LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
LA POINTE  (Prosodie) EmptyJeu 25 Nov - 17:23 par masirene

» 19 novembre journée mondiale...
LA POINTE  (Prosodie) EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
LA POINTE  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
LA POINTE  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
LA POINTE  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
LA POINTE  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
LA POINTE  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
LA POINTE  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
LA POINTE  (Prosodie) EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29151 messages dans 4559 sujets
-27%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur la Montre connectée Samsung Galaxy Watch4 Classic 42mm
269.99 € 369.99 €
Voir le deal

 

 LA POINTE (Prosodie)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

LA POINTE  (Prosodie) Empty
MessageSujet: LA POINTE (Prosodie)   LA POINTE  (Prosodie) EmptyLun 29 Juin - 19:35


PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

LA POINTE

Dans un poème satirique, bucolique ou amoureux, comme le sonnet ou le madrigal, par exemple, c'est le nom donné à la formule finale portant tout l'esprit du morceau qu'elle résume ou condense en un vers, en une formule, en un mot.

Toute la force de l'épigramme se concentre dans la pointe. La pointe fut très à la mode au milieu du XVIIe siècle, chez les Précieux, en particulier. On la retrouvait presque partout pour montrer le bel esprit de l'auteur.

Examinant l'épigramme, Boileau constate qu'après le madrigal, les divers genres poétiques n'échappent pas à la mode de la pointe : le sonnet, la tragédie, l'élégie, la prose elle-même.

Ce mot vient du fait que la "pointe" doit "piquer" pour conclure l'épigramme, parfois dans un seul mot, comme dans ce quatrain de Bricoteaux-Vivran :


Certains talents se cachent bien.
Et si tu donnes de la prose,
Que nous montres-tu ? - Peu de chose ;
- Alors, que nous caches-tu ? - Rien.

Boileau, dans son "Art poétique" a écrit à ce sujet :


...
Jadis, de nos auteurs les pointes ignorées
Furent de l'Italie en nos vers attirées.
Le vulgaire, ébloui de leur faux agrément,
À ce nouvel appât courut avidement.
...

Un héros sur la scène eut soin de s'en parer ;
Et, sans pointe, un amant n'osa plus soupirer :
On vit tous les bergers, dans leurs plaintes nouvelles,
Fidèles à leur pointe encor plus qu'à leurs belles.
...

Mais, fuyez sur ce point le ridicule excès ;
Et n'allez point toujours d'une pointe frivole
Aiguiser par la queue une épigramme folle.

...

De nos jours, le Sonnet a maintenu cette tradition, et le poète est apprécié quand il termine son quatorzième vers par un trait d'exception.



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
Flamme


Messages : 5184
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 74
Localisation : Près Bordeaux

LA POINTE  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: LA POINTE (Prosodie)   LA POINTE  (Prosodie) EmptyMar 30 Juin - 8:45

Il est vrai que le dernier vers d'un poème, d'un sonnet, que ce soit avec humour, morale ou émotion est quand même une réussite pour le poème !
La pointe est importante quand on peut la déposer, comme un petit choc qui fait aimer ou apprécier l'écrit !
bis

_________________
LA POINTE  (Prosodie) 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

LA POINTE  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: LA POINTE (Prosodie)   LA POINTE  (Prosodie) EmptyMar 30 Juin - 10:57

Flamme a écrit:
Il est vrai que le dernier vers d'un poème, d'un sonnet, que ce soit avec humour, morale ou émotion est quand même une réussite pour le poème !
La pointe est importante quand on peut la déposer, comme un petit choc qui fait aimer ou apprécier l'écrit !
bis


Étant donné l'extrême concentration du sonnet dont le thème ne peut s'exprimer au-delà de 14 vers, la "pointe" devrait, en principe, résumer en une seule ligne tout ce que l'auteur a désiré exprimer. C'est l'apothéose, comme un feu d'artifice.

Une amie poète avait bien résumé la particularité de cette formule finale en disant : " La pointe est comme un trait de caractère marquant, donnant toute son ampleur à un texte."

UN GRAND MERCI pour ta lecture ainsi que tes réflexions pertinentes, FLAMME.

Passe une agréable journée.

DE GROS bibi2 des marseillais.

CARPE DIEM




_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé





LA POINTE  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: LA POINTE (Prosodie)   LA POINTE  (Prosodie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LA POINTE (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: