LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 22826 messages dans 3535 sujets

Partagez | 
 

 La complainte d'un banc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: La complainte d'un banc   Ven 25 Nov - 13:15

La complainte d’un banc
Les passants de la rue n’entendent plus la plainte
Du petit banc de bois qui gémit doucement
Il n’a plus d’occupant et dans l’accablement
Sa superbe veine psalmodie sa complainte

Celle d’un bois usé qui a perdu sa teinte
Au long fil des saisons mourant rapidement
Et quand l’hiver s’en vient, il souffre atrocement
Engourdi par le froid dans sa pénible astreinte

Il est là, il est seul, écoutez le pleurer
Il aurait tant voulu encore demeurer
Le banc des amoureux et des personnes sages

Mais les vieux sont partis le laissant effondré
Les badauds sont pressés prenant d’autres passages
Que ce banc solitaire en azur gris cendré
Lucienne le 25.11.2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3754
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 69
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: La complainte d'un banc   Ven 25 Nov - 16:17

Il est vrai que le temps qui passe sur ces bancs en bois les font devenir de grandes misères !!!
Il y en a qui ne demandent qu'à mourir tant ils sont maintenus que par les barres de fer qui seules résistent.
Merci Lucienne de nous déposer ses plaintes, en des beaux vers.
bis bisounours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4220
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: La complainte d'un banc   Sam 26 Nov - 12:14



Elle est bien douce et combien agréable à l'oreille, Chère LUCIENNE, cette complainte. Un banc, comme l'arbre, est le noble protecteur du poète. C'est le témoin du "temps qui passe" et qui "observe" la vie défilant dans la présence familière du "souvenir".

Il y a une belle interaction entre la forme et le contenu dans ce sonnet, et le "glissement" de tes vers se fait avec une bien agréable fluidité dans un rythme strophique tout à fait maîtrisé. Tout est mélodique et très attachant.

app app app app

Douce journée à toi et de grosbiz

merci2 pour ce partage évocateur et lyrique.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Re: La complainte d'un banc   Sam 26 Nov - 18:32

Flamme a écrit:
Il est vrai que le temps qui passe sur ces bancs en bois les font devenir de grandes misères !!!
Il y en a qui ne demandent qu'à mourir tant ils sont maintenus que par les barres de fer qui seules résistent.
Merci Lucienne de nous déposer ses plaintes, en des beaux vers.
bis bisounours

Bonsoir Babette : il est dommage que les traditions se perdent. J'aimais bien voir ces bancs occupés par des papys et mamies voire des enfants à discuter et refaire le monde peut-être ?
Merci de ta lecture
Belle soirée à vous
Gros bisous
Lucienne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La complainte d'un banc   

Revenir en haut Aller en bas
 
La complainte d'un banc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dufaux/Delaby - Moriganes - Complainte des Landes perdues (Les Chevaliers du Pardon) T1
» Complainte de Saint-Leu, rue Saint-Denis
» La complainte du dormeur
» Complainte de la Butte
» La complainte des Landes Perdues - Tome 1: Sioban [Rosinski & Dufaux]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: