LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Je rêve le bonheur
L'assonance  (Prosodie) EmptyJeu 25 Nov - 17:23 par masirene

» 19 novembre journée mondiale...
L'assonance  (Prosodie) EmptyDim 21 Nov - 19:03 par Flamme

» Toussaint
L'assonance  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:08 par Sansef Alafin

» MAMÉ
L'assonance  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 6:06 par Sansef Alafin

» IL, Elle et IEL
L'assonance  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:08 par Taner Erdrek

» Villanelle
L'assonance  (Prosodie) EmptyJeu 18 Nov - 3:03 par Taner Erdrek

» Entre le compromis et la compromission (Pamphlet)
L'assonance  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:30 par Flamme

» Les cons germent partout.
L'assonance  (Prosodie) EmptyMer 17 Nov - 19:18 par Flamme

» Toussaint
L'assonance  (Prosodie) EmptyJeu 4 Nov - 17:06 par Sansef Alafin

Statistiques
Nous avons 50 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est 0260988549

Nos membres ont posté un total de 29151 messages dans 4559 sujets
-43%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick 2021 avec télécommande vocale Alexa à 22,99€
22.99 € 39.99 €
Voir le deal

 

 L'assonance (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier


Messages : 7134
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 79
Localisation : Marseille

L'assonance  (Prosodie) Empty
MessageSujet: L'assonance (Prosodie)   L'assonance  (Prosodie) EmptyVen 1 Mai - 11:27


PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

L'ASSONANCE

Sous ce terme deux fait différents sont regroupés. Ils concernent, d'une part, la "stylistique", et secondement la prosodie"

En stylistique, la répétition remarquable d'un même phonème vocalique. Ce peut être la répétition simple d'une même voyelle, comme dans ce vers de "PHÈDRE" où l'assonance en "i" souligne les quatre accents de l'alexandrin :


Tout m'afflige et me nuit et conspire à me nuire.

Mais ce peut être aussi une combinaison de différentes voyelles qui peuvent alterner ou obéir à un effet de "chiasme", comme BAUDELAIRE, où les phonèmes remarquables de l'assonance sont également sous l'accent :


Secouant dans mes yeux leurs feux diamantés

Il arrive souvent que les "assonances" soient mêlées à des allitérations : ainsi dans ce vers du même poème de BAUDELAIRE où le "chiasme", cette fois-ci, est réalisé par des phonèmes vocaliques et consonantiques :


Tout mon être obéit à ce vivant flambeau

En prosodie, il s'agit d'un phénomène d'homophonie finale de vers : c'est la répétition de la même dernière voyelle tonique, quelles que soient les consonnes éventuelles qui suivent.

L'assonance a été le premier système de liaison entre les vers elle prédomine entre le IVe et le VIIIe siècle. Les poèmes les plus anciens sont assonancés. C'est le cas, par exemple, de la Séquence de Sainte Eulalie (fin Xe siècle), de Saint Léger (début XIe siècle), et des premières chansons de geste.

Le recours à l'assonance reste prédominant dans la poésie médiévale du XIe au XIIIe siècle ; elle assure la continuité de "laisses" de quatre à trente vers, chacune étant caractérisée par une même voyelle répétée en assonance, qui changeait à la "laisse" suivante, avec également un changement dans la narration.

On la retrouve dans le "vers moderne" mêlée aussi à d'autres sortes d'homophonies finales, ainsi que dans ce quintil de "La Chanson du Malaimé" de Guillaume APOLLINAIRE (Alcools) :


Un soir de demi-brume à Londres
Un voyou qui ressemblait à
Mon amour vint à ma rencontre
Et le regard qu'il me jeta
Me fit baisser les yeux de honte.

Il s'agit d'une "assonance" enon qui relie Londres, rencontre et honte. elle est accompagnée d'une "contre-assonance" en "consonnes dentales" qui court dans les cinq vers : d'abord une sonore (Londres), puis quatre sourdes (ressemblait ; (rencontre) ; (jeta) ; (honte). Ajoutons qu'une autre, en "r", relie Londres et rencontre

La rime ressemblait à / jeta est une "rime équivoquée".

SOURCE :"Dictionnaire de poétique", de Michèle AQUIEN (Le Livre de poche, 1993)





_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
L'assonance (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: