LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27935 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose !

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! Empty
MessageSujet: Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose !   Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! EmptyJeu 21 Mar - 10:47

Monsieur de Pérusse des Cars, j’ose !

Une certaine Dame, dans Le château de la Juive, avait fait vœu de chasteté dans L’innocence de sa beauté.
Il faut dire que Cette étrange tendresse qui l’avait liée à L’officier sans nom n’était point ordinaire. L’envouteuse, avec la complicité du Mage et sa boule de cristal, avait jeté un sort terrible à son tendre amour : lui concocter une potion maléfique pour transformer le bel héro de Mathilde en L’homme au double visage. Hélas, le prétendant perdit la vie et L’amoureuse éperdue se jura de devenir La vengeresse de cet amour platonique, La tueuse de ces deux lascars diaboliques. Elle ne connaissait pas La vie secrète de Dorothée GINDT, sa rivale ni celle de ce Mage et les lignes de la main. Qu’à cela ne tienne, elle irait chercher le Faussaire et le Donneur qui serviraient de passe-droit : ils connaissaient fort bien Le grand monde.
Ayant eu vent de ce complot fomenté, Dorothée dans L’insolence de sa beauté et Le mage et le pendule se réfugièrent dans Le château du clown, Boulevard des illusions.
La justicière et Le faiseur de mort, mandé en renfort, échafaudèrent un plan machiavélique : ils firent appel aux Filles de joie, Les sept femmes qui arpentaient la rue chaque nuit et leur demandèrent d’ensorceler le mage. La chose ainsi faite, Mathilde La révoltée soumit L’impure, La traîtresse, La demoiselle d’opéra à une séance de tortures avec La brute du village, un simple d’esprit qui la roua d’horribles coups dans ses parties les plus belles afin de ne plus plaire à aucun homme.
La vipère hurlait de douleur, La voleuse d’amour se lamentait sans fin. La coupable criait qu’elle était La mère porteuse de son tendre amour. Mais, La femme objet, La tricheuse, La corruptrice perdit l’enfant sous l’estocade redoublée de son tortionnaire.
Et sous les voûtes de la grande église, La cathédrale de haine qui avait pris la dépouille du bel officier, un cri immense retentit : Le crime de Mathilde s’était accompli. L’amant imaginaire était vengé !
Elle écrivit une épitaphe de son grand amour : « Quand l’amour s’en va-t’en guerre, je demeure L’amoureuse et toi, L’amour de ma vie et Je t’aimerai éternellement désormais. » signé De cape et de plume.
Dorothée, La femme qui en savait trop était devenue La maudite. La Dame du cirque n’était plus que lambeaux, écorchée vive et de ses plaies coulait un sang plus noir que le Sang d’Afrique. En cet endroit sacré, elle s’était engagée à devenir La visiteuse de prison, L’entremetteuse des dames aux mœurs légères qui avaient L’habitude d’aimer, de ces Reines de cœur afin de protéger les plus humbles : c’était sa repentance.

Lucienne le 14.08.2012
Cet exercice fut très périlleux mais fort enrichissant ! J’espère que les œuvres de Monsieur Guy des Cars ont bien été respectées.
Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4866
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! Empty
MessageSujet: Re: Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose !   Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! EmptyLun 25 Mar - 10:02

Difficile de commenter un exercice sans en connaitre les demandes reflex et je n'ai pas une grande connaissance des oeuvres de Guy des Cars.
Un petit bonjour plein d'amitié sourir
bis2

_________________
Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! Empty
MessageSujet: Re: Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose !   Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! EmptyJeu 4 Avr - 13:50

Bonjour Babette; Disons que c'était un auteur de référence, pour moi en tant que jeune fille, parce que tous ses livres, sans exception, parlaient d'histoire de femmes. J'en ai lu une très grande partie. Il est vrai que, pour celui ou celle qui ne connaît pas bien cet auteur, il est peut-être difficile de comprendre mon histoire. En fait, j'ai repris une quantité, non négligeable, de ses titres d’œuvres pour en construire la trame. mais cela, tu l'auras compris.
Merci quand même de m’avoir lue et gros bisous à vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! Empty
MessageSujet: Re: Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose !   Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Monsieur de Pérusse des Cars, j'ose !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une montre russe ?
» p'tite scénette pour ford gpa russe
» [Pascoe, Chris] Le journal de monsieur Chatastrophe
» site russe
» Offre promotionnelle Cars en Angleterre jusqu'au 31 décembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: