LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherDernières imagesGalerieConnexion
Derniers sujets
» La vie, cette loterie!
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyMar 25 Juin - 8:27 par jeanyves53

» Plus vivre et moins penser.
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyLun 17 Juin - 21:58 par Flamme

» Du gris, toujours du gris.
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyLun 17 Juin - 21:46 par Flamme

» Au couvent (Blague poétique)
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyLun 17 Juin - 17:46 par jeanyves53

» Au printemps de mai
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyVen 24 Mai - 18:11 par yvon d'ore

» SUR L'AZUR DU CHEMIN
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyVen 24 Mai - 18:03 par yvon d'ore

» Je vous ai cueilli ce bouquet de roses
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyVen 24 Mai - 17:47 par yvon d'ore

» Par la beauté.
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyJeu 9 Mai - 11:49 par André Laugier

» Non, je n'étais pas prêt...
Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyMar 7 Mai - 18:22 par yvon d'ore

Statistiques
Nous avons 52 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est norbert

Nos membres ont posté un total de 29425 messages dans 4646 sujets
Le deal à ne pas rater :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex : où la ...
Voir le deal

 

 Les Danaïdes (Sully Prudhomme )

Aller en bas 
AuteurMessage
Luthoriental

Luthoriental


Messages : 539
Date d'inscription : 22/08/2012

Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) Empty
MessageSujet: Les Danaïdes (Sully Prudhomme )   Les Danaïdes (Sully Prudhomme ) EmptyDim 28 Mai - 17:54


Les Danaïdes

Toutes, portant l’amphore, une main sur la hanche,
Théano, Callidie, Amymone, Agavé,
Esclaves d’un labeur sans cesse inachevé,
Courent du puits à l’urne où l’eau vaine s’épanche.

Hélas ! le grès rugueux meurtrit l’épaule blanche,
Et le bras faible est las du fardeau soulevé :
« Monstre, que nous avons nuit et jour abreuvé,
Ô gouffre, que nous veut ta soif que rien n’étanche ? »

Elles tombent, le vide épouvante leurs coeurs ;
Mais la plus jeune alors, moins triste que ses soeurs,
Chante, et leur rend la force et la persévérance.

Tels sont l’oeuvre et le sort de nos illusions :
Elles tombent toujours, et la jeune Espérance
Leur dit toujours : « Mes soeurs, si nous recommencions ! »


Sully Prudhomme
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Danaïdes (Sully Prudhomme )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES :: NOUVEAU Faisons revivre nos poètes disparus-
Sauter vers: