LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27937 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 De la liberté en poésie

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre Lamy

Pierre Lamy

Messages : 51
Date d'inscription : 12/08/2018
Age : 78
Localisation : Bretagne

De la liberté en poésie Empty
MessageSujet: De la liberté en poésie   De la liberté en poésie EmptyVen 17 Aoû - 7:59

Qui donc est le baigneur le plus libre, celui qui sait nager ou celui qui doit se contenter de barboter sur le bord ?

Quel est le quidam le plus libre, celui qui sait cuisiner tant soit peu ou celui qui doit s'en tenir aux plats préparés ?

Quel est le poète le plus libre, celui qui, maîtrisant les règles classiques peut à son choix composer un sonnet, des vers libres ou une poésie en prose, où celui qui, refusant de compter sur ses doigts (sic), doit se limiter à ces deux dernières options ?

cligno
Revenir en haut Aller en bas
https://zoulipoems.jimdofree.com/
fripou
Admin
fripou

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 55
Localisation : Gironde

De la liberté en poésie Empty
MessageSujet: Re: De la liberté en poésie   De la liberté en poésie EmptyVen 17 Aoû - 16:36

Voila de la saine réflexion. En effet la question peut se poser de savoir si une culture et un savoir faire minimum ne rendent pas plus libre que de ne pas savoir. Mais l'affaire peut se compliquer lorsqu'on songe que l'innocence rend heureux car celui qui ne sait rien se sent libre de ne rien savoir... Bon j'arrête avant que la migraine ne me gagne chienquirit
amitie3
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6896
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

De la liberté en poésie Empty
MessageSujet: Re: De la liberté en poésie   De la liberté en poésie EmptyVen 17 Aoû - 19:26

Bonsoir FRIPOU,
Bonsoir PIERRE,

Je viens de lire attentivement plusieurs fois vos considérations respectives. Que de sagesse et de discernement dans vos interrogations…

MONTAIGNE disait à ce propos ceci : "Quand bien même nous pourrions être savants du savoir d'autrui, au moins sages ne pouvons-nous être que de notre propre sagesse".

Mes propres impressions, sur le sujet, sont que le poète est un individu libre, une sorte de "témoin" de son temps qui, en exaltant ses sentiments, ses émotions et ses idées sans aucune contrainte, nous fait part de sa vision des choses. Il  nous conforte dans l’idée que la liberté est un luxe qui n’est pas inaccessible, et au nom de laquelle il faut se battre.

Lui-même, dans sa liberté de penser et d'écrire, est soumis à des contraintes formelles s'il a choisi de respecter les règles canoniques d'une versification classique. C'est sa seule obligation.

Très pertinente question, PIERRE, que celle que tu poses, quand tu dis (je cite) : "Quel est le poète le plus libre, celui qui, maîtrisant les règles classiques peut à son choix composer un sonnet, des vers libres ou une poésie en prose, où celui qui, refusant de compter sur ses doigts (sic), doit se limiter à ces deux dernières options ?"

Je pense que Paul CLAUDEL a donné une bonne interprétation sur cette interrogation : "Les grands écrivains n'ont jamais été faits pour subir la loi des grammairiens, mais pour imposer la leur, et non pas seulement leur volonté, mais leur caprice."

Autrement dit, ils font avec la langue dont ils usent, tout ce qu'ils veulent. Mais pour en arriver là, il faut posséder non seulement de l'inspiration mais aussi une certaine dose de culture et d'expérience. N'oublions pas que si le poète qui écrit en vers libérés et modernes à une chance énorme, celle d'être LIBRE, c'est-à-dire de n'être "prisonnier" d'aucuns carcans, celui qui aura le plus d'atouts d'évoluer sera celui qui a commencé à versifier en "classique". Se sentant maître de sa "technique", il pourra se convertir à une écriture moderne progressivement.

Possédant les bases sur la maîtrise de son art, il lui sera plus facile de s'en "libérer" et d'utiliser à bon escient la puissance des mots, des images avec un rappel des règles de style apprises, pour passer de la versification classique à ce qui doit toujours rester de la poésie.






_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4867
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

De la liberté en poésie Empty
MessageSujet: Re: De la liberté en poésie   De la liberté en poésie EmptySam 18 Aoû - 10:00

Je pense ...donc je suis disait Descartes, mais pour être il faut subir des contraintes dès le 1er jour !
On est prisonnier à notre naissance, emmailloté, la bouche ouverte, notre seule liberté et de pleurer pour dire que nous ne sommes pas heureux !
On nous donne à manger, nous sommes lavés, on nous impose le lit quand nos bourreaux le veulent, etc.
Et dès que l'on grandit, les règles arrivent, les lois les suivent et nous voilà à l'école obligatoire ! Toujours pas de liberté !
Les punitions nous tombent sur le dos dès que l'on veut faire à sa tête, et plus on grandit, plus on nous commande !
Quand les règles sont demandées par nous-mêmes, alors oui c'est un peu de liberté ! Pour la poésie, pour notre futur métier, pour pouvoir jouer à différents jeux, il est indispensable de réclamer le "comment faire" !
Le plaisir dans ce que nous faisons, ne viendra que si nous faisons l'effort d'apprendre à bien faire. Si nous le comprenons, alors notre liberté, c'est de vouloir devenir meilleur dans nos engagements.
On peut très bien laisser faire sans rien faire, mais c'est être libre sans but, sans désirer atteindre un plaisir inconnu mais que l'on pressent par nos efforts en apprenant encore davantage.
Quand nous devenons maître en la matière, nous connaissons les dangers du n'importe quoi, et la liberté peut s'envisager, surtout si l'on possède le "don" bien souvent indispensable !

Une petite idée de la liberté...après une réflexion en direct reflex sourir
Bonne fin de semaine
bab

_________________
De la liberté en poésie 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




De la liberté en poésie Empty
MessageSujet: Re: De la liberté en poésie   De la liberté en poésie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De la liberté en poésie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chemin de la liberté
» Place de la Liberté à Brest
» Liberté - de Tony Galtif
» Au nom de la liberté
» [Poème] - Ta liberté, deux vies volées - PG13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Papotages divers :: Papotages divers-
Sauter vers: