LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 25980 messages dans 3884 sujets

Partagez | 
 

 FATALITÉ

Aller en bas 
AuteurMessage
fripou
Admin
avatar

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 54
Localisation : Gironde

MessageSujet: FATALITÉ   Sam 18 Aoû - 10:45



Elle a souvent bon dos pour expliquer le pire
Lorsqu'une catastrophe éplore sans façon
Familles et amis, la fille ou le garçon
Qui n'ont pas eu le temps de construire un empire.

Ne restent que sanglots d'un destin qui soupire
Pour comprendre l'esprit de la contrefaçon
Qui n'a pas su tirer de l'argent la leçon
Qu'une vie vaut bien mieux quand son matin respire.

Banquiers de tout poil, riches de dividendes
Songez rien qu'un instant au prix de vos légendes
Quand les morts reviendront porter l'addition.

A vouloir trop gagner on risque le mécompte
Opprobre et vil mépris, désapprobation
Car tout se paye au jour du solde de tout compte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 5949
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: FATALITÉ   Sam 18 Aoû - 12:23

Bonjour FRIPOU,

Je te le dis du fond du cœur :  merci de retrouver cette belle plume de tempérament qu'est la tienne. Ça faisait trop longtemps que tu nous privais de tes œuvres poétiques. Tu sais combien j'ai de l'admiration pour ta versification et la profondeur de tes sentiments dans tes compositions.

Oui ! c'est un régal de te retrouver, d'autant plus que mon petit doigt me dit que tu dois avoir quelques belles œuvres en réserve à nous faire profiter.

Le sonnet est ton  domaine de prédilection depuis longtemps. "FATALITÉ" ne déroge pas à la règle car tu t'y appliques avec coquetterie et circonspection. Est-ce que nous pouvons tirer des leçons de la vie ? Est-ce nous pouvons les corriger ? Est-ce qu'il y a un destin ? Une loi et une fatalité des familles, des individus ? Comment ne recevoir ou transmettre que le bon, pas le mauvais, faire le tri ?

C'est tout cela qu'évoquent ces vers, en échos avec cette autre interrogation d'Alfred de MUSSET qui, sur la "fatalité", écrivait dans ses "Nuits d'octobre" :

L'homme est un apprenti, la douleur est son maître, Et nul ne se connaît tant qu’il n'a pas souffert.
C'est une dure loi, mais une loi suprême,
Vieille comme le monde et la "fatalité".

Pierre RABHI, agriculteur, écrivain et penseur Français d'origine algérienne, dans son excellent livre "La convergence des consciences", que je suis en train de lire actuellement, a écrit cette phrase culte : "Notre malheureuse société n'est pas une fatalité, mais l'image pétrifiée de notre conscience.

Je pense que la misère n'est pas une fatalité, mais un phénomène entretenu et insidieusement géré de nos jours, une abjection indispensable à la seule prospérité d'un petit groupe sans scrupules : les banquiers, l'État et les multinationales.

Elle est SUPERBE ta pointe :

"Car tout se paye au jour du solde de tout compte..."

car elle résume bien l'ensemble du constat.

app  app  app  app

DE  grosbiz DE NOUS TROIS.

EXCELLENT WEEK-END À TOUTES LES DEUX.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4501
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 71
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: FATALITÉ   Sam 18 Aoû - 13:50

Fatalité ! Un mot pour cacher la vérité !
Pour le profit, certains humains iront jusqu’à occulter les drames possibles d’un mauvais entretien d’immeubles, de rails, de ponts, d’ascenseurs, de barrages, etc.
Nous constatons ces écroulements, les morts qui en sont les conséquences, et pour en trouver les responsables, les enquêtes sont difficiles et le hasard et la fatalité sont les mots qui concluent les catastrophes !
Les responsables n’existent plus, les riches, les industriels et autres fortunés sont hors de portée !
J’espère bien qu’un jour, ils paieront ! Monsanto va payer, Bayer aussi, et le peuple ne va plus se laisser commander et massacrer ! Le réveil est long, mais il suffit d’un drame pour tout bouleverser !

Un poème d’actualité qui prédit l’arrêt de ces misérables du profit ! J'espère que tout se paye !
Bravo et toujours des vers qui nous parlent en gardant sa belle poésie !
calinchat bibi2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Lamy

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 12/08/2018
Age : 77
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: FATALITÉ   Dim 19 Aoû - 10:11

Fripou, merci pour ce poème qui tombe à point nommé pour dénoncer les incuries qui ont conduit à l'effondrement du Pont de Gènes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.humouretpoesie.fr/
Erdrek Nathan-Taner

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 27/06/2018
Localisation : Istanbul

MessageSujet: Re: FATALITÉ   Ven 24 Aoû - 9:55

rien n'est plus terrible que ces vies brisées bêtement
il n'y a pas de fatalité seulement de la négligence grave
la fatalité c'est un tremblement de terre, une éruption volcanique ou un ouragan, et encore avec les moyens modernes ont peu les prédire et en atténuer les effets,
tout comme toi je n'aime pas ce monde dans lequel on vit,
dénué de sens moral et de bien commun,

amitie3

_________________
«Quand on dépasse les bornes, il n'y a plus de limites». Alfred Jarry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin
avatar

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 54
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: FATALITÉ   Dim 9 Sep - 8:23

André Laugier a écrit:
Bonjour FRIPOU,

Je te le dis du fond du cœur :  merci de retrouver cette belle plume de tempérament qu'est la tienne. Ça faisait trop longtemps que tu nous privais de tes œuvres poétiques. Tu sais combien j'ai de l'admiration pour ta versification et la profondeur de tes sentiments dans tes compositions.

Oui ! c'est un régal de te retrouver, d'autant plus que mon petit doigt me dit que tu dois avoir quelques belles œuvres en réserve à nous faire profiter.

Le sonnet est ton  domaine de prédilection depuis longtemps. "FATALITÉ" ne déroge pas à la règle car tu t'y appliques avec coquetterie et circonspection. Est-ce que nous pouvons tirer des leçons de la vie ? Est-ce nous pouvons les corriger ? Est-ce qu'il y a un destin ? Une loi et une fatalité des familles, des individus ? Comment ne recevoir ou transmettre que le bon, pas le mauvais, faire le tri ?

C'est tout cela qu'évoquent ces vers, en échos avec cette autre interrogation d'Alfred de MUSSET qui, sur la "fatalité", écrivait dans ses "Nuits d'octobre" :


L'homme est un apprenti, la douleur est son maître, Et nul ne se connaît tant qu’il n'a pas souffert.
C'est une dure loi, mais une loi suprême,
Vieille comme le monde et la "fatalité".


Pierre RABHI, agriculteur, écrivain et penseur Français d'origine algérienne, dans son excellent livre "La convergence des consciences", que je suis en train de lire actuellement, a écrit cette phrase culte : "Notre malheureuse société n'est pas une fatalité, mais l'image pétrifiée de notre conscience.

Je pense que la misère n'est pas une fatalité, mais un phénomène entretenu et insidieusement géré de nos jours, une abjection indispensable à la seule prospérité d'un petit groupe sans scrupules : les banquiers, l'État et les multinationales.

Elle est SUPERBE ta pointe :


"Car tout se paye au jour du solde de tout compte..."


car elle résume bien l'ensemble du constat.

app  app  app  app

DE  grosbiz DE NOUS TROIS.

EXCELLENT WEEK-END À TOUTES LES DEUX.

andre


Je remonte le temps avec mes ancêtres ce qui me laisse peu de temps pour rimailler. Le départ d'une personne proche voici bientôt deux ans a largement entamé mon inspiration et seuls quelques coups de cœur ou de colère parviennent encore à trouver les mots. Là c'est l'écroulement de ce pont en Italie qui a réveillé mon ire. Le pognon est le maître du monde et la vie humaine n'a finalement que bien peu de prix aux yeux des toucheurs de dividendes.... bisounours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin
avatar

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 54
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: FATALITÉ   Dim 9 Sep - 8:51

Flamme a écrit:
Fatalité ! Un mot pour cacher la vérité !
Pour le profit, certains humains iront jusqu’à occulter les drames possibles d’un mauvais entretien d’immeubles, de rails, de ponts, d’ascenseurs, de barrages, etc.
Nous constatons ces écroulements, les morts qui en sont les conséquences, et pour en trouver les responsables, les enquêtes sont difficiles et le hasard et la fatalité sont les mots qui concluent les catastrophes !
Les responsables n’existent plus, les riches, les industriels et autres fortunés sont hors de portée !
J’espère bien qu’un jour, ils paieront ! Monsanto va payer, Bayer aussi, et le peuple ne va plus se laisser commander et massacrer ! Le réveil est long, mais il suffit d’un drame pour tout bouleverser !

Un poème d’actualité qui prédit l’arrêt de ces misérables du profit ! J'espère que tout se paye !
Bravo et toujours des vers qui nous parlent en gardant sa belle poésie !
calinchat  bibi2

Si seulement cela pouvait prédire la fin de ces pratiques inhumaines... Il faut vivre d'espoir et continuer à croire qu'un jour peut être... bisounours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin
avatar

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 54
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: FATALITÉ   Dim 9 Sep - 8:53

Pierre Lamy a écrit:
Fripou, merci pour ce poème qui tombe à point nommé pour dénoncer les incuries qui ont conduit à l'effondrement du Pont de Gènes.




Tant de catastrophes et tant de vies qui auraient pu être épargnées si l'argent ne dominait pas le monde...
Belle journée tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin
avatar

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 54
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: FATALITÉ   Dim 9 Sep - 8:55

Erdrek Nathan-Taner a écrit:
rien n'est plus terrible que ces vies brisées bêtement
il n'y a pas de fatalité seulement de la négligence grave
la fatalité c'est un tremblement de terre, une éruption volcanique ou un ouragan, et encore avec les moyens modernes ont peu les prédire et en atténuer les effets,
tout comme toi je n'aime pas ce monde dans lequel on vit,
dénué de sens moral et de bien commun,  

amitie3

L'humanité a souvent du mal à anticiper les conséquences de ses actes. Combien de coupables irresponsables au fil du temps ? Si seulement l'homme parvenait à tirer les leçons de son histoire...
Merci de ta visite et joli jour à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FATALITÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 
FATALITÉ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La corruption : fatalité ou réalité admise ?
» Fatalité...
» le fatalisme
» Pierre de Beauvillé - Cinq fatalités
» fatalité!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: