LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 26524 messages dans 3965 sujets

Partagez | 
 

 sonnet liminaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Erdrek Nathan-Taner

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 27/06/2018
Localisation : Istanbul

MessageSujet: sonnet liminaire    Mar 4 Déc - 7:25




Sonnet liminaire

______________ஜ۩۞۩ஜ____________


J'ai écrit un sonnet des plus académique ,
Deux quatrains, deux tercets, comme un joli bébé
Béni dans son couffin par les soins d'un abbé,
Et les saints sacrements du système métrique.

Une chose concise autant qu'amphigourique,
Qui pourrait vous laisser, tel Tintin au Tibet
La bouche enfarinée et vous disant -Eh bé* !
Je n'ai jamais rien lu de tel ou d'identique.

Il faut toujours surprendre, ainsi le lecteur bé-
At d'admiration visitant Beylerbey*
Garde le souvenir de ce lieu féerique.

Ou comme un amoureux qui attend sa Thisbé,
Éternellement jeune et vierge comme Hébé,
Mais en changeant la fin, beaucoup trop pathétique.

Le mardi 4 décembre 2018 ©️ Nathan Erdrek
* exclamation, variante de : Eh bien (en Occitanie)
**'L'Émir des émirs'' Le palais de Beylerbey est une résidence d'été des sultans,
construit pour Mahmud II (1808-1839), puis par le sultan Abdülaziz (1830-1876)

_________________
«Quand on dépasse les bornes, il n'y a plus de limites». Alfred Jarry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 6221
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: sonnet liminaire    Mar 4 Déc - 18:22


Bonsoir ERDREK,

Tu possèdes cette faculté d'imagination qui est le "pain béni" des poètes désireux de former des images et de procéder à des combinaisons d'idées représentant toutes les situations possibles. Il est à noter que dans ces exercices, la créativité est toujours stimulée par une règle et que la contrainte ne limite pas la création, elle l’aiguillonne.

Un peu comme le cinéma, l’imagination est une ombre sur un écran blanc : notre cerveau. L’imaginaire est alors libre de circuler dans n’importe quel sens, et c'est là que tient toute la noblesse du jeu.

BIEN AGRÉABLE À LIRE ce "sonnet luminaire" ! Ton inventivité est sans limite... pour NOTRE PLUS GRAND PLAISIR.

app app app app bravosouriant

merci POUR CE PARTAGE.

TOUTE MA CHALEUREUSE AMITIÉ et ADMIRATION.

andre

_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4618
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 71
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: sonnet liminaire    Mer 5 Déc - 9:07

C'est vrai que ta façon d'écrire est originale et plaisante car elle nous demande un agréable exercice du cerveau :neunoeil;
Le palais de Beylerbey est remarquable, en effet ! Il faut bien avouer que les hauts placés dans ce monde veulent en mettre plein la vue au peuple ! Cela n'est pas pour mieux les aimer mais certainement pour devoir les craindre en montrant leur puissance !
Nous avons les mêmes et cela est répugnant !
amitie3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrek Nathan-Taner

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 27/06/2018
Localisation : Istanbul

MessageSujet: Re: sonnet liminaire    Mer 5 Déc - 10:31

Flamme a écrit:
C'est vrai que ta façon d'écrire est originale et plaisante car elle nous demande un agréable exercice du cerveau :neunoeil;
Le palais de Beylerbey est remarquable, en effet ! Il faut bien avouer que les hauts placés dans ce monde veulent en mettre plein la vue au peuple ! Cela n'est pas pour mieux les aimer mais certainement pour devoir les craindre en montrant leur puissance !
Nous avons les mêmes et cela est répugnant !
amitie3

plus l'âge avance, plus il faut faire travailler ses neurones chienquirit
ravi que de savoir que tu as visité Berlerbeyi Sarayi comme Eugénie en son temps
il faut savoir qu'au début ce fut uniquement une battisse en bois mais qui a brulé
l'art par nature est inutile, c'est ce qui fait tout son intérêt, l'homme afin de créer des miracles architecturaux a toujours eu besoin de défis, techniques et spirituels
sinon cela s'appelle le bolchévisme, c'est à dire le degré zéro de la création

amitie3

_________________
«Quand on dépasse les bornes, il n'y a plus de limites». Alfred Jarry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrek Nathan-Taner

avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 27/06/2018
Localisation : Istanbul

MessageSujet: Re: sonnet liminaire    Mer 5 Déc - 10:42

André Laugier a écrit:

Bonsoir ERDREK,

Tu possèdes cette faculté d'imagination qui est le "pain béni" des poètes désireux de former des images et de procéder à des combinaisons d'idées représentant toutes les situations possibles. Il est à noter que dans ces exercices, la créativité est toujours stimulée par une règle et que la contrainte ne limite pas la création, elle l’aiguillonne.

Un peu comme le cinéma, l’imagination est une ombre sur un écran blanc : notre cerveau. L’imaginaire est alors libre de circuler dans n’importe quel sens, et c'est là que tient toute la noblesse du jeu.

BIEN AGRÉABLE À LIRE ce "sonnet luminaire" ! Ton inventivité est sans limite... pour NOTRE PLUS GRAND PLAISIR.

merci POUR CE PARTAGE.

TOUTE MA CHALEUREUSE AMITIÉ et ADMIRATION.

andre

Bonjour André,

merci beaucoup pour ton chaleureux commentaire qui me va droit au coeur,
ravi que celui-ci t'ait plu, Jarry avait raison, quand on dépasse les bornes
il n'y a plus de limites chienquirit
merci mille fois
toute ma chaleureuse amitié et admiration réciproque
abien
Nathan

_________________
«Quand on dépasse les bornes, il n'y a plus de limites». Alfred Jarry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sonnet liminaire    

Revenir en haut Aller en bas
 
sonnet liminaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sonnet du trou noir
» Le sonnet
» Epaules-Nues en sonnet (sur le modéle des sonnets de Thunderbird et Myrrha)
» Fausse ronde Sonnet N° 6 Un compagnon de route
» Sonnet du trou noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: