LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23372 messages dans 3593 sujets

Partagez | 
 

 Le rire et la douleur (Poème sur les antonymes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4571
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Le rire et la douleur (Poème sur les antonymes)   Mar 4 Juil - 19:12



LE RIRE ET LA DOULEUR

Le rire, nous dit-on, est le propre de l’homme ;
Et devant la douleur le rire à goût de bien.
Douleur, source pérenne, au rire tu fais comme
Un rire bien muet car tu te ris de rien.

À la douleur sachons observer quelque charme,
Car douleur qui se tait est douleur de l’esprit ;
Rire mélancolique en ce rire est une arme,
Face aux larmes du corps dont le cœur se meurtrit.

La douleur est l’épine et le rire est la rose…
Arrosons de rosée : roseraie de raison ;
Qu’aux échardes du mal où la douleur repose
Réveille un rire prêt à sortir de prison.

Car le rire est divin puisqu’il sucre les larmes ;
La douleur nous châtie devant certains excès ;
Le rire est le remède, aux douleurs les alarmes,
Pour noyer le chagrin, lutter contre l’abcès

Néfaste des douleurs. Si le rire s’invite
Notre âme sort grandie, dépasse la douleur…
Pour un temps la douleur rira alors moins vite,
Et le rire pourra en chasser quelques pleurs.

À douleur oubliée on en pleure de rire ;
Dans un éclat de rire : au chaudron la douleur !
La conception de joie est la vision du rire,
J’entends ce rire fou heureux de ma douleur.

Et devant le génie impuissant de mon rire,
La sereine ironie accable ma douleur ;
Souffrir sans trop me plaindre, en pétrir un sourire,
Espérer supporter quelque rire moqueur…

Pour s’emparer du rire à l’orgueil des douleurs
Pièce maîtresse est joie quand le rire s’impose,
Sur l’échiquier du mal face aux pions des douleurs,
Afin que ces douleurs ne rient pas de ma cause.

Je vais me faire rire à en pleurer de joie ;
Plaisir d’un rire seul, si cela m’est permis ;
Pour un rire éphémère, un franc rire est bourgeois :
Le mal sera plus sain mêlé au compromis.

L'hermétisme, parfois, dans ce genre de texte,
Peut tronquer les mots dans l'interprétation...
Mais jamais la douleur au rire n'est prétexte
De rire des douleurs: quelle aberration!

ANDRÉ



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)


Dernière édition par André Laugier le Jeu 6 Juil - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3921
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Le rire et la douleur (Poème sur les antonymes)   Mer 5 Juil - 22:27

Le rire est un médicament !!! Nous l'entendons assez souvent de nos jours, il y a des séances de rire pour guérir bien des maux !
Tu nous aides bien souvent, cher André, a pouvoir sourire bien souvent et rire quelques fois sur bien des thèmes !!!
Des vers qui montrent bien les qualités du rire devant la douleur !
Je crois qu'il envoie de la morphine pour soulager le mal !
Bisous André et grand merci pour ta thérapie !
bis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4571
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Le rire et la douleur (Poème sur les antonymes)   Jeu 6 Juil - 12:48

Flamme a écrit:
Le rire est un médicament !!! Nous l'entendons assez souvent de nos jours, il y a des séances de rire pour guérir bien des maux !
Tu nous aides bien souvent, cher André, a pouvoir sourire bien souvent et rire quelques fois sur bien des thèmes !!!
Des vers qui montrent bien les qualités du rire devant la douleur !
Je crois qu'il envoie de la morphine pour soulager le mal !
Bisous André et grand merci pour ta thérapie !
bis


Oui, Chère FLAMME, le rire est une bouée de sauvetage et un grand antidépresseur. Mais tout, bien entendu, ne prête pas à rire. Nous devrions seulement retenir que ce qui fait rire l’esprit rend souvent maître du cœur. Le rire peut être comparé à un "jogging stationnaire", car il procure les mêmes effets qu’un exercice physique traditionnel modéré. Il est doux et profond, et surtout est bien plus agréable, et plus facile à mettre en pratique. Il ne faut non pas rire de nos douleurs, mais rire pour les combattre. Rire est considéré comme une "désintoxication" morale et est un stimulant psychique, car il construit une "barrière d’optimisme".

J'aime bien, dans la mesure de ma propension à l'humour et de mon optimisme, essayer de communiquer un peu de cette bonne humeur dans mes poèmes ou dans mes citations. C'est ma petite contribution au "positivisme" de la vie.  

UN GRAND MERCI POUR TA LECTURE ET TON COMMENTAIRE.

UN TOURBILLON DE  bibi2  bibi2  bibi2

CARPE DIEM

andre




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rire et la douleur (Poème sur les antonymes)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rire et la douleur (Poème sur les antonymes)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: