LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» Complainte méditative
Aujourd'hui à 12:25 par André Laugier

» Aux valeurs de la nuit.
Aujourd'hui à 12:05 par André Laugier

» Les plus beaux poèmes sur les animaux.
Aujourd'hui à 9:04 par Flamme

» Deux mèches de cheveux (Marius Laugier)
Aujourd'hui à 8:51 par Flamme

» Sa trace d'héritage
Hier à 20:26 par fripou

» Clairvoyance (Patchwork poétique)
Hier à 18:59 par André Laugier

» L'arrivée du printemps
Hier à 18:47 par André Laugier

» Oubliance
Hier à 18:33 par André Laugier

» El Vagabondo (Pastiche sur Nerval)
Hier à 12:20 par André Laugier

Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 21940 messages dans 3408 sujets

Partagez | 
 

 Marseille la rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier



Messages : 3706
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 74
Localisation : Marseille

MessageSujet: Marseille la rebelle   Mer 4 Jan - 19:02




MARSEILLE LA REBELLE

Parler, chanter et vivre avé l’assent, pardi,
Souffle de liberté, de joie tonique et tendre,
Voilà le rituel qu’un phocéen ourdit
Dès son lever du lit, baume au cœur à revendre.

C'est cela qu'on choisit du côté de Marseille,
Passeport quotidien d'une langue où les mots
Fleurent la pasquinade et où l'on s'émerveille
Autour d'un pastaga à tous les apéros !

Mais beau parleur aussi, en règle générale,
Le verbe gouailleur le geste à l’avenant,
Sous un cagnard torride on rigole ou on râle
Quand on est entre amis : tout devient rayonnant !

Du quartier du Panier à la Belle de Mai,
En passant par le Port jusqu'à la Pointe rouge,
On flâne, on prend son temps et l’on ne voit jamais
Quiconque se presser : tranquillement « on bouge ».

Jamais s’escagasser*, Corses et Marseillais
En savent un bon bout, en ont fait leur devise ;
Ils son balès*, boudie* ! sous les pins en juillet,
Pour l’assoupissement : la sieste en gourmandise.

Nous gardons nos « efforts » surtout pour la pétanque
Qui donne les boules et aussi de la voix,
Si par quelque malchance on tire et qu’on la manque,
Fan de chichourle*, là, ça s’entend, ça se voit !

Vous l’aurez bien compris personne ne s’agite,
C’est la philosophie : ne pas se fatiguer,
Pour qu’en fin de journée le bien-être s’invite,
Avant de se coucher et aux rêver : fuguer !


ANDRÉ

* s'escagasser : s'épuiser, se démener.
* Balès : être fort.
* Boudie : interjection signifiant "Boun Dieù" (Bon Dieu).





_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Flamme
Admin


Messages : 3560
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 69
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Marseille la rebelle   Jeu 5 Jan - 10:27

Plein de joie et de vie les Marseillais André, peut-être un peu moins qu'à l'époque de Raimu...mais le passé est toujours présent quand on vient vous voir ! On les entend ces joueurs de pétanque, et tous ces expressions bien à eux !
Une expression que tu nous a pas déposé en traduction :
Fan de chichourle ! Les autres je les connais, mais d’où vient Fan de chichourle ?
Bisous et merci pour voir la vie plus belle qu'on l'entrevoit !
calinchat bisounours bibi2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier



Messages : 3706
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 74
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Marseille la rebelle   Jeu 5 Jan - 11:44

Flamme a écrit:
Plein de joie et de vie les Marseillais André, peut-être un peu moins qu'à l'époque de Raimu...mais le passé est toujours présent quand on vient vous voir ! On les entend ces joueurs de pétanque, et tous ces expressions bien à eux !
Une expression que tu nous a pas déposé en traduction :
Fan de chichourle ! Les autres je les connais, mais d’où vient Fan de chichourle ?
Bisous et merci pour voir la vie plus belle qu'on l'entrevoit !
calinchat bisounours bibi2


Bonjour FLAMME,

C'est un vrai plaisir de savoir que tu as apprécié ce poème un peu gouailleur et au langage très phonique qui retrace l'état d'esprit des vrais marseillais, dans leur ensemble.

Oui, bien entendu, l'époque de RAIMU, de RELLYS et autres Marcel PAGNOL, fait aujourd'hui partie de temps révolus, tant les mentalités ont évolué et la population est bigarrée... La ville a beaucoup perdu de son folklore et de ses traditions. Reste encore, heureusement, ce langage savoureux et "gestuel", fort à l'esprit et chaud au cœur.

Pour répondre à ta question, "Fan" est le diminutif de "enfant". Et il sert d'interjection dans toutes sortes de situations : la joie, la peine, la stupéfaction, le sésarroi, et bien d'autres encore.

On dit "Fan des pieds", comme on dit souvent aussi chez nous : "Fan de chichourle !" Comme, par exemple : "Oh ! fan de putain, on m'a rousti le portefeuille !"

"Chichourle" est un nom féminin francisé formé par le provençal : "chichourlo", qui signifie : "jujube". Au figuré, cela veut dire qu'une personne n'a pas grand chose dans la tête. D'où l'expression marseillaise : "C'est pas une cervelle qu'elle a, à peine une chichourle".

Mais le mot est également employé en terme d'affection : "Oh, ma belle chichourle.". Pour les enfants, on dira mieux encore : "Où elle est, ma belle chichourlette ?"

Voilà, je pense avoir répondu dans le détail à tes quelques interrogations concernant cette expression.

PASSE UNE EXCELLENTE JOURNÉE, MA CHÈRE FLAMME.

DE GROS bibi2 bibi2 bibi2 (J'espère que FRIPOU se remet de ses quelques problèmes de santé).

CARPE DIEM

andre





_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Flamme
Admin


Messages : 3560
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 69
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Marseille la rebelle   Jeu 5 Jan - 13:20

Pas tout à fait André, dès qu'elle a un rhume le microbes partent sur les bronches !!! Le fumeur a cette joie de tousser à s'en étouffer !!!
Elle passe des nuits horribles, et se trouve très fatiguée !
Je pense qu'elle va faire l'effort de venir vous commenter quand même, mais il faut l'excuser pour son manque d'entrain !
Bisous André sans oublier Marie-Louise et Fabrice.
bibi2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin


Messages : 3236
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 52
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Marseille la rebelle   Ven 6 Jan - 8:15

Chaque lieu a ses accents, ses paysages, ses coutumes, ses dialectes. La Gironde occitane est riche de tout cela mais Marseille a été tant racontée par Raimu et tant d'autres auteurs qu'on a parfois l'impression qu'elle est unique et qu'un petit morceau de ses souvenirs appartient à chacun d'entre nous. bisounours à vous trois.

PS : je respire encore.... chienquirit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier



Messages : 3706
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 74
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Marseille la rebelle   Lun 9 Jan - 11:44

Flamme a écrit:
Pas tout à fait André, dès qu'elle a un rhume le microbes partent sur les bronches !!! Le fumeur a cette joie de tousser à s'en étouffer !!!
Elle passe des nuits horribles, et se trouve très fatiguée !
Je pense qu'elle va faire l'effort de venir vous commenter quand même, mais il faut l'excuser pour son manque d'entrain !
Bisous André sans oublier Marie-Louise et Fabrice.
bibi2


Bonjour FLAMME,

Comme je l'avais indiqué vendredi dans "Papotages divers", je me suis octroyé un petit break salvateur en cette fin de semaine. Malgré tout, avec quelques déplacements pour mes spectacles, plus les forums de poésie et de magie (sans oublier un rhume carabiné éprouvant, il fallait que je fasse une pause.  Ça va nettement mieux, bien qu'il y ait encore quelques séquelles du rhume. J'en ai profité pour mettre à jour mon propre site "Echos poétiques", et pour écrire quelques poèmes dont j'avais la trame, mais que j'étais toujours obligé de repousser faute de temps. Je suis donc à jour.

Bien entendu, il en est autrement avec VIRGINIE qui elle, est en activité, et qui doit se rendre chaque jour à son travail, forme ou pas. Cela ne doit pas l'empêcher de se soigner efficacement en ne faisant comme certains médecins ont l'habitude de dire sur un ton ironique : "Le rhume, soignez-le, il dure 7 jours ; ne le soignez pas, il dure aussi une semaine"

Qu'elle ne se tracasse pas pour les réponses à apporter à nos poèmes, la santé est prioritaire, et il est préférable qu'elle se remette complètement de son rhume et de sa toux avant de reprendre ses activités sur le forum. En ce moment, c'est l'hécatombe, entre rhinites, rhumes, grippes et gastros.

VOUS AVEZ NOS PLUS AFFECTUEUX  bibi2  bibi2  bibi2 TOUTES LES DEUX.

andre



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
André Laugier



Messages : 3706
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 74
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Marseille la rebelle   Lun 9 Jan - 12:38

fripou a écrit:
Chaque lieu a ses accents, ses paysages, ses coutumes, ses dialectes. La Gironde occitane est riche de tout cela mais Marseille a été tant racontée par Raimu et tant d'autres auteurs qu'on a parfois l'impression qu'elle est unique et qu'un petit morceau de ses souvenirs appartient à chacun d'entre nous. bisounours  à vous trois.

PS : je respire encore.... chienquirit


Bonjour FRIPOU,

Chaque région est une terre riche d’histoires et d’anecdotes, tout comme le cœur de ceux que nous aimons est notre vraie demeure. Le dialecte, les coutumes, le folklore, pour employer une métaphore, c'est un peu le sang d'une région.

Je pense que tu dois être sur les rotules avec ce rhume qui perdure et te fait passer des nuits blanches. Ne te tracasse surtout pas pour les commentaires. Cela peut attendre. Remets-toi d'abord de ce rhume et de cette toux le plus vite possible et, lorsque tu as un peu de temps de libre, consacre-le à ta soigner et à te reposer pour récupérer. Le forum, les réponses, c'est secondaire ! Tu vois, moi, vendredi, samedi et dimanche, j'ai fait un break complet. Je n'ai même pas allumé l'ordinateur car je ressentais de la fatigue, suite à un rhume assez important, aussi, et à mes déplacements pour les spectacles de fin d'année. Ça m'a fait le plus grand bien.

Le véritable bien se trouve dans le repos de la conscience et du corps ; de temps en temps, notre organisme réclame au corps de savoir mettre nos activités en jachère. Malgré la volonté, le courage ne s’entretient pas par la fatigue.

UN GRAND merci2 pour ta réponse, malgré ta lassitude.

NOUS T'ENVOYONS TOUS LES TROIS NOS PLUS AFFECTUEUX bibi2 bibi2 bibi2 ET TE SOUHAITONS UN PROMPT RÉTABLISSEMENT.

andre




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marseille la rebelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marseille la rebelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Crypte de l'abbaye Saint-Victor de Marseille
» [Topic Unique] Marseille 11 & 12 Juin 2011
» DISNEY SUR GLACE A MARSEILLE
» Procession de la Vierge Noire; Marseille le 02/02/2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: