LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT
Aujourd'hui à 21:34 par André Laugier

» Le dessin du jour (humour en images)
Aujourd'hui à 19:53 par André Laugier

» L'HIVER EN FÊTE
Aujourd'hui à 18:51 par Flamme

» Le chat de mon voisin
Aujourd'hui à 7:19 par Lucienne MARTEL

» Poèmes de Noël (compilation)
Hier à 12:08 par André Laugier

» Santons et crèches de Noël 2017
Hier à 8:45 par Flamme

» Souvenirs, souvenirs
Hier à 8:40 par Flamme

» De J.d'Ormesson !
Lun 11 Déc - 14:24 par André Laugier

» Réflexions nocturnes
Lun 11 Déc - 9:14 par Flamme

Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23641 messages dans 3617 sujets

Partagez | 
 

 À Suzanne... (Marius Laugier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4706
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: À Suzanne... (Marius Laugier)   Sam 21 Jan - 12:42




Marius LAUGIER

À SUZANNE...

Non, je ne pensais pas que tu pusses, un beau jour,
Quand les premiers frimas auraient blanchi la terre,
M’envoyer de si loin, tribut de ton amour,
Ton image chérie, adorable étrangère !

Le soir, quand le soleil s’enfonce dans les mers,
Venant comme autrefois sur la grève écumante,
Ecouter du zéphyr les murmures divers,
J’évoque du passé la scène encor vivante.

Ah ! si jamais de moi tu veux te souvenir,
N’attends point mon portrait, créature adorée :
Tes humides baisers, pressés de le ternir,
Effaceraient mes traits sous ta lèvre altérée.

Ecrit vers 1922.





_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Flamme
Admin
avatar

Messages : 4000
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: À Suzanne... (Marius Laugier)   Dim 22 Jan - 21:17

Tout à fait différent de ceux que je connais André !!!
Je préfère et de loin les poésies quand il était plus âgé.
Un peu trop précieux pour moi; il devait se chercher.
Merci de nous le faire connaitre à ses débuts.
calinchat bis bisounours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4706
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: À Suzanne... (Marius Laugier)   Mar 24 Jan - 12:45

Flamme a écrit:
Tout à fait différent de ceux que je connais André !!!
Je préfère et de loin les poésies quand il était plus âgé.
Un peu trop précieux pour moi; il devait se chercher.
Merci de nous le faire connaitre à ses débuts.
calinchat bis bisounours  


Bonjour FLAMME,

Je pense que Papa a toujours eu ce style sensible d'une plume énamourée, décrivant ses sentiments dans l'enthousiasme de mots simples et sans tarabiscotage.

Je ne pense pas qu'il se cherchait, mais c'était peu de temps après la fin de la première guerre mondiale, un mouvement d'euphorie et de libération qui envahissait la France. Le peuple redécouvrait le plaisir de s'amuser et toute la société éprouvait une euphorie et un intérêt pour la culture. Les années 1920 étaient synonymes d'un bouillonnement et d'une effervescence. Un contexte de joie et d'insouciance qui se traduisait dans tous les domaines de l'art et de la culture.

Et puis Papa, si j'en juge par ses nombreux poèmes écrits à cette époque, était un grand séducteur. J'aurai l'occasion de publier, après "À SUZANNE" : "À ANDRÉE", "À LAURE", "À AIMÉE", "À UNE JEUNE RUSSE", "À UNE DAME", etc...

Il n'en était pas à ces débuts, lorsqu'il a composé ce poème ; déjà plus de quatre-vingts avaient été commis, notamment sur la Nature. Je n'y ai décelé, pour ma part, aucune préciosité dans l'écriture, mais seulement les miroirs fidèles de ses sentiments faisant écho à ses émois, avec la même douceur et la même spontanéité, dans sa plume, dispensant des mots humbles, discrets et dépouillés, dans cette aspiration à l'Amour et à la Vie qui sont la musique intérieure de chaque poète.

Bien entendu, on peut préférer certaines œuvres à d'autres, quand on est lecteur, le choix étant subjectif et en fonction de ses propres sensibilités.

merci BEAUCOUP de lire ponctuellement les poèmes de MARIUS et de nous donner tes impressions, FLAMME.

C'est un bel hommage qu'il reçoit, et j'en suis très fier pour lui.

DE GROS bibi2 bibi2 bibi2

CARPE DIEM

andre

Ce sont bien ses souvenirs de jeunesse, d'insouciance, de bonheur. Amour veut tout sans nombre ; Amour n'a point de loi, disait RONSARD.

_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
fripou
Admin
avatar

Messages : 3300
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: À Suzanne... (Marius Laugier)   Dim 29 Jan - 8:49

On sent le doute amoureux s'immiscer dans cet éloignement imposé. Le souvenir ne meurt pas mais la réalité semble s'éloigner inexorablement. petitbis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4706
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: À Suzanne... (Marius Laugier)   Dim 29 Jan - 11:36

fripou a écrit:
On sent le doute amoureux s'immiscer dans cet éloignement imposé. Le souvenir ne meurt pas mais la réalité semble s'éloigner inexorablement. petitbis


Bonjour FRIPOU,

Une histoire d'amour, lorsqu'elle commence, se vit sur le mode de la magie et de l'enchantement. On aimerait croire qu'elle est toujours unique et mystérieuse. On en ressort ébloui, secoué, bouleversé. Le mythe de l'amour passion invite chacun à reconstruire une histoire sous la forme d'un moment unique et inoubliable, en omettant souvent le contexte, les préalables, les tâtonnements ultérieurs qui auraient pu faire ou non basculer l'histoire dans un autre sens. Les amoureux aiment à focaliser leur rencontre sur un moment originel, fortement idéalisé.

UN GRAND merci Chère FRIPOU pour l'intérêt et la gentillesse de tes propos à l'endroit du poème de Papa. Je t'en suis INFINIMENT reconnaissant.

Un tourbillon de bibi2 bibi2 bibi2 de tes 3 amis marseillais.

Douce journée à toi.

andre



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À Suzanne... (Marius Laugier)   

Revenir en haut Aller en bas
 
À Suzanne... (Marius Laugier)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marius LAUGIER (La fille du pêcheur)
» On dit aux hommes... (Marius LAUGIER)
» HUNGER GAMES (Tome 2) L'EMBRASEMENT de Suzanne Collins
» Suzanne..une petite fille courageuse..
» Carré Suzanne Atkinson !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES :: NOUVEAU Faisons revivre nos poètes disparus-
Sauter vers: