LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» LES EXQUIS MOTS (citations, humour, proverbes insolites)
Aujourd'hui à 13:05 par André Laugier

» Sannes en Luberon
Aujourd'hui à 12:46 par André Laugier

» La poésie Gourmande
Aujourd'hui à 12:24 par André Laugier

» MES CITATIONS & APHORISMES
Aujourd'hui à 12:18 par André Laugier

» LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT
Aujourd'hui à 9:21 par Flamme

» Les plus beaux poèmes sur les animaux.
Dim 22 Oct - 11:46 par Flamme

» Le dessin du jour (humour en images)
Dim 22 Oct - 11:43 par Flamme

» Fin d'été dans les Savoies
Dim 22 Oct - 11:24 par André Laugier

» À tous les profs et autres...
Sam 21 Oct - 19:22 par André Laugier

Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23187 messages dans 3571 sujets

Partagez | 
 

 Marius Laugier : Fabre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4456
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Marius Laugier : Fabre    Jeu 17 Déc - 11:32





Marius LAUGIER

À FABRE L'ENTOMOLOGISTE.

O Fabre, il n’est pas d’églantine
Qui ne veuille trop admirer,
Se penchant sur son étamine,
Le savant prêt à retirer,

Endormi dans quelque calice
De fleur, l’insecte convoité,
Croyant, par ce seul artifice,
Tromper l’œil expérimenté

De notre homme dont le génie
Fixe les sens, guide les pas ;
Pour qui la nature infinie
N’est plus un mystère ici-bas.

Il faut l’œil de l’expérience,
La raisonnement du savant,
La volonté, la confiance,
L’obstination de l’enfant,

Observer, confondre, déduire,
Comparer puis tout démolir,
Édifier et reconstruire,
Nourrir, tuer, ensevelir,

Tout un monde, à vie éphémère,
De ces infiniment petits,
Surgis tout à coup de la terre,
Que reprennent ses appétits.

Il faut être, de quelque étoile,
Marqué par le rayon divin,
Que nulle passion ne voile
Pour continuer son destin.

Que cherche-t-il, sur cette route
Où les ronces mordent sa main ?
Où s’est réfugié le doute
Qu’il combat et tue en chemin ?

La vérité ! Pour qu’elle sorte,
Il faut lutter, il faut souffrir,
Et, même quand on la croit morte,
Homme, l’empêcher de mourir.

Nous devons un pieux hommage
Aux chercheurs qui nous font savoir,
Connaître le muet langage
Que leur science nous fait voir.

Ils sont simples de caractère,
Timides, gauches quelquefois ;
Ont toujours un calcul à faire
Dont ils supportent mal le poids.

Rentrés chez eux, ils sont à l’aise,
Peuvent se livrer au travail,
Admettre, soigner l’hypothèse
Comme le sultan son sérail.


Marseille, le 21 février 1949.

© SDGL - Échos Poétiques 2005



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
fripou
Admin
avatar

Messages : 3290
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Marius Laugier : Fabre    Jeu 17 Déc - 17:29

Tout est sans doute affaire de passion. Celle-ci pourrait passer pour de la naïveté de poète quelquefois lorsqu'elle sait trouver les mots pour partager. petitbis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Re: Marius Laugier : Fabre    Jeu 17 Déc - 17:52

Bonsoir André : quand l'amour est présent, voire la passion, rien n'est impossible. Ensuite l'expérience et le savoir font la différence
J'aime en particulier ce quatrain par mes soins relevé :
"La vérité ! Pour qu’elle sorte,
Il faut lutter, il faut souffrir,
Et, même quand on la croit morte,
Homme, l’empêcher de mourir." Excellent !
Merci pour ce très beau poème empli de vérités qu'il m'a plu de découvrir sous la superbe plume de ton Papa.
Belle soirée et gros bisous bis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3865
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Marius Laugier : Fabre    Jeu 17 Déc - 18:12

Que dire que tu ne sais déjà ! Ton papa avait ce pouvoir de se mettre à la place de ce savant pour en comprendre son travail, ses sentiments, pour la nature, y voir l'amour et le travail passionné qui s'en dégagent !
Il glorifie ce personnage, lui montre qu'il a compris ce précieux langage qu'il a envers ces petits insectes qui tiennent du miracle pour vivre dans cette immensité.
"Il faut être, de quelque étoile,
Marqué par le rayon divin,
Que nulle passion ne voile
Pour continuer son destin."

Ce langage mystérieux, ton papa le comprend aussi et le traduit à sa manière de poète en admirant celui qui sait comprendre cette magie de la nature !
Observer, confondre, déduire,
Comparer puis tout démolir,
Édifier et reconstruire,
Nourrir, tuer, ensevelir,

Tout un monde, à vie éphémère,
De ces infiniment petits,

Le grand mystère se présente avec cet esprit scientifique et ton papa en aime le chemin et cela se voit avec ce superbe poème !
Comme j'aurai aimé connaitre et parler avec ton papa si sensible, et si sincère avec ses mots à lui, que seule la passion peut arriver à le faire écrire si bien !
Un grand merci André de nous confier de si beaux poèmes.
calinchat bibi2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4456
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Marius Laugier : Fabre    Ven 18 Déc - 12:15

fripou a écrit:
Tout est sans doute affaire de passion. Celle-ci pourrait passer pour de la naïveté de poète quelquefois lorsqu'elle sait trouver les mots pour partager. petitbis

La passion, FRIPOU, est cette distraction du cœur que nous mettons au service de l'émotion et de l'humilité de la vie. Chaque passion parle un différent langage, et la poésie y ajoute l'image d'une obsession positive puisqu'elle devient l'âme de la parole.

merci au nom de Papa et de toute l'admiration que je voue à son œuvre et à son humilité.

DE GROS bibi2 toute en te souhaitant de passer une bien positive journée.

CARPE DIEM

and8



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
André Laugier

avatar

Messages : 4456
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Marius Laugier : Fabre    Ven 18 Déc - 12:27

Lucienne MARTEL a écrit:
Bonsoir André : quand l'amour est présent, voire la passion, rien n'est impossible. Ensuite l'expérience et le savoir font la différence
J'aime en particulier ce quatrain par mes soins relevé :
"La vérité ! Pour qu’elle sorte,
Il faut lutter, il faut souffrir,
Et, même quand on la croit morte,
Homme, l’empêcher de mourir." Excellent !
Merci pour ce très beau poème empli de vérités qu'il m'a plu de découvrir sous la superbe plume de ton Papa.
Belle soirée et gros bisous bis


C'est un GRAND HONNEUR que de lire un tel ineffable commentaire à l'endroit des poèmes de Papa. En le découvrant et en le lisant, tu comprendras certainement pourquoi je suis venu à la poésie, même si cela a été tardif. Je n'égalerai JAMAIS l'intensité des poèmes de mon Père, mais j'essaie, tant soit faire que peu, de m'inspirer de sa façon de dire simplement les choses pour les faire chanter, et en y ajoutant le plus d'images possibles afin de les rendre "palpables" pour communiquer tous les sentiments que les mots peuvent inspirer, lorsqu'on leur laisse suffisamment d'autonomie et d'onirisme.

MILLE merci2 pour toute cette sympathie que tu exprimes avec tendresse et sincérité.

Je te souhaite de passer une journée très positive.

UN NUAGE DE bis

andre



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
André Laugier

avatar

Messages : 4456
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Marius Laugier : Fabre    Ven 18 Déc - 12:40

Flamme a écrit:
Que dire que tu ne sais déjà ! Ton papa avait ce pouvoir de se mettre à la place de ce savant pour en comprendre son travail, ses sentiments, pour la nature, y voir l'amour et le travail passionné qui s'en dégagent !
Il glorifie ce personnage, lui montre qu'il a compris ce précieux langage qu'il a envers ces petits insectes qui tiennent du miracle pour vivre dans cette immensité.
"Il faut être, de quelque étoile,
Marqué par le rayon divin,
Que nulle passion ne voile
Pour continuer son destin."

Ce langage mystérieux, ton papa le comprend aussi et le traduit à sa manière de poète en admirant celui qui sait comprendre cette magie de la nature !
Observer, confondre, déduire,
Comparer puis tout démolir,
Édifier et reconstruire,
Nourrir, tuer, ensevelir,

Tout un monde, à vie éphémère,
De ces infiniment petits,

Le grand mystère se présente avec cet esprit scientifique et ton papa en aime le chemin et cela se voit avec ce superbe poème !
Comme j'aurai aimé connaitre et parler avec ton papa si sensible, et si sincère avec ses mots à lui, que seule la passion peut arriver à le faire écrire si bien !
Un grand merci André de nous confier de si beaux poèmes.
calinchat bibi2


Généralement, je n'éprouve aucune difficulté pour répondre à un message. Cependant, devant ce témoignage d'admiration et d'émotion, je me trouve dans l'incapacité de répondre à la hauteur de tes mots d'amabilité et de respect que tu viens d'écrire à l'égard de ce poème de Papa.

Tu as TOUT DIT. Je ne peux que me réjouir, une fois de plus, de cet enthousiasme et de cette considération que tu lui témoignes.

Ce n'est pas toi qui doit me remercier, mais bien MOI, pour ce cadeau immense que FRIPOU et TOI m'avez offert en m'ayant permis, avec cette générosité qui est la vôtre, de pouvoir offrir une nouvelle jeunesse aux poésie de mon Père, et ainsi de faire découvrir ce qu'a été son œuvre poétique.

Pour moi, c'est un geste IMMENSE et pour Papa : un HONNEUR !

merci DE TOUT COEUR POUR TOUT !!!

DE GROS bibi2 et mes souhaits d'une excellente journée.

CARPE DIEM

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marius Laugier : Fabre    

Revenir en haut Aller en bas
 
Marius Laugier : Fabre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marius LAUGIER (La fille du pêcheur)
» On dit aux hommes... (Marius LAUGIER)
» [Fabre, Nicole] L'ombre du prophète
» Avis de marché - Montpellier (34) - Musée Fabre - peinture, art graphique et cadre
» C'est pas trop tôt ! [Luke Fon Fabre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES :: NOUVEAU Faisons revivre nos poètes disparus-
Sauter vers: