LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» le destin de Civilon (Histoire vraie)
Il me souvient EmptyVen 24 Jan - 8:49 par Lucienne MARTEL

» La sagesse d'un banc (défi de l'image de Fripou en 2016)
Il me souvient EmptyJeu 23 Jan - 17:26 par fripou

» INSTANT SACRÉ DU PROFANE
Il me souvient EmptyJeu 23 Jan - 17:23 par fripou

» Un bonheur constellé.
Il me souvient EmptyMar 21 Jan - 23:29 par Lucienne MARTEL

» Larmes amères,
Il me souvient EmptyLun 20 Jan - 20:50 par Flamme

» Un taureau bien né,
Il me souvient EmptyLun 20 Jan - 6:19 par Lucienne MARTEL

» Au pays de la fée,
Il me souvient EmptyDim 19 Jan - 14:45 par Flamme

» Grarem (Haîkaî )
Il me souvient EmptyDim 19 Jan - 14:40 par Flamme

» Taureau ou torero ?
Il me souvient EmptyDim 19 Jan - 14:33 par Flamme

Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 28194 messages dans 4322 sujets

Partagez
 

 Il me souvient

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2938
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 65
Localisation : LIMOUX

Il me souvient Empty
MessageSujet: Il me souvient   Il me souvient EmptyDim 1 Déc - 2:32

Il me souvient,

Il me souvient de vous telle une belle histoire
Avant ce jour funeste où vous êtes partis
Dans ce monde inconnu où je me débattis
Pour n’y point succomber mais fut-ce une victoire ?

Car jadis, je voulus, c’est très contradictoire,
Franchir ce grand néant sans nuls temps impartis
Pour y abandonner ces maudits abattis
Qu’il me fallaiit porter en mode ostentatoire.

J’ai creusé chaque jour, j’ai percé chaque nuit
A chercher la raison qui chasserait l’ennui
De ce manque de vous dans mon cœur solitaire.

Et j’ai enfin trouvé, à force de prier
Que mon grand désarroi finirait par se taire
Malgré le grand chagrin qui me fit tant crier.

Lucienne le 24.11.2019

Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4938
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

Il me souvient Empty
MessageSujet: Re: Il me souvient   Il me souvient EmptyDim 1 Déc - 15:36

Ce passage est parfois très attendu quand la souffrance physique ou morale nous harcèle jour et nuit, et malgré tout, nous essayons d'éviter ce pas vers l'inconnu ! Quand l'heure aura sonnée, il faudra bien lâcher prise, et découvrir ce nouveau monde, ou cet ancien que nous avons dû quitter pour faire un autre voyage !
La prière comme tu l'écris est une aide pour le franchir ou pour accepter notre devenir !
Tu t'exprimes fort bien, chère Lucienne dans ton poème pour nous faire ressentir tes pensées, tes hésitations, ton chagrin pour les événement que tu vis !
Bisous amie:calinchat: bibi2

_________________
Il me souvient 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2938
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 65
Localisation : LIMOUX

Il me souvient Empty
MessageSujet: Re: Il me souvient   Il me souvient EmptyMar 17 Déc - 2:08

Bonjour Babette et grand merci de me suivre dans mes pensées quelques peu chagrines. Comme tu l'auras compris,, j'ai beaucoup de mal à faire mon deuil. Un an et demi déjà et je n'accepte toujours pas. Alors j'essaie de conjurer mon sort en m'épanchant par l'écriture. Je suis toujours préoccupée par ma santé qui ne s'en remet pas non plus. Je pense qu'il va me falloir beaucoup de temps pour remonter la pente, physiquement et moralement. Mais je cros être sur la bonne voie de guérison.
De gros bisous à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6933
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Il me souvient Empty
MessageSujet: Re: Il me souvient   Il me souvient EmptyMar 17 Déc - 19:44


Bonsoir Chère LUCIENNE,

Dans une grande détresse, la douleur morale ressentie s’apparente souvent à la douleur physique, tant le souvenir d'un malheur fait sombrer dans une détresse chronique et dans l'accablement.

Tu es passée par de bien dures et sinistres épreuves... On ne s'en défait pas du jour au lendemain, et des images angoissantes viennent hanter notre inconscient, de manière fréquente, pouvant conduire jusqu'à des épisodes dépressifs.

Ce qui est réconfortant, en lisant tes messages, est de savoir que par le biais de l'écriture, tu fais l'impossible pour conjurer le sort. Oui, l'écriture (et surtout la poésie), est je pense un excellent exutoire pour lutter et "évacuer", peu à peu, même si cela prend énormément de temps, la douleur morale et/ou physique.

Voilà des mots "magiques" : je crois être sur la bonne voie de guérison. JE TE LE SOUHAITE DE TOUT CŒUR, MA CHÈRE AMIE DE PLUME, toi dont le "CARPE DIEM" que tu avais adopté en pseudo, signifiait l'image même de ta bonne humeur et de ton esprit toujours positif.

Ce passage sombre de calvaire aura, si je puis me le permettre, ajouté encore davantage d'éclat, de sensibilité exacerbée et d'émotion à tes poèmes, en les dotant de cette inspiration viscérale poignante dont ta plume délicate s'est enrichie considérablement. Car la poésie vraie, pour parler au coeur, sera toujours profondément humaine.

JE T'EMBRASSE, CHÈRE LUCIENNE et je te souhaite bon courage pour redresser la pente, tout en nous faisant partage la sensualité de ton écriture.

CARPE DIEM

andre



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2938
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 65
Localisation : LIMOUX

Il me souvient Empty
MessageSujet: Re: Il me souvient   Il me souvient EmptyVen 20 Déc - 2:33

Flamme a écrit:
Ce passage est parfois très attendu quand la souffrance physique ou morale nous harcèle jour et nuit, et malgré tout, nous essayons d'éviter ce pas vers l'inconnu ! Quand l'heure aura sonnée, il faudra bien lâcher prise, et découvrir ce nouveau monde, ou cet ancien que nous avons dû quitter pour faire un autre voyage !
La prière comme tu l'écris est une aide pour le franchir ou pour accepter notre devenir !
Tu t'exprimes fort bien, chère Lucienne dans ton poème pour nous faire ressentir tes pensées, tes hésitations, ton chagrin pour les événement que tu vis !
Bisous amie:calinchat: bibi2  

Bonjour Babette et merci de ta visite sur mes mots et mes aspirations. J'espère beaucoup que cette vie très difficile sur terre a un sens. Si le karma existe, qu'ai-je pu faire dans mes vies antérieures pour mériter celle-ci ? Depuis ma naissance, elle ne m'a pas trop gâtée. Beaucoup trop de violences : physique, mentale entre autres. Et elle n'est pas finie !
Bisous à vous et excellent weekend.
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2938
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 65
Localisation : LIMOUX

Il me souvient Empty
MessageSujet: Re: Il me souvient   Il me souvient EmptyVen 20 Déc - 2:41

André Laugier a écrit:

Bonsoir Chère LUCIENNE,

Dans une grande détresse, la douleur morale ressentie s’apparente souvent à la douleur physique, tant le souvenir d'un malheur fait sombrer dans une détresse chronique et dans l'accablement.

Tu es passée par de bien dures et sinistres épreuves... On ne s'en défait pas du jour au lendemain, et des images angoissantes  viennent hanter notre inconscient, de manière fréquente, pouvant conduire jusqu'à des épisodes dépressifs.

Ce qui est réconfortant, en lisant tes messages, est de savoir que par le biais de l'écriture, tu fais l'impossible pour conjurer le sort. Oui, l'écriture (et surtout la poésie), est je pense un excellent exutoire pour lutter et "évacuer", peu à peu, même si cela prend énormément de temps, la douleur morale et/ou physique.

Voilà des mots "magiques" : je crois être sur la bonne voie de guérison. JE TE LE SOUHAITE DE TOUT CŒUR, MA CHÈRE AMIE DE PLUME, toi dont le "CARPE DIEM" que tu avais adopté en pseudo, signifiait l'image même de ta bonne humeur et de ton esprit toujours positif.

Ce passage sombre de calvaire aura, si je puis me le permettre, ajouté encore davantage d'éclat, de sensibilité exacerbée et d'émotion à tes poèmes, en les dotant de cette inspiration viscérale poignante dont ta plume délicate s'est enrichie considérablement. Car la poésie vraie, pour parler au coeur, sera toujours profondément humaine.

JE T'EMBRASSE, CHÈRE LUCIENNE et je te souhaite bon courage pour redresser la pente, tout en nous faisant partage la sensualité de ton écriture.

CARPE DIEM

andre  



Bonjour André et grand merci pour ton joli commentaire. Tes mots me touchent profondément.
Oui, toutes ces épreuves douloureuses m'aident à devenir meilleure, s'il en est, surtout en pensant qu'ailleurs, c'est pire. Elles m'ont rendue plus sensitive et m'ont appris l'acceptation.
Je te fais de gros bisous et je suis hyper ravie si j'ai fait des progrès en poésie. Ce n'était pas gagné d'avance car je suis restée presque un an sans écrire.
Bisous à toi et excellent weekend dans la douceur de cet hiver tardif pour notre plus grand bonheur.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Il me souvient Empty
MessageSujet: Re: Il me souvient   Il me souvient Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Il me souvient
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: