LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» L'HIVER EN FÊTE
Aujourd'hui à 18:51 par Flamme

» LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT
Aujourd'hui à 10:18 par Lucienne MARTEL

» Le dessin du jour (humour en images)
Aujourd'hui à 10:13 par Lucienne MARTEL

» Le chat de mon voisin
Aujourd'hui à 7:19 par Lucienne MARTEL

» Poèmes de Noël (compilation)
Hier à 12:08 par André Laugier

» Santons et crèches de Noël 2017
Hier à 8:45 par Flamme

» Souvenirs, souvenirs
Hier à 8:40 par Flamme

» De J.d'Ormesson !
Lun 11 Déc - 14:24 par André Laugier

» Réflexions nocturnes
Lun 11 Déc - 9:14 par Flamme

Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23639 messages dans 3617 sujets

Partagez | 
 

 L'Étrangère. (Fable)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4704
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: L'Étrangère. (Fable)   Jeu 26 Oct - 12:56


L'ÉTRANGÈRE....

Quelques années avant ma naissance, mon père connut une étrangère récemment arrivée dans notre village.

Depuis le début, mon père fut subjugué par cette personne, si bien que nous en arrivâmes à l'inviter à demeurer chez nous.

L'étrangère accepta et depuis lors elle fit partie de la famille.

Moi je grandissais, je n'ai jamais demandé d'où elle venait, tout me paraissait évident.
Mes parents étaient enseignants : ma maman m'apprit ce qu'était le bien et ce qu'était le mal et mon père m'apprit l'obéissance.

Mais l'étrangère, c'était une conteuse, une enjôleuse.

Elle nous maintenait, pendant des heures, fascinés par ses histoires mystérieuses ou rigolotes.

Elle avait la réponse à tout ce qui concernait la politique, l'histoire ou les sciences.

Elle connaissait tout du passé, du présent, elle aurait presque pu parler du futur !

Elle fit même assister ma famille à une partie de football pour la première fois.

Elle me faisait rire et elle me faisait pleurer.

l'étrangère n'arrêtait jamais de parler; ça ne dérangeait pas ma Maman.

Parfois maman se levait, sans prévenir, pendant que nous continuions à boire ses paroles.

Je pense qu'en réalité, elle était à la cuisine pour avoir un peu de tranquillité
(Maintenant je me demande si elle n'espérait pas avec impatience qu'elle s'en aille).

Mon père avait ses convictions morales, mais l'étrangère ne semblait pas en être concernée.

Les blasphèmes, les mauvaises paroles, par exemple, personne chez nous, ni voisins, ni amis, ne s'en seraient permis.
Ce n'était pas le cas de l'étrangère qui se permettait tout, offusquant mon père et faisant rougir ma maman.

Mon père nous avait totalement interdit l'alcool. Elle, l'étrangère, nous incitait à en boire souvent.
Elle nous affirmait que les cigarettes étaient fraîches et inoffensives, et que pipes et cigares faisaient distingué.

Elle parlait librement (peut-être trop) du sexe.
Ses commentaires étaient évidents, suggestifs, et souvent dévergondés.

Maintenant je sais que mes relations ont été grandement influencées par cette étrangère pendant mon adolescence.

Nous la critiquions, elle ne faisait aucun cas de la valeur de mes parents, et malgré cela, elle était toujours là !

Des dizaines d'’années sont passées depuis notre départ du foyer paternel.
Et depuis lors beaucoup de choses ont changé : nous n'avons plus cette fascination.

Il n'empêche que, si vous pouviez, pénétrer chez mes parents,
vous la retrouveriez quand même dans un coin, attendant que quelqu'un vienne écouter ses parlotes ou lui consacrer son temps libre…

Voulez-vous connaitre son nom ?

Nous, nous l'appelons… Télévision !

Il faudrait que cette belle histoire soit lue par tout le monde.

ATTENTION :

Maintenant, elle a un époux qui s'appelle Ordinateur…

Un fils qui s'appelle Portable…

Une fille qui s'appelle Tablette...

Et un neveu pire que tous : Lui c'est Smartphone ...

Et ils se lient tous ensemble pour nous éloigner les uns des autres !!!



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4000
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: L'Étrangère. (Fable)   Ven 27 Oct - 14:00

En effet, une étrangère qui s'installe avec sa famille dans beaucoup de foyers !!! Elle casse les conversations, l'intimité, interrompt les discussions importantes et nous rend esclaves avec sa progéniture !!! Mais nous avons tous la solution, on l'arrête ! On la coupe quand on veut ou on n'y répond pas quand elle nous sonne !
Malgré ses habits de fête, on ne les achète pas car sa famille nous fait dépenser nos économies et du temps que nous enlevons à des distractions plus agréables !
Le tout, c'est dans rester le maître et non l'esclave !
bis2 et merci pour cette histoire André.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Étrangère. (Fable)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'oisillon et l'épervier (Fable 1)
» LE MOINEAU ET LA COCCINELLE (fable)
» Fable 2 [Xbox360 Exclusif]
» Mes dernières arrivées en bières étrangères
» La fable du petit chaperon orange.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Papotages divers :: Papotages divers-
Sauter vers: