parents . Tu as peu de risques d'erreurs Fripou et j'admire ta compétence dans la résolution de l'énigme mais ...
Bonne journée
Bisous
bis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, Empty
MessageSujet: Re: Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,   Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7, Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un matin comme les autres pour l’inspecteur 7,
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Prose et conte-
Sauter vers: