LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Les mots qui font mal
Aujourd'hui à 5:16 par Lucienne MARTEL

» Je croyais tout savoir
Aujourd'hui à 4:42 par Lucienne MARTEL

» FABLES EXPRESS (jeux de mots)
Hier à 14:49 par Flamme

» La blague de la semaine
Hier à 11:33 par André Laugier

» Le dessin du jour (humour en images)
Hier à 11:16 par André Laugier

» Assez lu pour ce soir...
Hier à 8:30 par Erdrek Nathan-Taner

» L’air du temps
Hier à 7:39 par Erdrek Nathan-Taner

» Les calanques
Mar 13 Nov - 19:21 par Flamme

» Pour qu'un passé ne meure...
Mar 13 Nov - 18:45 par André Laugier

Statistiques
Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 26352 messages dans 3941 sujets

Partagez | 
 

 Regards

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 6123
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Regards   Jeu 22 Fév - 12:08



REGARDS

La hêtraie sapinière où le grand tétras-lyre
Évolue à l’abri des regards indiscrets,
Attire le poète et lui prête sa lyre,
Lui inspire les vers dont elle a les secrets.

Dans les champs recouverts de silènes dioïques
Et où la vue, superbe, enchante les Écrins,
Les couleurs se marient en belles mosaïques
Où il fait bon rêver dans un milieu qui craint.

Fragile sûrement est cet écosystème
De vallées et de monts, immuables beautés ;
Drapé de cascades que la nature essaime
Dans des cols escarpés et de sommets dotés.

Aux portes de l’Oisans est l’Isère sauvage,
Où les monts alentour sont encore enneigés ;
Ses massifs cristallins limitent le clivage
Entre les champs en fleurs et ses parcs protégés.

Les troupeaux de moutons sont toujours en alpage,
Les vaches reposées  paissent aux herbacés ;
Plus haut dans la moraine un vieux chamois s’engage
Dans les vastes séracs abrupts et crevassés.

Je muse dans les prés, compose quelques mètres
S’articulant au gré de mes alexandrins ;
Je ne puis qu’admirer ; mon esprit se soumettre
Au faste du site, j’en suis le pèlerin.

ANDRÉ



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2628
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 63
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Re: Regards   Dim 25 Fév - 4:51

Bonjour André. magnifique tableau rupestre en mots toujours choisis dont tu as le secret. La nature est si belle pour celui qui sait la voir mais elle est en grand danger à cause de l'incivisme de l'homme. Il nous faut la protéger : c'est elle qui nous fait vivre. Belle journée et gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4591
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 71
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Regards   Lun 26 Fév - 15:13

Très belle description des montagnes, des champs entourés de cascades de l'Isère sauvage ! Tant que l'homme ne vient pas la détruire , c'est un coin de paradis sur cette terre.
De très beaux vers nous en parlent, avec enchantement ! merci André.
bisounours smack

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 6123
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Regards   Mer 28 Fév - 12:09

Lucienne MARTEL a écrit:
Bonjour André. magnifique tableau rupestre en mots toujours choisis dont tu as le secret. La nature est si belle pour celui qui sait la voir mais elle est en grand danger à cause de l'incivisme de l'homme. Il nous faut la protéger : c'est elle qui nous fait vivre. Belle journée et gros bisous


Bonjour LUCIENNE,

Il s'agit du fameux poème qui a déclenché les critiques de la nouvelle inscrite sur le "Tourbillon".

Elle m'a dit que le dernier vers :

Au faste du site, j’en suis le pèlerin.

était faux, techniquement parlant, en me faisant la remarque suivante (je cite) : Votre premier hémistiche se termine par un e "atone" qu'il faut accentuer, ce que les lois phonétiques du français interdisent absolument. C'est ce qui constitue l'anomalie.

Au fas / te du sit*e, // j’en suis / le pèlerin.


Je lui ai répondu que le "E" du mot site est "accentué" puisqu'il est suivi d'une consonne, et que ce vers est bien constitué de SIX SYLLABES au premier hémistiche et de SIX AUTRES SYLLABES au second hémistiche.

Alors, elle s'est reprise et m'a dit : "Je suis d'accord, mais c'est un problème d'accent".

Je lui précisé qu'il n'y avait AUCUNE anomalie ! Dans le vers classique, la voix s'arrêtant un très bref moment à l'hémistiche (au sens exact ou au sens dérivé), pratiquant ainsi la "césure". Coexistent donc la "coupe" et le "sens".

Ce à quoi elle a jugé bon de me dire : "Je me permets de vous signaler que vous confondez coupe et césure…

Je ne pouvais laisser passer cela en lui précisant : Je tiens respectueusement à vous faire remarquer que le mot "césure" a été employé pour la première fois en 1537, pour être précis, par MAROT ; il vient du latin "caesura" qui veut tout simplement dire : COUPURE. C'est donc la même chose.

Et ainsi de suite... Il y avait de l'acharnement dans ses propos. Elle m'a dit qu'il n'y avait pas de musicalité dans mes vers...

Dans ces conditions, la discussion n'était plus possible ; j'ai essayé de lui faire gentiment comprendre.

Tes mots, comme ceux de FLAMME sont bien réconfortants.


merci2 ET DE GROS  bis  bis  bis  marseillais.

CARPE DIEM

andre






_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
André Laugier

avatar

Messages : 6123
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Regards   Mer 28 Fév - 12:44

Flamme a écrit:
Très belle description des montagnes, des champs entourés de cascades de l'Isère sauvage ! Tant que l'homme ne vient pas la détruire , c'est un coin de paradis sur cette terre.
De très beaux vers nous en parlent, avec enchantement ! merci André.
bisounours smack


Bonjour FLAMME,

Comme tu as dû en prendre connaissance, ci-dessus, dans ma réponse à LUCIENNE, ce poème publié également dans "Le Tourbillon" à fait l'objet de vives critiques de la part d'une nouvelle venue qui sous le couvert de son titre de prof de français, s'est mise en tête de "revisiter" les règles de la prosodie à sa façon.

J'ai passé 48 heures d'échanges infructueux à essayer de lui démontrer en citant des extraits des règles prosodiques d'ouvrages de référence et de dictionnaires sur la versification, qu'elle faisait montre de quelques faiblesses dans ses analyses. Rien n'y a fait. J'ai donc clos le débat, aidé en cela par l'Ami WALID qui, en tant qu'ancien formateur de profs de français, lui a glissé poliment quelques insinuations dont je ne suis pas certain qu'elle en ait tiré les conclusions appropriées.

Bref, cela me rappelle un sujet de conversation assez identique connu ici aussi avec un ancien membre, il y a quelques années.

C'est quand même consternant de rencontrer des gens qui ne s'intéressent qu'à soulever des problèmes chez les autres sans se passionner véritablement sur le côté attendrissant ou émouvant d'un poème et sur les sentiments qu'il dégage. Ils s'érigent en "éducateurs" et en "critiques".

On aimerait parfois pouvoir leur dire au lieu de la critique est aisée : si la critique se taisait !

merci2 BEAUCOUP pour tes mots d'appréciation qui font plaisir à recevoir, sans me faire perdre cette humilité qui me rappelle que le seuls le travail, la recherche et l'expérience aident à nous améliorer sans cesse, la perfection étant le but, mais restant toujours à atteindre.

DE grosbiz à FRIPOU et à TOI.

Douce journée à vous deux.

CARPE DIEM

andre



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4591
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 71
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Regards   Mer 28 Fév - 13:01

En effet, j'ai répondu à cette histoire sur tes 2 journées difficiles !
J'ai eu la même idée sur les 2 poètes qui ont semé une très mauvaise ambiance au début de ce nouveau forum qui était une reprise de celui de Virginie.
Cela énerve et gâche l'envie d'aller sur le forum, on y pense toute la journée, malgré l'envie de laisser tomber !
Bisous et bon courage, tu sais que c'est toi qui a raison !
bisounours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 6123
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Regards   Mer 28 Fév - 17:46

Flamme a écrit:
En effet, j'ai répondu à cette histoire sur tes 2 journées difficiles !
J'ai eu la même idée sur les 2 poètes qui ont semé une très mauvaise ambiance au début de ce nouveau forum qui était une reprise de celui de Virginie.
Cela énerve et gâche l'envie d'aller sur le forum, on y pense toute la journée, malgré l'envie de laisser tomber !
Bisous et bon courage, tu sais que c'est toi qui a raison !
bisounours


Bonsoir, FLAMME,

Et un GRAND MERCI pour tes mots de gentillesse et de partage. Oui, c'est perturbant, et jusqu'à aujourd'hui cela m'a tracassé. D'autant plus que chaque jour elle dit : "Je m'en vais définitivement", et chaque fois elle revient sur le forum. Elle n'y laisse rien, mais j'ai la nette impression qu'elle vient vérifier si l'on n'a pas évoqué ou ajouté quelque chose de plus à ses commentaires. Un vrai pot de colle !

Je me souvient parfaitement de ton intervention sur le PIERROT LUNAIRE qui, chaque fois, nous parlait de ses professeurs en poétique. Lui aussi faisait une fixation sur des règles qui n'ont cessé de se modifier depuis qu'on a touché au vers. À croire qu'il n'écrivait et ne lisait la poésie qu'avec un bourrage de crâne de règles de versification dont beaucoup sont aujourd'hui obsolètes.

Comme on a l'habitude de dire, avant de juger ou de critiquer, une sage lenteur a raison de la hâte.

DE GROS  bis  bis  bis DE NOUS TROIS À VOUS DEUX !

andre


_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Regards   

Revenir en haut Aller en bas
 
Regards
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: