LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 26184 messages dans 3916 sujets

Partagez | 
 

 TEMPUS FUGIT

Aller en bas 
AuteurMessage
Erdrek Nathan-Taner

avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 27/06/2018
Localisation : Istanbul

MessageSujet: TEMPUS FUGIT   Ven 21 Sep - 9:27



TEMPUS FUGIT

_______________ஜ۩۞۩ஜ____________


Dans ce flot continu, égrené par le sable
Je voyais s'écouler à m'en ronger les sangs,
Le fluide vital de mes derniers instants ,
Ne pouvant que pleurer l'issue inexorable.

Même en le renversant son flux inépuisable,
Vide mon sablier, qui voit filer le temps
Rien ne peut enrayer ma perte aussi longtemps,
Que l'on n'a pas brisé ce cycle abominable.

La vie est un désert de quartz ou de mica
Un oued dans le reg où l'on aurait plus qu'à
Boire sans étancher, sa soif à ce mirage.

J'attends jusqu'à la fin, jusqu'au dernier carat
Le temps fuit, il dénote un manque de courage
Même à cause perdue, il faut livrer combat.

Le vendredi 21 septembre 2018 ©️ Nathan Erdrek

_________________
«Quand on dépasse les bornes, il n'y a plus de limites». Alfred Jarry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4549
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 71
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: TEMPUS FUGIT   Sam 22 Sep - 18:32

Le temps qui ne s'arrête jamais...marque notre personne et perturbe notre vieillesse ! Il a le bon côté de nous apaiser dans les mauvais évènements, mais il ne nous quitte pas et montre sa présence plus on prend de l'âge !
Tu nous donne ta pensée sur ce personnage invisible mais bien présent !
De jolis vers Erdrek que nous ressentons tous ! reflex
bab


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 6052
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: TEMPUS FUGIT   Lun 24 Sep - 18:41

Bonsoir NATHAN,


Lucide et pertinent ce "TEMPUS FUGIT" dans lequel se devine une anxiété légitime, en même temps que cette volonté pressante de "livrer combat" au Temps pour ne sombrer dans l'inquiétude de ses futurs effets, lui qui nous traque, et dont on finit par céder aux outrages.

C'est vrai qu'avec l'âge, cette durée du "présent" se rétrécit, ce qui a pour conséquence la sensation d'une accélération du temps. Je pense qu'on pourrait dire qu'il y a trois dimensions du Temps : Le présent du passé, autrement dit la mémoire. Le présent du présent, c'est-à-dire la conscience actuelle ou notre intuition directe, et le présent du futur : l'attente.

Notre passé est le temps de la "nostalgie" et de "l'imaginaire". Notre présent ne doit pas se résumer à une pensée genre : "il était une fois…" Quant au futur qui nous attend, il est à la fois le temps de "l'espérance", "des projets", mais aussi de la crainte (les aléas imprévisibles de la vie et la mort prévisible).

Oui, comme dit FLAMME : "De jolis vers que nous ressentons tous !"

LAMARTINE l'a superbement évoqué dans son poème "Le Lac" :

"- Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices,
Suspendez votre cours…"

Je crois qu'il ne nous faut pas trop le prendre au tragique à partir du moment où la santé nous reste fidèle et où la mémoire ne nous fait pas défaut. Nous savons qu'il n'y a aucune remède contre le temps. Tâchons de vivre le plus intensément possible au CARPE DIEM.

Ton dernier tercet est un morceau de bravoure :

J'attends jusqu'à la fin, jusqu'au dernier carat
Le temps fuit, il dénote un manque de courage
Même à cause perdue, il faut livrer combat.

app  app  app  app

Excellente fin de soirée et très chaleureuse Amitié, NATHAN.

andre




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Erdrek Nathan-Taner

avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 27/06/2018
Localisation : Istanbul

MessageSujet: Re: TEMPUS FUGIT   Mar 25 Sep - 17:50

Flamme a écrit:
Le temps qui ne s'arrête jamais...marque notre personne et perturbe notre vieillesse ! Il a le bon côté de nous apaiser dans les mauvais évènements, mais il ne nous quitte pas et montre sa présence plus on prend de l'âge !
Tu nous donne ta pensée sur ce personnage invisible mais bien présent !
De jolis vers Erdrek que nous ressentons tous !  reflex
bab


Bonjour et merci de ton commentaire
ravi que ces vers aient trouvé écho en toi
bien amicalement
Nathan

_________________
«Quand on dépasse les bornes, il n'y a plus de limites». Alfred Jarry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erdrek Nathan-Taner

avatar

Messages : 211
Date d'inscription : 27/06/2018
Localisation : Istanbul

MessageSujet: Re: TEMPUS FUGIT   Mar 25 Sep - 17:52

André Laugier a écrit:
Bonsoir NATHAN,


Lucide et pertinent ce "TEMPUS FUGIT" dans lequel se devine une anxiété légitime, en même temps que cette volonté pressante de "livrer combat" au Temps pour ne sombrer dans l'inquiétude de ses futurs effets, lui qui nous traque, et dont on finit par céder aux outrages.

C'est vrai qu'avec l'âge, cette durée du "présent" se rétrécit, ce qui a pour conséquence la sensation d'une accélération du temps. Je pense qu'on pourrait dire qu'il y a trois dimensions du Temps : Le présent du passé, autrement dit la mémoire. Le présent du présent, c'est-à-dire la conscience actuelle ou notre intuition directe, et le présent du futur : l'attente.

Notre passé est le temps de la "nostalgie" et de "l'imaginaire". Notre présent ne doit pas se résumer à une pensée genre : "il était une fois…" Quant au futur qui nous attend, il est à la fois le temps de "l'espérance", "des projets", mais aussi de la crainte (les aléas imprévisibles de la vie et la mort prévisible).

Oui, comme dit FLAMME : "De jolis vers que nous ressentons tous !"

LAMARTINE l'a superbement évoqué dans son poème "Le Lac" :

"- Ô temps, suspends ton vol, et vous, heures propices,
Suspendez votre cours…"

Je crois qu'il ne nous faut pas trop le prendre au tragique à partir du moment où la santé nous reste fidèle et où la mémoire ne nous fait pas défaut. Nous savons qu'il n'y a aucune remède contre le temps. Tâchons de vivre le plus intensément possible au CARPE DIEM.

Ton dernier tercet est un morceau de bravoure :


J'attends jusqu'à la fin, jusqu'au dernier carat
Le temps fuit, il dénote un manque de courage
Même à cause perdue, il faut livrer combat.


Excellente fin de soirée et très chaleureuse Amitié, NATHAN.

andre


Bonjour André,

merci de ton commentaire toujours étayé
morceau de bravoure dis-tu
panda
je n'en sais rien, c'est juste comme ça me vient
mais je ne focalise pas autant que cela sur le temps qui passe, s'il passe il repassera bien une autre fois
mdr ahah
toute mon amitié de plume
agréable soirée
Nathan

_________________
«Quand on dépasse les bornes, il n'y a plus de limites». Alfred Jarry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TEMPUS FUGIT   

Revenir en haut Aller en bas
 
TEMPUS FUGIT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tempus fugit
» Tempus Fugit
» [Battle 2009] 3° - tempus fugit vs. civis pacem parrabellum
» 4x17 - Tempus Fugit
» Appel à textes - revue Etherval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: