LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 26513 messages dans 3963 sujets

Partagez | 
 

 Paradoxe (Poème antonymique)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 6215
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Paradoxe (Poème antonymique)   Jeu 19 Juil - 19:48




PARADOXE

La folie est un bien dont le mal est adroit,
Tant soit peu que ce mal est un bien nécessaire ;
Aimer à la folie, je le dis, je le crois,
N’est folie des grandeurs quand l’amour est sincère.

Dans la folie des mots la passion maîtresse
Nous vaut bien quelques maux qu’elle peut attirer,
Mais comme les émaux dans une œuvre maîtresse,
Pour mieux les admirer : d’abord les savourer.

La folie, nous dit-on, est un mal nécessaire,
Un bien pour un rendu qui occulte le mal,
Si c’est un mal heureux il devient l’émissaire
De ce grain de folie où tout n'est pas si mal.

Le génie, la folie font souvent bon ménage ;
Ai-je l’un pour atout et l’autre m’accablant ;
Tous deux m’accordent grâce en mon petit nuage,
Je jouis de mon sort sans aucun faux-semblant.

ANDRÉ



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Erdrek Nathan-Taner

avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 27/06/2018
Localisation : Istanbul

MessageSujet: Re: Paradoxe (Poème antonymique)   Jeu 19 Juil - 20:42

Bonsoir André,

que serait la vie sans un peu de folie
elle serait à coup sûr bien triste...
quant au fait de lier la folie, au génie
je ne crois pas nécessairement,
un grain de folie, c'est comme un grain de beauté
l'amour fou n'est certes pas raisonnable
mais passion n'est pas raison, selon Aristote
quant à Stendhal pour finir :
"La vieillesse n'est autre chose que la privation de folie,
l'absence d'illusions et de passion."

amitiés
et excellente soirée
Nathan




_________________
«Quand on dépasse les bornes, il n'y a plus de limites». Alfred Jarry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4618
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 71
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Paradoxe (Poème antonymique)   Ven 20 Juil - 17:46

Les optimistes ont cette folie qui les garde serein, les pessimistes ne l'ont pas assez, que de temps en temps, mais elle ne reste pas !
J'aimerai être optimiste ....surtout que bien des événement se passent bien mieux que le redoute le pessimiste !
Je le constate, mais bien difficile d'essayer de se changer.
calinchat bis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 6215
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Paradoxe (Poème antonymique)   Lun 17 Sep - 19:05

Erdrek Nathan-Taner a écrit:
Bonsoir André,

que serait la vie sans un peu de folie
elle serait à coup sûr bien triste...
quant au fait de lier la folie, au génie
je ne crois pas nécessairement,
un grain de folie, c'est comme un grain de beauté
l'amour fou n'est certes pas raisonnable
mais passion n'est pas raison, selon Aristote
quant à Stendhal  pour finir :
"La vieillesse n'est autre chose que la privation de folie,
l'absence d'illusions et de passion."

amitiés
et excellente soirée
Nathan

 


Bonsoir NATHAN,

Marcel PROUST disait : "Nous sommes tous obligés, pour rendre la réalité supportable, d'entretenir en nous quelques petites folies.” Il avait bien raison ! Je pense que le bonheur aime le brin de folie que la vie impose.

Oui, le génie, c'est le travail et la persévérance, d'abord, car il n'est pas inné. La passion, par contre, sans un "brin de folie", est un peu comme sous-alimentée. Elle a besoin de s'écarter de toute logique pour devenir créatrice, et on l'associe assez souvent au culte de l'artiste ou du créateur "excentrique".

Je te remercie vivement pour tes impressions et les lectures attentives de mes poèmes.

Très bonne fin de soirée.

Chaleureuse Amitié.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
André Laugier

avatar

Messages : 6215
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Paradoxe (Poème antonymique)   Mer 19 Sep - 11:35

Flamme a écrit:
Les optimistes ont cette folie qui les garde serein, les pessimistes ne l'ont pas assez, que de temps en temps, mais elle ne reste pas !
J'aimerai être optimiste ....surtout que bien des événement se passent bien mieux que le redoute le pessimiste !
Je le constate, mais bien difficile d'essayer de se changer.
calinchat  bis


C'est tout à fait exact, FLAMME. Mais être optimisme c’est aussi reconnaitre qu’il y a de la tristesse dans la vie, du malheur. Dire que tout va bien, que tout va bien se passer, ce n’est pas de l’optimisme, c’est de la bêtise. Je considère l'optimisme comme une forme de "courage" qui est susceptible de donner confiance aux autres.

Comme l'a écrit en préface d'un de ses ouvrages Salman RUSHDIE : "La sagesse, ce n’est pas d’être pessimiste ou optimiste, mais d’observer, de savoir quelles sont nos valeurs et de ne rien concéder".

bis bis bis

CARPE DIEM

andre


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paradoxe (Poème antonymique)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paradoxe (Poème antonymique)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le penseur de Rodin, un Poème
» Poème sur le primtemps
» Petit Louveteau (Poème de Masirène, toile de Shérazade)
» Poème d'hiver
» "O&P": dans l'oeil du paradoxe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: