LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Le chat et l'oiseau (Fable)
Hier à 12:52 par Flamme

» Dans ce pays natal...
Hier à 0:34 par Erdrek Nathan-Taner

» Le dessin du jour (humour en images)
Ven 13 Juil - 19:38 par André Laugier

» LES EXQUIS MOTS (citations, humour, proverbes insolites)
Ven 13 Juil - 11:33 par André Laugier

» FABLES EXPRESS (jeux de mots)
Ven 13 Juil - 10:55 par Flamme

» Parfums d'été
Jeu 12 Juil - 19:59 par André Laugier

» La marche
Jeu 12 Juil - 15:50 par Flamme

» La statue du roi Picus
Mer 11 Juil - 15:11 par Erdrek Nathan-Taner

» En sous-bois
Lun 9 Juil - 18:41 par André Laugier

Statistiques
Nous avons 44 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Erdrek Nathan-Taner

Nos membres ont posté un total de 25380 messages dans 3798 sujets

Partagez | 
 

 D'ostensibles pastels (2 sonnets différents)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 5695
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: D'ostensibles pastels (2 sonnets différents)   Ven 28 Avr - 11:05


Deux formes pour un même sonnet. Le premier écrit en vers réguliers selon la configuration classique, et le second commis en vers Élisabéthains.[







D’OSTENSIBLES PASTELS…

Sonnet forme canonique

Mes paisibles pensées errent, bien séduisantes,
Par l’aurore qui naît au silence plénier ;
Aucune effervescence, au charme matinier,
Ne trouble mon esprit, mes idées renaissantes.

Nul timbre dans les prés aux strates florissantes ;
L’aube éclaircit le ciel, paraît communier
Dans la splendeur intime au faste printanier,
Dont l’éperdue ramée goûte aux lueurs naissantes.

Mon cœur, comme une fleur, colore aux sentiments
D’ostensibles pastels aux tons clairs, ornements
Qui flattent mes regards aux paisibles herbages.

L’air tiède, au chant du coq, caresse les parfums
S’élevant en vapeurs, s’essaimant sans ambages,
Colportés en nectars capiteux, opportuns.

ANDRÉ
_____________________

D’OSTENSIBLES PASTELS…

Sonnet Élisabéthain

Mes paisibles pensées errent, bien séduisantes,
Par l’aurore qui naît au silence plénier ;
Aucune effervescence, au charme matinier,
Ne trouble mon esprit, mes idées renaissantes.

Nul timbre dans les prés aux strates florissantes ;
L’aube éclaircit le ciel, paraît communier
Dans la splendeur intime au faste printanier,
Dont l’éperdue ramée goûte aux lueurs naissantes.

Mon cœur, comme une fleur, parfume aux sentiments,
D'ostensibles pastels, offerts par la nature ;
Sous le bleu de l'azur, d'abondants ornements
Saisissent mes regards d'eurythmique parure.

L'atmosphère tépide a l'effet caressant
Du labile zéphyr dans l'orient* naissant.

* Soleil levant.

ANDRÉ
____________________

_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4377
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: D'ostensibles pastels (2 sonnets différents)   Sam 29 Avr - 8:37

Les 2 ont leur charme et peuvent se lire sans obstacle !
La nature nous offre tant de beautés qu'il est agréable de lui confier les doux sentiments qu'elle nous évoque !
bibi2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 5695
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 76
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: D'ostensibles pastels (2 sonnets différents)   Sam 29 Avr - 19:58

Flamme a écrit:
Les 2 ont leur charme et peuvent se lire sans obstacle !
La nature nous offre tant de beautés qu'il est agréable de lui confier les doux sentiments qu'elle nous évoque !
bibi2


Bonsoir FLAMME,

En poésie, le procédé matériel n'est rien, si l’on n'y ajoute la manière sensuelle de s'en servir.
La fibre de la poésie demeure bien le style, la cadence, et la manière de donner de belles sonorités aux mots, tout en y apportant le plus d’images et de beauté d’éloquence. Je fais en sorte, et je veille à ce que mes poèmes restent toujours accessibles pour le plus grand nombre.

. La "contemplation" est une agréable sensation ; elle est le bord aiguisé de notre esprit. Elle peut apparaître, pour le poète, comme le reflet d'un acte de solitude, puisque nous sommes seuls avec nos regards.

merci2 BEAUCOUP pour tes agréables commentaires et considérations que j'engrange avec grand plaisir et en toute humilité, Chère FLAMME.

UN TOURBILLON DE bibi2 bibi2 bibi2 À VOUS DEUX DE NOUS TROIS.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'ostensibles pastels (2 sonnets différents)   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'ostensibles pastels (2 sonnets différents)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 22 sonnets différents
» Différents crayon à papier...
» Ou trouver les différents modèles ?
» [REGROUPEMENT] Les différents tests/vidéos du HTC Desire
» Les différents styles graphiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: