LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23372 messages dans 3593 sujets

Partagez | 
 

 La marche branchée (éléucubration futuriste)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sansef Alafin

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 75
Localisation : Cévennes

MessageSujet: La marche branchée (éléucubration futuriste)   Mar 16 Aoû - 18:47

Pour changer un peu de mes sonnets, une élucubration qui se veut amusante... En tous cas, ça m'amuse !!





La marche branchée




On n'arrête jamais le progrès, surtout quand ça se vend bien et que ça rapporte.
L'autre jour, je suis rentré dans une boutique moderne, très "in", très à la mode, avant gardiste, dont je tairais le nom, par crainte de me faire taxer de publicité forcenée.
Je voulais acheter des chaussures de marche, banales, pour marcher... Eh bien, écoutez, je suis tombé sur un vendeur "de proximité" infiniment supérieur à tous les vépécistes, passés, présents et à venir.
Cet individu, qui devait avoir le temps, ou alors qui m’a pris pour ce que je suis, c’est-à-dire un gogo invétéré, a consacré deux heures de son temps –pourtant précieux, à ce qu’il m’a dit – pour m’expliquer toutes les finesses de la technologie moderne appliquée à la randonnée pédestre.
C’est fabuleux, et je ne regrette pas de vivre à une époque aussi civilisée.
Le vendeur de proximité m’a d’abord présenté les godasses, puisque c’était ce que je cherchais a priori.
Il a sorti d’un carton une paire de croquenots que j’ai d’abord pris pour des galoches du temps de mon grand-père.
— Voici le fin du fin, le nec plus ultra de la chaussure de marche. Toute la coque est en gomme latex de sitraminox.
J’en bavais de stupéfaction.
— Oui monsieur ! Autrement dit c’est de l’acier ultra léger, dont la densité est inférieure à celle de la plume de rouge gorge ! C’est une chaussure respirante grâce à un enduit intérieur exclusif de pythagoretex. D’ailleurs on l’entend respirer. Approchez votre oreille, monsieur, approchez.
Docile, j’approchais mon oreille tout près de la chaussure et j’entendis effectivement ce bruit ténu que, dans mon enfance, on appelait le bruit de la mer. J’ignorais alors que c’était le bruit de la respiration du pythagoretex. Heureusement que la science moderne nous instruit…
— Les semelles, reprit le vendeur de proximité, sont composées de nanolamelles en silicate d’élastopère, puisqu'il y a de l'élastomère, contrecollées, dont le coefficient de rebond est mille fois supérieur à celui de n’importe quel référentiel bondissant.
Je le regardais bouche bée. Il me prit en pitié.
— Le référentiel bondissant, c’est ainsi que l’on nomme un ballon de foot dans les milieux pédagogiques branchés.
Mais revenons aux chaussures.
— C’est ça, revenons, dis-je, éperdu d’admiration devant une telle science.
— Grace à ces semelles, lorsque vous posez le pied sur le sol, le rebond de l’élastopère vous propulse deux fois plus loin.
— Je vais me casser la figure, dis-je aussitôt, car je suis prudent.
— Non, monsieur. On s’habitue très vire aux bottes de sept lieux. Regardez le Petit Poucet !
Cet argument massue me rendit muet.
— Vous allez faire, sans forcer, des pas de géant ! On estime qu’en moyenne vous passerez de 4 Km/h à 8. Un athlète du décathlon va bien plus vite qu’une mobylette avec ces chaussures… Sur la lune vous feriez des bonds de 300 mètres !
Je n’avais pas l’intention d’aller sur la lune alors je me tus.
— Ce n’est pas tout ! dit le vendeur de proximité.
— Je m’en doutais !
— Monsieur, ces chaussures d’avant–garde…
Il se mit à rire aux éclats tandis que je le regardais, ahuri !
— Avant-garde ! Voilà : avant-garde ! Vous comprenez l’excellence de ce jeu de mot ? Avec ces chaussures, monsieur, vous serez toujours à l’avant-garde, devant tout le monde.
Ce type était un peu bizarre, mais j’avais le temps.
— Donc, reprit le vendeur, après avoir repris son souffle, Il y a, dans les chaussures, des petits capteurs électroniques qui mesurent la température des pieds en permanence et l’échauffement des orteils. Autrement dit, c’est un objet connecté, donc c’est très tendance, c’est « in », c’est branché, et c’est efficace.
— Oui, dis-je, mais connecté à quoi ?
— A votre smartphone, bien sûr !
— Je n’en ai pas !
— Il est vendu avec pour 1 € ! Et un abonnement gratuit pour 1 an !
— Oh ! làlà ! dis-je poliment.
— Si ça surchauffe, reprit l’expert ès godasses d’avant-garde, un signal sonore retentit sur votre smartphone. Vous pouvez même faire paramétrer votre appareil pour qu’il prévienne votre épouse si vous voulez vous faire plaindre et câliner à votre retour. Vous pouvez aussi enquiquiner votre belle-mère si elle est équipée d’un sonotone, en lui faisant klaxonner le truc pendant une demi-heure sans qu’elle sache d’où ça vient… !
— Ça, je dois reconnaitre que c’est intéressant, dis-je. Et alors ? Que se passe-t-il ensuite, car j’imagine que cette merveilleuse technologie n’en reste pas là ?
Il eut un sourire supérieur.
— Bien sûr ! Lorsque le signal retentit, un bouton rouge apparait !
Je sursautais :
— Ça donne un furoncle ?
— Mais non ! rugit le vendeur de proximité indigné, un bouton rouge sur le smartphone, monsieur.
Je baissais la tête, accablé par ma propre stupidité.
— Vous touchez ce bouton et …
Je levais la tête, plein d’espoir dans la technologie.
— Et alors, reprit l’autre avec un sourire, les chaussures vous injectent aussitôt un gel glacial entre les arpions. Et si ça ne suffit pas, ça vous les gaine de silicone !!
— Stupéfiant ! m’exclamais-je, convaincu. Et ça coûte combien, ces ustensiles ?
— On vous les fait en 24 mensualités de 121,33 € . C’est donné pour un pareil produit.
Je réfléchis.
— Ça s’use vite ?
— On n’a pas de recul.
— C’est garanti longtemps ?
— A vie, monsieur, tant qu’on ne s’en sert pas ! Après le premier usage, c’est comme les, slips, il n’y a plus de garantie. !
— je vais réfléchir.
J’essayais de me lever. Il me fit rasseoir en me posant ses mains sur les épaules.
  — Qu’est-ce que vous faites ?
— Je vous retiens ! Technique N° 5, page 52 du manuel du parfait vendeur de proximité !  
— Et pourquoi ça, je vous prie ?
— Parce que je n’ai pas fini ! Il y a aussi la tenue de randonnée connectée, coordonnée et caméléon.
— Caméléon ?
— Oui ! C’est plus joli et plus commercial que le terme « ajustable ». Car cette tenue s’adapte. Il y a une taille unique. On n’essaie plus. Il n’y a plus de taille vu que la fibre spéciale s’adapte à votre corpulence. Il n’y a plus ni gros, ni maigre, il y a des adaptés pour l’industrie textile moderne. Si vous êtes costaud, la fibre se dilate. Si vous êtes fluet, elle se contracte. S’il fait chaud, les fibres s’ouvrent en alvéoles pour laisser l’air passer. S’il fait froid, elles se resserrent. S’il pleut, c’est étanche. Si vous transpirez, l’eau est récupérée par la fibre qui la distille, la dessale, la régénère et la recycle et la transforme en eau de Quézac améliorée, qui est ensuite injectée dans la bouteille à biberon incluse dans le capuchon de la veste. Le smartphone couine pour vous prévenir quand c’est plein. On n’a plus besoin de boire, en cas de soif, des palpeurs le détectent et la veste vous fait aussitôt une perfusion directement dans les veines de la saignée du coude !! D’ailleurs cette tenue, inspirée de celle des cosmonautes, peut récupérer tous les liquides corporels.
Je poussais un gémissement surpris.
— Tous !!
— Oui, sans exception ! Tout est récupéré, broyé, malaxé, distillé, transformé en eau minérale naturelle. Avec cet équipement, vous traversez le Sahara en rigolant, le Pôle Sud en sautillant et le Pôle Nord à la nage !
— Et si ça se détraque ne cours de route ?
— C’est garanti à vie !
— Je m’en moque si je suis coincé au Pôle Sud !
— Aucun problème. La tenue est un objet connecté à la réalité augmentée…
Dès qu’on parle d’augmentation ça m’intéresse. Je le coupais :
— Augmentée de combien ? demandais-je.
Il me foudroya du regard.
—. C’est individuel. Le Smartphone calcule automatiquement l’épaisseur de la couche de réalité nécessaire à chaque cas. Car, évidemment, tout dépend de l’épaisseur de la couche de chacun. Taisez-vous donc, ignorant que vous êtes ! Donc, je reprends, le smartphone émet un signal de détresse et on vous parachute par drone une nouvelle tenue dans les deux heures. Qu’est-ce que vous en dites ?
— Rien ! Je suis muet d’admiration, et je me sens minuscule devant de telles merveilles. Bon, je vais réfléchir !
— Pas trop longtemps, ces choses-là se périment vite ! Dans un mois, il y aura autre chose de mieux. Dans six mois, on n’en parlera plus que comme d’une ringardise !
— Alors, dis-je avec conviction, je vais réfléchir le plus longtemps possible pour avoir le tout dernier cri, la quintessence, l’ultime performance de la technologie ! En attendant, je vous félicite, vous êtes un vendeur exceptionnel !
Et je vis tout à coup mon vendeur s’agiter de soubresauts et s’effondrer en bégayant. Je pensais que mes félicitations l’avaient troublé au point de lui provoquer une syncope, quand je vis arriver en courant deux types costumés.
— Excusez-nous, monsieur, c’est notre robot hyper connecté qui a échappé du faisceau laser de contrôle. Ce prototype n’est pas bien au point ! J’espère qu’il ne vous a pas trop embêté ?
— Oh ! Non, dis-je. C’était fort intéressant et c’est un prototype prometteur. Prévenez-moi quand il sera au point afin que je puisse savoir d’urgence quelle est la couche de réalité augmentée dont j’ai besoin.
Et je sortis en marchant avec prudence pour ne pas abîmer mes chaussures, car je tenais désormais à les conserver le plus longtemps possible, de peur d’avoir à en changer. Parce que –peut-être- que ce robot n’est pas si détraqué que ça !


(Mars 2016)

_________________
Avec mes amitiés

Alain

http://versamoi.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versamoi.free.fr
fripou
Admin
avatar

Messages : 3290
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: La marche branchée (éléucubration futuriste)   Dim 28 Aoû - 9:49

Un vrai régal de lecture. La technologie dans toute son horreur chienquirit . A force de se connecter au modernisme on finira par se déconnecter de la vie. grosbiz et merci pour ce moment de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3921
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: La marche branchée (éléucubration futuriste)   Dim 28 Aoû - 10:06

Cher Alain, heureusement que Virginie a bien voulu venir sur son forum, (c'est rare) car je n'avais pas vu ton histoire incroyable... ou presque, vu ce que la technologie nous montre à notre époque, et ce n'est pas fini !!!
Ton histoire est un régal ! Virginie l'a lue à haute voix et avec rires et sourires nous avons pu passer un excellent moment !
On ne s'attendait pas au robot hyper connecté très impressionnant !
En effet, nous ne pouvons pas aller acheter un simple objet qui fonctionne uniquement pour ce que l'on recherche...un téléphone va faire caméra, musique, photo; pense bête, message, etc. Pourquoi pas les chaussures, vêtements et autres ustensiles !
Merci pour ton humour et ton écrit aussi agréable à lire que tes beaux poèmes.
J'espère que tu passes de bonnes journées avec ta famille et surtout pas trop chaud ! Nous cuisons en gironde 54 degrés au soleil, 35 à l'ombre et 28 dans la maison.
Le forum s'éteint comme les autres !!! André est parti en vacances en Corse et comme il était l'une des dernières gouttes de présence, nous verrons si le forum gardera seulement nos amis et sera notre correspondance pour ne pas s'oublier ! Je l'espère ...
Bisous calinchat bibi2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sansef Alafin

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 75
Localisation : Cévennes

MessageSujet: Re: La marche branchée (éléucubration futuriste)   Dim 28 Aoû - 14:54

Merci à toutes deux. J'écris ces amusettes pour rigoler entre amis lorsque nous faisons un repas ensemble, de temps à autre !!
Mais bon, je suis ravi que ça vous ait amusé.
Amitiés.
NB : Ici il fait à peu près frais, mais nous sommes à 1000 mètres...!

_________________
Avec mes amitiés

Alain

http://versamoi.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versamoi.free.fr
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Re: La marche branchée (éléucubration futuriste)   Mer 31 Aoû - 17:26

Excellent ; je ne regrette pas ma lecture. Vraiment amusant et j'en aimerais bien une paire mais le prix est un peu exorbitant. Belle plume narrative que la tienne que j'aimais déjà dans tes poèmes : du grand art, vraiment. Merci beaucoup pour ce joli moment de lecture
Amitiés d'une admiratrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sansef Alafin

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 75
Localisation : Cévennes

MessageSujet: Re: La marche branchée (éléucubration futuriste)   Jeu 1 Sep - 7:40

Lucienne MARTEL a écrit:
Excellent ; je ne regrette pas ma lecture. Vraiment amusant et j'en aimerais bien une paire mais le prix est un peu exorbitant. Belle plume narrative que la tienne que j'aimais déjà dans tes poèmes : du grand art, vraiment. Merci beaucoup pour ce joli moment de lecture
Amitiés d'une admiratrice

Très touché, merci Lucienne !

_________________
Avec mes amitiés

Alain

http://versamoi.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://versamoi.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La marche branchée (éléucubration futuriste)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La marche branchée (éléucubration futuriste)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le japonais, comment ça marche ?
» Oxygen / Slot-it CA MARCHE
» [AIDE] le Bluetooth ne marche plus!!! de l'aide svpp
» [RESOLU] Reveil qui ne marche pas la nuit
» [AIDE] flash de l appareil photo ne marche plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Prose et conte-
Sauter vers: