LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» LES EXQUIS MOTS (citations, humour, proverbes insolites)
Aujourd'hui à 13:05 par André Laugier

» Sannes en Luberon
Aujourd'hui à 12:46 par André Laugier

» La poésie Gourmande
Aujourd'hui à 12:24 par André Laugier

» MES CITATIONS & APHORISMES
Aujourd'hui à 12:18 par André Laugier

» LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT
Aujourd'hui à 9:21 par Flamme

» Les plus beaux poèmes sur les animaux.
Dim 22 Oct - 11:46 par Flamme

» Le dessin du jour (humour en images)
Dim 22 Oct - 11:43 par Flamme

» Fin d'été dans les Savoies
Dim 22 Oct - 11:24 par André Laugier

» À tous les profs et autres...
Sam 21 Oct - 19:22 par André Laugier

Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23187 messages dans 3571 sujets

Partagez | 
 

 Un étrange rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Un étrange rêve   Mer 7 Déc - 18:23

Un étrange rêve ?
Ce jour, je suis très lasse et j’ai grand mal au dos. Après le dîner, je décide d’aller me reposer un peu. Néanmoins, j’ai beaucoup de mal à m’assoupir. Des soucis m’assaillent à m’empêcher de dormir. Je fais donc un peu de relaxation pour me détendre et je finis dans les bras de Morphée. Et là, je suis transportée dans un drôle de rêve. Je visite ma future maison de fond en comble, une vieille baraque dont la propriétaire n’est plus. Tout d’abord, les communs sont insalubres et les murs sont décrépis et lézardés par endroit. Par contre, je ne vois pas les lieux d’aisance mais cela ne m’interpelle qu’au réveil. Tout est à refaire, du sol au plafond. De la poussière à revendre, de vieux meubles sales, beaucoup de choses à casser ou à jeter : bref, une maison à l’état d’usage et d’abandon. Mais, au fur et mesure que je m’avance, des pièces nouvelles s’ouvrent devant moi. C’est la surprise totale avec le reste du logis. Soudain de la pénombre, je suis passée en pleine lumière. Une enfilade de magnifiques salles m’attendent à chaque pas et m’éblouissent d’étonnement et de plaisir. Tout d’abord, je découvre d’autres lieux communs très bien rangés et fort bien achalandés : le coin cuisine est encore fourni de victuailles brillant de tous ses cuivres anciens, un petit salon à couture avec sa vieille mais pimpante machine à coudre prête à l’emploi, une salle de jeux avec au mur un jeu de solitaire, semble –t-il, tout en cuivre poli et dont le mécanisme parait assez compliqué, un immense casse-tête dont je cherche encore l’énigme, une grande salle de danse avec un joli parquet qui n’attend que les valseurs, un petit théâtre avec de superbes coussins bleus et dont la porte est grande ouverte sur la rue. J’y aperçois un vieux monsieur qui en sort et je décide de le suivre. Il marche à pas très pressés à courir presque et atteint son domicile où il pénètre vivement. Je me rappelle que je l’interpelle et qu’il se sauve : dans ma tête, je le traite de peureux ! Tout ceci est très étrange mais je continue ma tournée fantastique et mes découvertes. J’atteins un nouveau petit salon, de thé celui-ci encore plein de ses réserves : café, sucre, lait, biscuits, thés de tous continents, bonbons, gâteries de toutes sortes rangées avec soin sur de jolies tables décorées prêtes à être servies. Mais peut-être par habitude, je regarde la date de péremption des produits et j’y lis deux-mille dix ; la vie semble s’être arrêtée à cette date. Pourtant tout respire la joie de vivre et la convivialité. Je m’avance encore et je découvre un véritable chantier de maçonnerie : des hommes que je ne connais pas poncent et repeignent des murs, réaménagent les locaux à neuf. Une personne m’appelle pour tenir une perceuse électrique parce que son collègue un peu aviné ne répond pas à ses demandes. Je fais le travail comme dit et je poursuis ma route dans ce dédale de pièces. J’arrive dans un petit salon privé où j’aperçois d’anciennes boîtes de gâteaux empilées soigneusement. J’y cherche un trésor et je me fais gronder par une occupante. C’est une voisine de la maison qui est secrétaire d’après son attaché-case à la main. Elle me demande la durée de mon mariage par trois fois parce qu’elle ne comprend pas ce que je dis : très énervant ce dialogue mais je n’en ai cure, je passe mon chemin. Je tombe dans une cave aménagée mais je ne m’y attarde pas. Et comble de bonheur, je rencontre mon frère : très beau, fort heureux, les ongles bien polis, le visage fraîchement rasé et parfumé, très élégant. Je ne me pose pas de question outre mesure car je suis très contente de le croiser là, en parfaite santé et près à m’aider dans ce labyrinthe. Puis, j’adviens à une petite alcôve de la basilique de la ville. J’y trouve un SDF bouddhiste qui m’accorde une séance de prière et de relaxation mais j’ai beaucoup de mal à trouver la bonne position. Alors il m’aide gentiment et me masse doucement les tempes en psalmodiant quelque prière. Et je me détends aussitôt. Je suis même gênée de ne pouvoir lui donner la pièce pour le remercier. Comme il la refuse, je lui serre la main longuement, si longuement qu’à mon réveil, j’ai l’impression de la tenir encore. C’était un étrange rêve dans lequel je suis partie du sombre à la lumière, de la mort à la vie, un rêve d’éternité parce que mon frère n’est plus depuis trois ans.
Lucienne le 07.12.2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin
avatar

Messages : 3290
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Un étrange rêve   Jeu 8 Déc - 7:48

On ne sait jamais où les rêves peuvent nous mener. Il suffit d'une pensée furtive pour que l'imagination s'enflamme et nous mène sur des chemins inconnus riches de surprises. Finalement ton rêve t'a permis de te détendre et c'est bien là l'essentiel. bisounours et bonne nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3865
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Un étrange rêve   Jeu 8 Déc - 20:48

Les rêves sont des histoires arrangées de façon que l'on y croit fort pendant que l'on rêve et qui deviennent un ensemble de souvenirs qui se sont rassemblés dans une histoire souvent rocambolesque !!!
Cela a dû te faire plaisir de revoir ton frère, en effet !
Merci de nous l'avoir conté calinchat
bis bisounours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Re: Un étrange rêve   Ven 9 Déc - 17:15

fripou a écrit:
On ne sait jamais où les rêves peuvent nous mener. Il suffit d'une pensée furtive pour que l'imagination s'enflamme et nous mène sur des chemins inconnus riches de surprises. Finalement ton rêve t'a permis de te détendre et c'est bien là l'essentiel. bisounours  et bonne nuit...

merci d'avoir rêvé avec moi. C'est très difficile de raconter un rêve et celui-ci j'avoue m'a laissée désemparée au réveil. Et encore que je ne suis pas rentrée dans les détails : c'est tellement fugitif et pourtant on le vit vrai. C'est très compliqué à retransmettre
Gros bisous et belle soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Re: Un étrange rêve   Ven 9 Déc - 17:18

Flamme a écrit:
Les rêves sont des histoires arrangées de façon que l'on y croit fort pendant que l'on rêve et qui deviennent un ensemble de souvenirs qui se sont rassemblés dans une histoire souvent rocambolesque !!!
Cela a dû te faire plaisir de revoir ton frère, en effet !
Merci de nous l'avoir conté calinchat
bis bisounours

Je ne sais pas s'il était arrangé mais il allait, pour moi, crescendo dans le bonheur et la féerie des lieux. Difficile à expliquer et à exprimer en mots
Merci de ta visite sur mon rêve
Gros bisous et belle soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un étrange rêve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un étrange rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gaiman, Neil] L'étrange vie de Nobody Owens
» Phénomène étrange: la porte se ferme seule.
» Une étrange structure sous les glaces du Groenland
» [Ormesson, Jean (d')] C'est une chose étrange à la fin que ce monde
» [Stevenson, Robert Louis ] L'étrange cas du Dr Jekyll et de M. Hyde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Prose et conte-
Sauter vers: