LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23372 messages dans 3593 sujets

Partagez | 
 

 Je ne peux m'empêcher de penser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yvon d'ore

avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 75
Localisation : Isle( 87170)

MessageSujet: Je ne peux m'empêcher de penser.    Mar 10 Jan - 17:55

Je ne peux m’empêcher de penser.


L’hiver n’a plus pour moi qu’une offre limitée.
Brume sur les vallées, fumée des cheminées,
Fond de teint de gelée sur l’ étendue des prés,
Rien ne vient aujourd’hui m’empêcher de penser.

Ce n’est pas sans danger, je risque le vertige.
Dans l’univers mouvant rien jamais ne se fige,
J’en cherche le « pourquoi », mon moi profond l’exige,
Le hasard ne peut seul fixer les fleurs aux tiges.

Certes pour le « comment » nous avons progressé.
Remonter au big-bang ce ne fût pas aisé
Bien qu’il en fût question dans les livres sacrés
Par qui des vérités nous furent révélées.

Mais comment se fier à ces choses écrites,
Tirées de traditions orales puis transcrites,
A ces vieux documents qui sont supports de rites
Que ne peuvent saisi que ceux qui en héritent.

Heureux ceux dont la foi éclaire la pensée,
Ils marchent dans la vie la tête reposée.
Pour moi qui de rêver n’en ai jamais assez,
Ne me suffisent pas les idées du passé.

Je forge ma doctrine en contemplant le monde,
En constatant les lois qui s’appliquent à la ronde.
Aussi bien dans le ciel qu’aux atomes qu’on sonde,
Les similitudes me paraissent profondes.

Lorsque la beauté devient mathématique,
Qu’elle quitte le champ des aspects théoriques
Pour parer le vivant de formes sympathiques,
Nous faire découvrir des mondes utopiques,

Je me dis que la règle existe avant le fait,
Qu’une cause il faut pour produire un effet.
Dans ses moindres détails le monde est trop parfait
Pourtant beaucoup de nous n’en sont pas satisfaits.

Est-ce nous qui avons perturbé le système ?
Croire à l’évolution ce n’est pas le problème,
Nous y trouvons toujours les mêmes théorèmes
Mais nous n’admettons pas d’autorité suprême.

Nous voulons commander toute la création,
Au delà de la Terre exporter nos actions,
A l’univers entier dicter nos conceptions.
Qui va siffler la fin de la récréation ?


Yvon d’Ore.
( 3 janvier 2017 )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3921
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Je ne peux m'empêcher de penser.    Mar 10 Jan - 22:57

Yvon, il est tard, et je viens de lire ton poème ! J'avoue qu'il faut que je le relise demain après une bonne nuit, il critique à bon escient tout ce que l'on vit avec les questions que l'on peut se poser de nos jours !
Il est fort intéressant, et demande beaucoup de réflexions.
A demain donc pour bien le comprendre.
Merci de nous offrir tes pensées qui sont souvent d'un homme sage !
Bonne nuit bonnenuit bisounours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3921
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Je ne peux m'empêcher de penser.    Mer 11 Jan - 11:52

Je reviens comme promis et je crois que tu as trouvé la solution pour ne plus se poser de questions !!! La foi, croire sans comprendre, et surtout ne pas chercher !!! La foi est un don de Dieu, d'un mélange d'être et d'esprit ayant des facultés hors du commun et bien plus encore ... Des qualités divines, puisque le mot est bien adapté, pardonner parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font !!!, Donner à ceux qui ont besoin, écouter avec bonté et ne pas juger.
On sent bien quand même que tout cela est bien, même si on arrive pas à suivre ces concepts, ses conseils.
Quand l’âge se fait ressentir, et hélas il arrive à grands pas, on peut en effet, voir venir la triste saison d’hiver avec toutes les questions sans réponses et qui tourmentent ! Notre pensée peut se demander où l’on va et pourquoi on est venu sur terre ! On voit bien par la nature, comme tu le dis : « Le hasard ne peut seul fixer les fleurs aux tiges. » L’envie de se reproduire comme l’ont les animaux, la survie à tous prix, la lutte de tout être vivant pour vivre ! Quel but ?
Se fier aux livres de la Bible, du Coran transcrites et remplies de symboles, de mystères, de croyances sans preuves !
Tu sais Yvon, je fais exactement comme toi ! Je respecte les lois qu’elle nous montre, j’essaye de la suivre, de l’admirer bien souvent pour sa perfection, de m’interroger sur la souffrance qu’elle accepte dans la vie sauvage, le bien va avec le mal ! Le mal pour nous n’est peut-être pas le même avec la nature … Ce que je vois, hélas, c’est que l’humain détruit tout pour le profit et vouloir commander la nature, lui faire donner toujours plus, dans sa terre sur ses animaux est un scandale, un désastre ! Le pouvoir aveugle et la carotte de l’argent vont mettre fin à sa beauté, à sa vérité, et a sa grande bonté ! Comme tu dis : fin de la récréation !
Meri Yvon, de nous dire ce que tous les jours les bonnes gens pensent et se désolent !
bis bisounours calinchat

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvon d'ore

avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 75
Localisation : Isle( 87170)

MessageSujet: Re: Je ne peux m'empêcher de penser.    Mer 11 Jan - 12:42

FLAMME merci de toute l'attention que tu portes à mon texte. A mon âge l'hiver commence à m'influencer plus que jadis car je me dis qu' un jour le printemps que je découvrirais sera sans doute différent de ceux que j'ai connus jusqu'à maintenant sur Terre mais je suis convaincu que les lois de la nature s'appliqueront à moi et que je renaitrai donc où me métamorphoserai même si je ne sais pas dans quelles dimensions. En revanche le pourquoi de l'existence du mal pique ma curiosité et si j'admets volontiers de ne pas avoir les moyens intellectuels de comprendre un univers que je sais ne saisir que très partiellement avec mes sens imparfaits je ne peux empêcher mon esprit de chercher. Le progrès de nos connaissances mathématiques et donc physiques ont tendance à confirmer les dires des livres sacrés des religions comme si nous retrouvions le chemin que nous avions perdu, j'ai l'espoir qu'un jour l'humanité pourra retrouver la route de l'Eden initial et la fin de notre monde ne sera pas forcément une catastrophe.
Très amicalement: Yvon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin
avatar

Messages : 3290
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Je ne peux m'empêcher de penser.    Dim 15 Jan - 9:40

L'homme a été doté du pouvoir de penser. C'est sans doute à la fois un atout et un fléau car il ne sait plus se contenter de croire sans pouvoir tout expliquer. Chaque vie est une expérience qui apporte ses propres réponses à nos interrogations sans garantir d'approcher la vérité. Mais est-ce vraiment si important au final ? petitbis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvon d'ore

avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 05/09/2015
Age : 75
Localisation : Isle( 87170)

MessageSujet: Re: Je ne peux m'empêcher de penser.    Dim 29 Jan - 12:41

FRIPOU, je crois que la pensée est ce qui nous distingue du minéral et constitue notre ego véritable. Ce qui arrive à mon corps est pour moi important mais ce n'est pas l'essentiel, je ne vis pas pour mon corps même si je suis un bon vivant. Je me sens une parcelle de quelque chose qui me dépasse et je voudrais savoir quel est mon rôle sur cette Terre de façon à mieux l'accomplir.
Bonne journée: Yvon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne peux m'empêcher de penser.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne peux m'empêcher de penser.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: