LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 26362 messages dans 3942 sujets

Partagez | 
 

 Comédie de pouvoir (poème satirique)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Comédie de pouvoir (poème satirique)   Jeu 19 Avr - 17:16





COMEDIE DE POUVOIR

Il n’était anodin, au Journal du 13 heures
Ce décor bien soigné de Jean-Jacques Pernaut ;
Un choix qui s’est voulu en zones extérieures
Dans un petit village, agencé comme il faut.

À Berd’huis, l’entretien donnait l’air du "chez-nous",
Interview bon enfant dans la zone rurale,
Au milieu d’une classe, et surtout sans tabous,
Pour gagner sans forcer l’estime générale.

Employés, ouvriers, retraités provinciaux,
Ca fait cinq millions quand même d’audience,
Et les discours bien mieux que dans les studios,
Paraissent prévenants, mettent en confiance.

Jupiter le sait bien, il l’a fait théâtral,
Dispensant les « merci » les uns après les autres
Aux efforts des français qui n’ont plus le moral,
Compatissant, faraud, jouant les bons apôtres.

Oui, c’était du gâteau face à monsieur Pernaut ;
Les sujets abordés, en toute courtoisie,
Jamais embarrassants pour monter au créneau
Nous valurent des mots d’éloquence choisie.

Il n’en fut pas de même au second entretien,
Plus urbain, bien huilé, et dont la mise en scène
Au palais de Chaillot, au tout autre maintien,
Offrit des gants de boxe et un climat sans-gêne.

One-man show respectifs pour Plenel et Bourdin
Dans la dramaturgie et les pointes d’audace,
Face à un président toujours aussi gandin,
Sans doute un peu sonné, mais néanmoins loquace.

En mêlant leur ego mais aussi leurs ergots,
Les deux intervenants ont surjoué leur rôle,
Dans un long numéro aux propos inégaux,
Sans que le chef d’Etat y perde la parole.

Ah ! qu’il y en a eu des hauts et puis des baffes,
Entre le grand théâtre et les arts martiaux.
D’un côté ou de l’autre iil n’y eut que des piaffes,
Mais rien de bien nouveau, et des débats partiaux.

Jupiter soucieux toujours de sa hauteur,
Semblait redescendu sans doute un peu sur terre ;
Mais il sait qu’aujourd’hui, dans le collimateur,
Même à coups d’interviews il est peu populaire.

ANDRÉ


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4591
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 71
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Comédie de pouvoir (poème satirique)   Ven 20 Avr - 8:44

Un résumé parfait avec les différences entre un gentil et 2 un peu moins ! Ses discours ne mènent à rien, les Français veulent bien des réformes, mais pas ses conneries !!!
La dernière : mettre le livret A à 0,5 % d’intérêt en 2020! Déjà à 0,75 je l'avais laissé tomber...et depuis pas mal de temps. Alors, j'espère que le livret A va disparaitre de l'idée d'épargner des pauvres Français !
Tout le monde est mécontent, et c'est bien la première fois que l'on voit dans la rue, les séniors...c'est à dire les jeunes de 68 clin2 !
Rien ne bouge du côté de Macron ! Il faut résister contre ces ordonnances et en finir avec ce gouvernement !
Bravo André, un poème extra !
bis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Comédie de pouvoir (poème satirique)   Ven 20 Avr - 19:13

Flamme a écrit:
Un résumé parfait avec les différences entre un gentil et 2 un peu moins ! Ses discours ne mènent à rien, les Français veulent bien des réformes, mais pas ses conneries !!!
La dernière : mettre le livret A à 0,5 % d’intérêt en 2020! Déjà à 0,75 je l'avais laissé tomber...et depuis pas mal de temps. Alors, j'espère que le livret A va disparaitre de l'idée d'épargner des pauvres Français !
Tout le monde est mécontent, et c'est bien la première fois que l'on voit dans la rue, les séniors...c'est à dire les jeunes de 68  clin2 !
Rien ne bouge du côté de Macron ! Il faut résister contre ces ordonnances et en finir avec ce gouvernement !
Bravo André, un poème extra !
bis  


Bonsoir FLAMME,

Ça fait du bien un peu d'humour en ces temps désastreux pour les Français.  Cent milliards, ce sont les bénéfices des patrons du CAC 40 en 2017, nous ne sommes pas jaloux mais plus de justice sociale serait la bienvenue.

Où sont passés les milliards récupérés par les journées travaillées et offertes pour nos anciens, déjà 18 milliards à la fin du quinquennat de SARKO... alors depuis, que sont-ils devenus et dans quelles poches sont ils allés se cacher ?

Le MEDEF se réjouit et félicite ce président... c'est un signe. En 1862 , Victor HUGOa écrivait : "C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches". Aujourd'hui, cette phrase est toujours d'actualité, hélas !

DE GROS  bis  bis  bis  À VOUS DEUX DE NOUS TROIS !

Passez un EXCELLENT WEEK-END (sous la chaleur, je pense).

andre







_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comédie de pouvoir (poème satirique)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comédie de pouvoir (poème satirique)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veille d'élections (Poème satirique)
» Tous les mêmes (Poème satirique)
» Mascarade (Poème satirique)
» Promesse de campagne. (Poème satirique)
» Brexit (Poème satirique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: