LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» L'Anglais et l'Écossais (Blague poétique)
Hier à 10:57 par André Laugier

» Hissez les papillons
Lun 20 Aoû - 13:06 par Flamme

» Un bon plan pour après ?
Lun 20 Aoû - 12:42 par André Laugier

» Contre la grève politique (Marius LAUGIER)
Lun 20 Aoû - 12:17 par André Laugier

» La blague de la semaine
Lun 20 Aoû - 11:43 par André Laugier

» Le dessin du jour (humour en images)
Lun 20 Aoû - 11:04 par André Laugier

» Air de guitare (Chanson)
Dim 19 Aoû - 18:48 par Flamme

» FATALITÉ
Dim 19 Aoû - 10:11 par Pierre Lamy

» Le jour où vous déplûtes
Sam 18 Aoû - 10:11 par Flamme

Statistiques
Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 25769 messages dans 3848 sujets

Partagez | 
 

 Mortel... (Marius Laugier)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 5878
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Mortel... (Marius Laugier)   Ven 27 Avr - 19:35




Marius LAUGIER

MORTEL...

Mortel, adjoins à tes chimères
Une chimère d’autrefois,
Tu sentiras, de tes misères,
S’effacer lentement le poids.

Pourquoi contribuer nous-mêmes
A rendre nos jours onéreux ?
Soyons gais devant les problèmes
De l’avenir, pour être heureux.

Il faut songer à ce qu’on aime.
Au fond de sa pensée il faut
Faire apparaître l’esprit même
De ce qui nous faisait défaut.

La gaieté n’est pas la folie :
C’est jouir de son bon sens pur
Que l’employer à faire envie
Dans le présent et le futur.

Peut-on diminuer la peine
Des maux que nous imaginons ?
Mieux vaut avoir l’âme sereine,
Et bien penser quand nous pensons.

Ayons la gaieté pour devise,
Sœur jumelle de la beauté,
N’attendons pas qu’elle nous dise
Ce que vaut sa félicité.

Elle agrandit l’empire immense
De l’univers, cet inconnu,
Tour à tour jetant sa semence,
De l’homme blanc à l’homme nu.

La froide Albion, dans la grâce
Etique de ses habitants,
Ne dédaigne pas, dans la glace,
De rire en nous montrant les dents.

Le rire est une douce chose,
Un remède pour la santé :
C’est une épine sous la rose,
Protégeant sa fragilité.

Il n’est qu’un rire, un rire honnête,
Le rire jeune et des beaux jours,
Faisant, parfois, tourner la tête
Sous un masque orné de velours.

Rions, rions ; vive le rire !
Quand nous rions le monde rit ;
S’il ne rit pas, lui-même expire,
Et nous mourons quand il périt.

Écrit à Marseille, le 9 juin 1948.




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4466
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Mortel... (Marius Laugier)   Ven 27 Avr - 22:10

Je vois, André, que tu as retenu les bonnes leçons de vie de ton papa ...
Vous êtes tous deux des optimistes et vous savez prendre les bons côtés de la vie; je sais que vous avez raison, mais selon le caractère cela est plus, ou moins facile !
Comme d'habitude, il sait nous parler avec ces jolis vers, on a envie de lui obéir sourir
Merci pour ce bon moment.
bibi2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 5878
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Mortel... (Marius Laugier)   Lun 21 Mai - 13:03

Flamme a écrit:
Je vois, André, que tu as retenu les bonnes leçons de vie de ton papa ...
Vous êtes tous deux des optimistes et vous savez prendre les bons côtés de la vie; je sais que vous avez raison, mais selon le caractère cela est plus, ou moins facile !
Comme d'habitude, il sait nous parler avec ces jolis vers, on a envie de lui obéir sourir
Merci pour ce bon moment.
bibi2


Bonjour FLAMME,

Vivre "l'instant présent" c’est ce que nous enseigne la pratique de la méditation. C’est une véritable gymnastique mentale que l’on doit effectuer pour voir les choses de façon positive. Pour cela, nous devons apprendre à cultiver et à gérer nos émotions positives.

Je crois que plutôt que de poser les choses en termes de renoncement, nous devons essayer de raisonner en termes d’adaptation.

On peut soit se lamenter sur notre sort et laisser notre ego prendre le dessus, soit comprendre que chaque chose arrive en temps voulu.
Je pars de l’idée que le pessimisme est "d’humeur" et l’optimisme de "volonté", et je me suis rendu compte que ce qui m’a permis de tenir droit toute ma vie c’est ce parti pris de "l’optimisme".

Tout le monde a le droit de s’effondrer un instant parce qu’il est malheureux et déprimé, mais un instant seulement. Il s’agit de reprendre rapidement le dessus et de trouver quelque chose de positif sur lequel rebondir. Et comme par hasard, c’est communicatif ! C’est de cette façon, à partir de son propre regard et de ses propres expériences que l’on construit son monde. Si nous sommes de bonne humeur, nous allons spontanément attirer aussi des gens de bonne humeur.

Accepter ses défauts et ce que l’on a, c’est aussi prendre la vie du bon côté. Nous ne sommes pas parfaits, c’est la manière de le "vivre" qui est importante. Il faut apprendre à s’accepter tel que l’on est. C’est en cela un travail de tous les instants. Il est important de prendre du recul par rapport au bonheur obligatoire et formaté que la société exige de nous. Il faut être doux avec soi et ne pas céder aux diktats de la performance.

Je pense que Papa, dans sa grande lucidité et sagesse, et face aux drames qu'il a vécu, avait adopté cette manière de penser et de vivre. C'est cette leçon de vie, aussi, dont je crois avoir hérité.

UN GRAND MERCI pour tes mots de gentillesse et de partage, Chère FLAMME.

DE grosbiz DE NOUS TROIS À VOUS DEUX.

Passez une bien agréable journée.

CARPE DIEM

andre





_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4466
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Mortel... (Marius Laugier)   Ven 1 Juin - 18:06

Oui, c'est bien cela : savoir s'adapter, s'accepter tel que l'on est, et voir toujours le bon côté des événements ! Mon compagnon me le disait bien souvent ! Tout passe, même les mauvais moments !
C'est toujours un plaisir de te lire, c'est un réconfort à nos pensées et une bonne pratique pour apprendre à vivre.
Merci, cher ami, et bonne soirée en famille.
Je viens de me séparer de mon fils qui a rejoint le Canada ce matin.
Un bon voyage et un petit mot pour me rassurer. Il faut savoir accepter cet éloignement... mais c'est dur !
calinchat bisounours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 5878
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Mortel... (Marius Laugier)   Dim 3 Juin - 12:03

Flamme a écrit:
Oui, c'est bien cela : savoir s'adapter, s'accepter tel que l'on est, et voir toujours le bon côté des événements ! Mon compagnon me le disait bien souvent ! Tout passe, même les mauvais moments !
C'est toujours un plaisir de te lire, c'est un réconfort à nos pensées et une bonne pratique pour apprendre à vivre.
Merci, cher ami, et bonne soirée en famille.
Je viens de me séparer de mon fils qui a rejoint le Canada ce matin.
Un bon voyage et un petit mot pour me rassurer. Il faut savoir accepter cet éloignement... mais c'est dur !
calinchat bisounours


Bonjour FLAMME,

Il y deux façons seulement de gérer les difficultés de la vie lorsque nous y sommes confrontés : essayer de les changer ou s’adapter à elles. Nous devons faire preuve de "souplesse", parfois, et savoir accepter ce qui, de toute manière, ne peut être modifié. Celui qui parvient à voir "le bon côté des évènements" vit dans le stimulant et s'adapte. Mais celui qui ne saisit que sa petite destinée, la subit. Bien entendu, cela dépend énormément du tempérament. La véritable force commence par la sagesse car elle est l'art de vivre et l'art de l'expérience, et on le sait, la sagesse "écoute".

bis  bis  bis DE NOUS TROIS !

CARPE DIEM

andre



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mortel... (Marius Laugier)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mortel... (Marius Laugier)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marius LAUGIER (La fille du pêcheur)
» On dit aux hommes... (Marius LAUGIER)
» ¤ Partenariat n°103 : UN BLOG TROP MORTEL offert par Fleuve Noir
» [Harris, Charlaine] Sookie Stackhouse, la communauté du Sud - Tome 3: Mortel corps à corps
» UN BLOG TROP MORTEL de Madeleine Roux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES :: NOUVEAU Faisons revivre nos poètes disparus-
Sauter vers: