LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 22689 messages dans 3518 sujets

Partagez | 
 

 Mon véritable cauchemar (Pastiche sur Paul Verlaine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4132
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Mon véritable cauchemar (Pastiche sur Paul Verlaine)   Mer 17 Aoû - 12:33



PASTICHE SUR LE SONNET « MON RÊVE FAMILIER »
de Paul VERLAINE

MON VÉRITABLE CAUCHEMAR

Je fais souvent ce songe assurément frustrant
D’une feuille vélin, et qui blanche et sans tâche,
Et que souventefois je déçois, et s’en fâche
Ni tout a fait à tort, et pourtant me comprend.

Car si elle conçoit, et meurtrie découvrant
Qu’elle n’a de pouvoir, hélas, cela lui gâche
Qu’elle ne puisse en rien, redorer mon panache ;
Elle seule pourrait m’aider au demeurant.

Est-ce un mot, une phrase, un mètre ? – je l’ignore.
Pourquoi ? soudainement ma Muse ne m’honore,
Comme si, désormais, les vers n’existaient pas.

Le regard assombri vers la page déserte,
Et le trouble attenant me réveille ici-bas :
Ce n’était bien qu’un rêve… et Dieu qu’il déconcerte !

ANDRÉ
_____________________

SONNET ORIGINAL de Paul VERLAINE  (1844-1896)

MON RÊVE FAMILIER

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
Pour elle seule, hélas ! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse ? - Je l'ignore.
Son nom ? Je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,
Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues.


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)


Dernière édition par André Laugier le Mer 17 Aoû - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3718
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 69
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Mon véritable cauchemar (Pastiche sur Paul Verlaine)   Mer 17 Aoû - 19:59

Une muse ou une femme que l'on aime cause parfois les mêmes problèmes d'absence !!! reflex pouce
Ce ne sont que de mauvais rêves qui s'effacent au matin souriant ! sourir
bisclig

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4132
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Mon véritable cauchemar (Pastiche sur Paul Verlaine)   Ven 19 Aoû - 11:48

Flamme a écrit:
Une muse ou une femme que l'on aime cause parfois les mêmes problèmes d'absence !!!  reflex  pouce
Ce ne sont que de mauvais rêves qui s'effacent au matin souriant ! sourir
bisclig  


Bonjour FLAMME,

La Poésie, comme la Femme, est une œuvre d'art qui doit satisfaire toutes les Muses. C'est ce que j'appelle la preuve par neuf. (Les 9 Muses).

Et comme ma Muse est MARIE-LOUISE, je ne me fais aucun souci en ce qui concerne mon inspiration.

carte C'est pour moi un incontestable atout.

DE GROS bibi2 ET merci2 pour ta lecture.

BONNE JOURNÉE À VOUS DEUX ET NOS PLUS AGRÉABLES PENSÉES.

andre




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
fripou
Admin
avatar

Messages : 3290
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Mon véritable cauchemar (Pastiche sur Paul Verlaine)   Dim 28 Aoû - 8:45

Tant qu'il ne s'agit que d'un rêve... Le pastiche prend donc parfois des allures de cauchemar. Mais heureusement la nuit finit toujours par s'éveiller pour chasser les fantômes. bisounours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon véritable cauchemar (Pastiche sur Paul Verlaine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon véritable cauchemar (Pastiche sur Paul Verlaine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon véritable cauchemar (Pastiche sur Paul Verlaine)
» POEMES SATURNIENS de Paul Verlaine
» Paul Verlaine.
» "Art Poetique" de Paul verlaine
» De Paul Verlaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: