LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27937 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 LA RÉMINISCENCE (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier

Messages : 6896
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

LA RÉMINISCENCE  (Prosodie) Empty
MessageSujet: LA RÉMINISCENCE (Prosodie)   LA RÉMINISCENCE  (Prosodie) EmptySam 18 Juil - 22:09


PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

LA RÉMINISCENCE


En poésie la "réminiscence" est un souvenir qui influence un créateur, à son insu. À ce titre, elle ne doit pas être confondue avec le "pastiche", ni avec le "plagiat"

Le mot vient du latin "reminiscentia", autrement dit de "reminisci", qui signifie : se souvenir. Il faut faire, cependant, une distinction entre le souvenir et la réminiscence. En philosophie, la notion de réminiscence vient de PLATON : elle était un souvenir du monde des Idées où l'âme accédait avant sa déchéance. "La réminiscence est comme l'ombre du souvenir", écrivait JOUBERT, en 1786.

Il faut prendre garde puisque la réminiscence littéraire peut être vive et trompeuse. Souvent, nous croyons créer quand nous nous souvenons. C'est un fait d'intertextualité qui se dessine alors. Les poètes utilisent la réminiscence comme une sorte de réutilisation inconsciente d'une tournure, d'un rythme, d'un vocabulaire. L'antériorité d'un des deux poèmes qui se ressemblent atteste la réminiscence de l'autre - ou une simple coïncidence.

EXEMPLE :


- Que le jour s'achève ou renaisse. (Victor HUGO)

- Que le soleil meure ou renaisse. (Louis ARAGON).


La réminiscence provient de poèmes d'une qualité littéraire généralement suffisante pour s'imprimer dans l'esprit d'un lecteur cultivé connaissant bien la poésie. Elle peut reprendre la structure de vers se trouvant inconsciemment dans la mémoire.

AUTRE EXEMPLE :


- Il vient un temps pour la souffrance. (Guillaume APOLLINAIRE)

-Il est un temps pour la souffrance. (Louis ARAGON)


Certaines images traditionnelles s'imposent, réminiscentes ou non. Certaines rencontres poétiques proviennent du fonds poétique commun de notre littérature.

Tout de même, certaines réminiscences sont bien difficiles à distinguer du plagiat. Ainsi ce rapprochement que signalait Charles NODIER dans son ouvrage "Questions de littérature légale", entre 1812 et 1828, en citant cet exemple :


- Et ce même Sénèque, et ce même Burrhus,
Qui depuis... Rome alors estimait leurs vertus.

Jean RACINE (Britanicus) 1669

- Et ce même Biron, ardent, impétueux,
Qui depuis... mais alors il était vertueux.

VOLTAIRE (La Henriade) 1723


Ces ressemblances sont, en effet, troublantes... S'agit-il, comme on dit aujourd'hui, d'une réécriture ?

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
LA RÉMINISCENCE (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: