LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Le ramier blessé ( la chanson Meghzilienne * )
Le fossoyeur EmptyLun 7 Juin - 17:16 par Luthoriental

» Sonnet en "l" mineur
Le fossoyeur EmptyDim 30 Mai - 21:58 par Flamme

» Retour
Le fossoyeur EmptyVen 21 Mai - 10:03 par Sansef Alafin

» Présentation
Le fossoyeur EmptyVen 21 Mai - 9:22 par Flamme

» Pour toi Maman! 11 ans ce matin!
Le fossoyeur EmptyMer 28 Avr - 17:16 par jeanyves53

» Le "variant" de l'Élysée
Le fossoyeur EmptyVen 16 Avr - 18:28 par Flamme

» A mon amie Lucienne
Le fossoyeur EmptyLun 12 Avr - 23:05 par Claude3240

» Les Boussoles
Le fossoyeur EmptyDim 11 Avr - 18:14 par Sansef Alafin

» Dans mon rêve elle rit la vie.
Le fossoyeur EmptyVen 9 Avr - 10:07 par Flamme

Statistiques
Nous avons 48 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lemaire

Nos membres ont posté un total de 28885 messages dans 4509 sujets
Le Deal du moment : -68%
Tefal Balance de Cuisine Électronique BC5004 ...
Voir le deal
11.99 €

 

 Le fossoyeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Fares



Messages : 23
Date d'inscription : 08/02/2021
Age : 34
Localisation : Tunisie

Le fossoyeur Empty
MessageSujet: Le fossoyeur   Le fossoyeur EmptySam 20 Fév - 21:18

L'autre jour, quand j'allais rêveur sur une piste,

Je vis un homme en train de creuser, l'air bien triste,

La terre où sommeillait le peuple des tombeaux,

Si bien que ce portrait rendait les cieux moins beaux,

Et leur dôme couvert d'une sombre nuée.

Toute mon âme fut de bonheur dénuée,

Pendant que son labeur paraissait éternel,

Écrasant de chagrin mon être de mortel,

Comme oppresse l'air sec le cœur et la poitrine ;

Et je n'écoutais plus chanter l'onde marine,

Au-delà du parcours s'étendant à mes pieds,

Car sans cesse il creusait, sous les vieux oliviers,

Plus sombre que la nuit qui roule sur le monde,

Du sol en désarroi, la blessure profonde.



©Troubadour
Revenir en haut Aller en bas
yvon d'ore

yvon d'ore

Messages : 511
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 79
Localisation : Isle( 87170)

Le fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Le fossoyeur   Le fossoyeur EmptyDim 21 Fév - 10:48

Un beau texte pour montrer que la beauté n'existe que pour ceux qui la ressentent. Pour moi la mort, n'étant qu'un avatar de la vie, ne me rend pas triste et je trouve de la noblesse à ce spectacle du fossoyeur qui prépare la sépulture d'un corps qui n'a plus de raison d'être si son habitant est parti. Amicalement: Yvon.

Fares aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 5132
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 73
Localisation : Près Bordeaux

Le fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Le fossoyeur   Le fossoyeur EmptyDim 21 Fév - 10:49

Je me suis penchée sur ce poème qui me paraissait atypique par le titre et les premiers vers !
J'ai été étonnée au 5ème vers par le point final qui arrive avec une rime qui se retrouve sur une autre idée, celle du ressenti du poète! Puis se mélange le travail du personnage avec ce ressenti, et un vers difficile à lire :
"Comme oppresse l'air sec le cœur et la poitrine ;"
Arrive un autre paysage : l'onde marine qui s'étend aux pieds du poète ! et l'homme creuse toujours la blessure profonde !
Quelle blessure ? La mort est-elle une blessure ? Pourquoi il creuse la nuit si c'est un fossoyeur ?
Ce poème est alambiqué, raffiné jusqu'à être obscur, très compliqué, non fluide à la lecture ! L'idée était pourtant bonne et donnait envie de découvrir les pensées de cet homme !
Le poème ne donne pas trop à réfléchir sur le thème précis de la mort. Est-ce un meurtrier qui veut enterrer son crime dans la nuit pour ne pas se faire repérer !!! ?
A toi de le préciser !
Bon sunday

_________________
Le fossoyeur 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 7054
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Le fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Le fossoyeur   Le fossoyeur EmptyJeu 11 Mar - 11:57


Bonjour Cher FARES,

Je doute que tu viennes prendre connaissance de ce message sachant que tu t'es éloigné du forum. Je tiens, toutefois, à te faire part de mes impressions, comme je l'ai mentionné sur un autre site que nous fréquentons.

Comme YVON D'ORE, je trouve de la gravité et de la dignité dans cette tâche du fossoyeur, dont ton ressenti poétique et tes métaphores mettent en exergue le "saisissant" de l’atmosphère particulière.

Oui, les mots et les tournures de phrases s'articulent, pour moi, dans un contexte d'ontologie cohérent et démonstratif. Cette "blessure profonde" n'est autre que la comparaison entre cette "noirceur" de la fosse qui s'apparente et évoque la "nuit".

Une autre bien discrète métaphore est :

"Comme oppresse l'air sec le cœur et la poitrine ;"

Cela évoque, dans la réflexion du poète, un état d'affliction à la vue de cet environnement où tout paraît désespérant, funèbre, alors même que l'azur semble crayeux, livide.

Oui, un poème distinctif, écrit viscéralement et méritant l'intérêt de lecture pour son traitement discursif.

app app app

Très bonne journée.

CARPE DIEM

andre




_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




Le fossoyeur Empty
MessageSujet: Re: Le fossoyeur   Le fossoyeur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fossoyeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: