LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27935 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) Empty
MessageSujet: Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique)   Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) EmptyMar 22 Oct - 18:54


Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) Chaunu


LES ÉLOGES ET... LA RECONNAISSANCE DU VENTRE.

Poème satirique

Quand on est mort on est tout beau : irréprochable.
On n’a plus de défauts, on est idolâtré ;
Ce qui fut accompli en devient remarquable ;
On n’a plus d’ennemi : tout dans l’ordre est rentré.

Tenez, prenons Chirac, l’humaniste honnête homme,
Dont chacun est allé à l’encens du discours
Avec démagogie, face au drôle à la pomme,
Dans une hypocrisie aux pattes de velours.

Il a pourtant lâché Jacques Chaban-Delmas
Pour rallier Giscard (et qu’il planta de même),
Pour « clandestinement » (on s’en souvient, hélas),
Soutenir Mitterrand : bien singulier dilemme…

Alain Juppé lui doit son exode forcé
En payant un peu cher la niche financière
Pour les emplois fictifs, en ayant endossé
Les gaffes du « Patron » dans cette souricière.

L’inventaire en dit long en trente cinq ans d’histoire(s) :
Vingt huit emplois fictifs pour « six millions d’euros » !
Financement occulte aux troubles trajectoires,
Des électeurs « bidons » pour battre ses rivaux.

Oui, c’était ça Chirac, en plus des frais de bouffe…
Mille euros actuels de bectance par jour,
Que Madame et Monsieur, dans une large esbroufe,
Pour leurs repas privés, dépensaient tout à tour.

Un logement « à l’œil » et quarante-deux ans
Dans les ors et aux frais de notre République ;
Ce « Cher » couple n’aura déboursé entre temps
Ni loyer, ni biftons : vraie frasque monarchique !

Cette Condition de « grande dépendance »
Comme on dit bien souvent dans les camps sociaux,
A perduré longtemps dans la concupiscence,
Et grâce aux passe-droits plus des « soutiens » partiaux.

ANDRÉ



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4866
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) Empty
MessageSujet: Re: Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique)   Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) EmptyDim 3 Nov - 17:51

Les vérités restent toujours des vérités, que l'on soit sur terre ou dans l'au-delà !!! Nous ne pouvons juger que ce que nous voyons et laissons lui le droit d'être son propre avocat devant l’Éternel !
Il faut avouer que tous ces présidents ont de nombreuses valises qu'ils emportent en mémoire !
Va-t-on pouvoir tenir encore longtemps avec le dernier qui se fait huer un peu partout, mais qui a l'air de s"en foutre !!!
Bravo pour ce poème satirique très bien envoyé !
bis

_________________
Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) Empty
MessageSujet: Re: Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique)   Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) EmptyDim 3 Nov - 18:27

Flamme a écrit:
Les vérités restent toujours des vérités, que l'on soit sur terre ou dans l'au-delà !!! Nous ne pouvons juger que ce que nous voyons et laissons lui le droit d'être son propre avocat devant l’Éternel !
Il faut avouer que tous ces présidents ont de nombreuses valises qu'ils emportent en mémoire !
Va-t-on pouvoir tenir encore longtemps avec le dernier qui se fait huer un peu partout, mais qui a l'air de s"en foutre !!!
Bravo pour ce poème satirique très bien envoyé !
bis


Bonsoir FLAMME,

UN GRAND MERCI pour tes impressions favorables et pour ton partage. Oui, comme disait le regretté Raymond DEVOS : "Quand tu découvres des qualités chez quelqu'un qui a des défauts, tu finis par l'aimer pour ses défauts".

Le pamphlet est une sorte de soupape de sûreté indissociable de la vie anecdotique et des faits de société. Il égratigne, mais les candidats au pouvoir, malgré les risques qu'ils encourent d'être chansonnés, ridiculisés, sont toujours aussi nombreux à se bousculer au portillon. Il faut croire que la politique est une occupation enviable et un métier rémunérateur. Au début ça leur fait un peu mal, mais ils s'y habituent vite.

EXCELLENTE FIN DE SOIRÉE À TOUTES LES DEUX, et de grosbiz de NOUS TROIS !

andre


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) Empty
MessageSujet: Re: Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique)   Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les éloges et la reconnaissance du ventre (Poème satirique)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le ventre de Paris, d'Emile Zola
» Ventre qui pique
» Liste Divinités titaniques de Khorne
» Problème Ventre fig !
» Les bindis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: