LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27935 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 En entrant dans l'église... (Marius Laugier)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

En entrant dans l'église... (Marius Laugier) Empty
MessageSujet: En entrant dans l'église... (Marius Laugier)   En entrant dans l'église... (Marius Laugier) EmptySam 3 Mar - 12:17


En entrant dans l'église... (Marius Laugier) 15_BC_09_08_15_Vue_depuis_chemin


Marius LAUGIER

EN ENTRANT DANS L’EGLISE

J’avais écrit « Amour », sur le mur de l’église ;
Sous le porche, une voix tremblante murmurait ;
Une femme, en haillons, à terre était assise,
Je ne sais en quel saint encore elle espérait.

Elle avait mis en lui toute sa confiance,
Le pain qu’elle attendait était lent à venir.
Je lui glissais, dans l’ombre, apaisant sa souffrance,
Un débris de biscuit, l’empêchant de mourir.

Alors ses grands yeux noirs, tournés vers la lumière,
Acceptèrent le jour, en ouvrant leur paupière.
Ils devinrent humains par leur regard plus doux ;
Sa bouche s’entrouvrit, et sa langue put dire
Le mot qu’elle rendit par un simple sourire
Me venant au travers d’un flot de cheveux roux.

N’avait-elle pas droit, fille de la souffrance,
De clamer devant Dieu toute son innocence ?
Martyre du péché commis par les mortels,
Devait-elle subir le châtiment suprême,
Condamnée à mourir, de la faim, elle-même
Pour avoir dit ce mot « Amour ! » sur les autels ?

Quels étaient ses parents ? Et que pensait sa mère
Pour avoir repoussé, de l’enfant, la prière ?
Ils disaient qu’un enfant ne meurt jamais d’amour.
Et l’amour consumait le plus cher de son âme :
Ayant atteint cet âge où l’on est bientôt femme,
Elle se transformait, changeait de jour en jour.

Du logis paternel la porte fut fermée,
Le chien de la maison reconnaissant sa voix,
Pour soulager son cœur, en amoindrir le poids,
Vint lui lécher la main qu’il eut toujours aimée,
Y poser son museau pour réchauffer ses doigts.

Il faisait froid ; le ciel était garni d’étoiles,
Les nuages, sur mer, laissaient courir leurs voiles,
Le vent soufflait dans l’ombre et murmurait tout bas
Des avertissements que ne comprenaient pas
Ni l’enfant ni le chien ; et la mort, sans murmure,
D’un linceul glacial leur fit une parure.

Je m’arrête ; le mot que j’ai mis sur la page,
En tête de ces vers, je l’ai souffert aussi ;
Jadis je l’ai souffert en rapport de mon âge,
Ce n’est pas un vain mot ni même un bavardage,
D’autres, comme mon cœur, le comprendront aussi.

Écrit à Marseille, le 5 septembre 1947.




_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

En entrant dans l'église... (Marius Laugier) Empty
MessageSujet: Re: En entrant dans l'église... (Marius Laugier)   En entrant dans l'église... (Marius Laugier) EmptyDim 4 Mar - 14:42

Bonjour André et merci pour ce petit bijou qui m'a donné des frissons et de la colère aussi. Quand je pense qu’aujourd’hui encore, sur les parvis et dans les rues, de pauvres gens quêtent encore pour manger à leur faim. Je suis révoltée par tant de souffrance dans nos pays si riches. Pourquoi les services sociaux ne bougent-ils pas plus pour enrayer cet état de fait. Ton papa avait grand cœur et bel amour d'autrui. Hélas, il dut avoir de la peine de ne pouvoir donner qu'un bout de biscuit. Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4866
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

En entrant dans l'église... (Marius Laugier) Empty
MessageSujet: Re: En entrant dans l'église... (Marius Laugier)   En entrant dans l'église... (Marius Laugier) EmptyDim 4 Mar - 19:39

Ce magnifique poème est toujours plein d'émotion dans le coeur de ton père !
Même le chien vient offrir sa chaleur , son affection à cette jeune femme qui pour lui est cet amour qu'elle a pu perdre dans sa jeune vie

Le vent soufflait dans l’ombre et murmurait tout bas
Des avertissements que ne comprenaient pas
Ni l’enfant ni le chien ; et la mort, sans murmure,
D’un linceul glacial leur fit une parure

Qu'il est beau et impressionnant ce quatrain !!!Et le dernier quatrain montre un trop-plein de souffrance pour pouvoir continuer à nous en parler ! Pour le comprendre il faut l'avoir vécu !
C'est magnifique ! Un récit de souffrance à l'état pur, décrit avec un coeur encore saignant ! Quel poète ton papa !!!!
Puisque tu as eu l'excellente idée d'en faire un recueil, dis-nous dans quelle édition on peut se le procurer, cher André.

Nous avons passé ce dimanche à Dax chez nos amis, et nous venons de rentrer, 1h30 de route pour l'aller et autant pour le retour, et 8 h de plaisir...cela vaut le coup !
Bonne soirée à vous 3 de la part de nous deux !
calinchat bisounours


_________________
En entrant dans l'église... (Marius Laugier) 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
Mirabelle

Mirabelle

Messages : 14
Date d'inscription : 04/01/2011

En entrant dans l'église... (Marius Laugier) Empty
MessageSujet: Re: En entrant dans l'église... (Marius Laugier)   En entrant dans l'église... (Marius Laugier) EmptyMar 6 Mar - 13:15

Un grand poète, méconnu des grands de ce monde, hélas! Une écriture limpide, attachante, et sensible!
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6895
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

En entrant dans l'église... (Marius Laugier) Empty
MessageSujet: Re: En entrant dans l'église... (Marius Laugier)   En entrant dans l'église... (Marius Laugier) EmptyMer 7 Mar - 19:16

merci À TOUTES LES TROIS pour ces mots d'ESTIME et pour le TRÈS TOUCHANT HOMMAGE que vous venez de rendre à la poésie de Papa.

Vous connaissant toutes les trois, JE SAIS que cette CONSIDÉRATION EST SINCÈRE. J'en suis TRÈS FIER POUR LUI !

J'espère une chose : que de là haut il puisse prendre connaissance  avec l'humilité qui était la sienne, de vos délicieux témoignages de respect pour son œuvre, sachant que si c'est le cas, il va vous adresser ses affectueux bisous de poète en vous remerciant du fond du cœur.

bis  bis  bis et douce fin de soirée : FLAMME, LUCIENNE et MIRABELLE.

andre




_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




En entrant dans l'église... (Marius Laugier) Empty
MessageSujet: Re: En entrant dans l'église... (Marius Laugier)   En entrant dans l'église... (Marius Laugier) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
En entrant dans l'église... (Marius Laugier)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photos dans église
» La pause pipi dans le collimateur
» [AIDE] Afficher le nom de la société sur un appel entrant
» Comment relier 2 points dans la vectorisation sous Inkscape
» Un métier dans le dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES :: NOUVEAU Faisons revivre nos poètes disparus-
Sauter vers: