LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyLun 29 Nov - 19:07 par Flamme

» 19 novembre journée mondiale...
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29152 messages dans 4559 sujets

 

 Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty
MessageSujet: Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)   Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptySam 7 Fév - 12:55

Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) 400_F_6977252_BgRBLlfizmK6NfHE2eEbYswSRU0QnHQo_PXP



UN ABUS D’EXCES

Si l’excès n’a jamais supprimé la grandeur,
L’abus devient l’écart d’un excès sans limite ;
Pour doser, sans excès, tout abus qui s’agite,
Un excès de sagesse incite à la pudeur.

Il n’y a pire abus qu’un excès de lourdeur,
Car l’abus excessif conduit à la faillite ;
Qui s’en flatte s’abuse, et dans l’excès s’invite,
Péchant d’excès d’orgueil  dans cet abus frondeur.

L’abus flâne souvent au pied de la puissance,
Soit par excès de zèle, abus de confiance,
Et les pires excès fautent par leurs défauts.

Tout abus excessif meurt par son excès même,
Aussi, pour que l’abus n’accule au porte-à-faux,
Sans tomber dans l’excès, jamais d’abus extrême.  

ANDRÉ

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
Flamme


Messages : 5185
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 74
Localisation : Près Bordeaux

Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty
MessageSujet: Re: Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)   Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptySam 7 Fév - 13:26

Abuser d'un excès va au-delà du raisonnable, bien différent d'un excellent abus, si vraiment on reconnait l'abus comme bon en tous points !
Je pense comme Aristote que rien ne vaut le juste milieu. Donc pas d'abus, ni d’excès !
Bien que tes poèmes ne sont jamais trop en excès et tu n'abuses en rien de ton passage pour honorer nos poètes par tes commentaires : car pour eux, parler de leurs poèmes... il n'y a jamais d'excès ! :)
Merci de ces jeux de mots qui laissent à penser sur la difficulté de notre langue pour employer le bon mot ! Pas d'abus quand même à la réflexion !
sourir kawai bibi2

_________________
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
pierrot-lunaire

pierrot-lunaire


Messages : 427
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 69
Localisation : Ile de France

Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty
MessageSujet: Re: Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)   Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptySam 7 Fév - 15:45

En politique comme en religion, et nous en avons malheureusement des exemples en ce moment, l'excès est un abus. Oui, je sais, je tombe dans le lieu commun mais je n'ai guère fait d'études pour m'exprimer avec davantage de "savantitude". Suivant l'enseignement de Platon, je reste dans la grotte pour éviter de découvrir l'effrayante vérité. A près tout, si l'on en croit ce même Platon, on peut vivre heureux en étant ignorant, à l'instar de l'animal. A-t-on déjà vu un animal commettre un excès ? Que nenni. Bon, je m'arrête là, je ne veux point me lancer dans une diatribe dont on ne verrait pas la fin, imitant l'âne de Kant qui sait tout mais n'en dit rien, reprenant l'enseignement du philosophe chinois "celui qui ne sait rien parle, celui qui ne parle pas sait. Pardon d'avoir été si prolixe !
En tout cas, bel exemple de sonnet parfaitement réussi sans le moindre excès. Je reviendrai vous lire car un tel sonnet se savoure.

Cordialement.

PL

bibi2
Revenir en haut Aller en bas
fripou
Admin
fripou


Messages : 3365
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 57
Localisation : Gironde

Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty
MessageSujet: Re: Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)   Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptySam 7 Fév - 16:05

Il n'est pas si simple d'abuser jusqu'à l'excès, d'abuser de vocabulaire pour créer l'excès de mots, d'abuser d'images pour inventer l'excès jusqu'à trouver la juste mesure... Bel exercice.
bis
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty
MessageSujet: Re: Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)   Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyDim 8 Fév - 12:26

Flamme a écrit:
Abuser d'un excès va au-delà du raisonnable, bien différent d'un excellent abus, si vraiment on reconnait l'abus comme bon en tous points !
Je pense comme Aristote que rien ne vaut le juste milieu. Donc pas d'abus, ni d’excès !
Bien que tes poèmes ne sont jamais trop en excès et tu n'abuses en rien de ton passage pour honorer nos poètes par tes commentaires : car pour eux, parler de leurs poèmes... il n'y a jamais d'excès ! :)
Merci de ces jeux de mots qui laissent à penser sur la difficulté de notre langue pour employer le bon mot ! Pas d'abus quand même à la réflexion !
sourir kawai bibi2

Bonjour FLAMME,

Il n'y a que pour les plaisirs de la table que je suis pour l’abus contrôlé qui se fait avec modération.  verres

Dans ma vie de tous les jours si j'abuse du présent c'est parce que je préfère laisser le futur aux rêveurs et que j'en fais partie. Entre user et abuser la seule marge de manœuvre que nous avons, c’est de savoir doser.
verrevin

Par la bonne fortune, parfois, on se trouve abusé et, confronté à une fortune adverse, on devient aussi un peu plus rusé.

Je te remercie infiniment pour tes commentaires et appréciations toujours dictées par la lucidité et une grande sagesse philosophique.

Passe un très bon dimanche, Chère FLAMME.

bibi2  bibi2  bibi2 de nous 3.

andre

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty
MessageSujet: Re: Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)   Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyDim 8 Fév - 12:49

pierrot-lunaire a écrit:
En politique comme en religion, et nous en avons malheureusement des exemples en ce moment, l'excès est un abus. Oui, je sais, je tombe dans le lieu commun mais je n'ai guère fait d'études pour m'exprimer avec davantage de "savantitude". Suivant l'enseignement de Platon, je reste dans la grotte pour éviter de découvrir l'effrayante vérité. A près tout, si l'on en croit ce même Platon, on peut vivre heureux en étant ignorant, à l'instar de l'animal. A-t-on déjà vu un animal commettre un excès ? Que nenni. Bon, je m'arrête là, je ne veux point me lancer dans une diatribe dont on ne verrait pas la fin, imitant l'âne de Kant qui sait tout mais n'en dit rien, reprenant l'enseignement du philosophe chinois "celui qui ne sait rien parle, celui qui ne parle pas sait. Pardon d'avoir été si prolixe !
En tout cas, bel exemple de sonnet parfaitement réussi sans le moindre excès. Je reviendrai vous lire car un tel sonnet se savoure.

Cordialement.

PL

bibi2

Bonjour PIERROT-LUNAIRE,

Un GRAND MERCI pour cette pertinente exégèse. Je t'en suis infiniment reconnaissant. Des réflexions que je partage tout à fait tant il y a de la sagesse dans ce raisonnement.

Parfois, avec quelque malice, il m'arrive de dire lorsque je discute avec des amis au sujet de la probité, que le pire de tous les vices c’est l’excès de vertu.  

lol3

Sincèrement, je crois que s'il y a exagération chez l'homme c'est parce que son côté démesuré succombera un jour tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation. En fait, je crois que les vrais besoins n'ont jamais la nécessité de l'excès. Je ne peux qu'être profondément affligé des excès où certains êtres se laissent emporter dans les voies du fanatisme. Un excès de tolérance serait tellement le bienvenu, en pareil cas.

Tous mes vifs remerciements, PIERROT-LUINAIRE pour ce très apprécié commentaire.

Toute la chaleur de ma sympathie.

CARPE DIEM


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty
MessageSujet: Re: Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)   Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) EmptyDim 8 Fév - 12:56

fripou a écrit:
Il n'est pas si simple d'abuser jusqu'à l'excès, d'abuser de vocabulaire pour créer l'excès de mots, d'abuser d'images pour inventer l'excès jusqu'à trouver la juste mesure... Bel exercice.
bis


Que voilà des mots bien agréables à lire, FRIPOU ; ils sont le reflet de ta gentillesse, de ta considération et d'une grande amitié que je sais apprécier.

Depuis quelques temps, je me suis fait une spécialité de ces poèmes concoctés à partir de deux mots antonymes. J'essaie de ne pas être didactique car ce n'est pas le but que je recherche. En effet, je ne tranche jamais en faveur de l'un ou de l'autre terme. Je fais en sorte de présenter ce style d'écriture comme une accumulation de ce qui pourrait être des "citations", en laissant le soin de tirer les conclusions à mes lecteurs. Une petite dose d'humour est toujours présente pour ne pas rendre la lecture fastidieuse.

Avec mes plus vifs remerciements, je t'envoie de GROS bibi2

Un très agréable dimanche à toi.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé





Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty
MessageSujet: Re: Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)   Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un abus d'excès (sonnet sur les antonymes)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Archives poétiques :: Les poèmes d'André-
Sauter vers: