LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» La grotte aux étoiles.
Aujourd'hui à 16:14 par Luthoriental

» Ces gens du coin ( Haikai)
Aujourd'hui à 16:06 par Luthoriental

»  Air d'amour
Aujourd'hui à 16:04 par Luthoriental

» Parallélisme
Aujourd'hui à 11:47 par André Laugier

» La poésie Gourmande
Hier à 19:19 par André Laugier

» LES EXQUIS MOTS (citations, humour, proverbes insolites)
Hier à 12:47 par André Laugier

» Le dessin du jour (humour en images)
Mer 26 Juil - 21:15 par André Laugier

» MES CITATIONS & APHORISMES
Mer 26 Juil - 12:32 par André Laugier

» Les plus beaux poèmes sur les animaux.
Mar 25 Juil - 21:04 par Flamme

Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 22837 messages dans 3538 sujets

Partagez | 
 

 Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4227
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)   Lun 1 Aoû - 11:53





PASTICHE SUR LE SONNET

«LA VIE EST UN GRAND BIEN»
De François MAYNARD .

LE VIN ME FAIT GRAND BIEN

Le vin me fait grand bien, et ce bien me contente ;
Ma vieille soif m’accable et me fait m’aguerrir :
Ô ce doux élixir dont chaque verre augmente
– Puisqu’il m’est nécessaire –, une extase à nourrir.

Les mots que je commets sur mon papier naguère,
Depuis que mon penchant coutumier suit son cours,
M’ont permis de beaux vers du style terre à terre,
Que je voue aux bons crus chaque instant de mes jours.

Quel que soit mon regard, toujours sur mon visage
Je veux offrir la joie, démontrer qu’un breuvage
N’est pas un ennemi qui puisse m’ébranler.

Mais pourquoi m’ébranler d’un rouge, ami fidèle,
Sans passer à côté, dans un laisser aller ;
À la fête de l’art ma quille est fraternelle.

ANDRÉ
______________________

SONNET ORIGINAL de François MAYNARD

"LA VIE EST UN GRAND BIEN"

La vie est un grand bien, mais ce bien me tourmente ;
Ma vieillesse m’accable, et je crains de guérir ;
Oh ! que j’ai de plaisir quand ma faiblesse augmente,
Puisqu’elle m’avertit qu’il est temps de mourir.

Les maux que je ressens, et qui me font la guerre,
Depuis que ma jeunesse a terminé son cours,
M’ont si bien détaché des objets de la terre
Que je voudrais hâter la fuite de mes jours.

Quelque effroi que la mort porte sur son visage,
Je veux en l’affrontant montrer que mon courage
N’est pas un ennemi qu’elle puisse ébranler.

Mais que dis-je, ennemi ? je suis amoureux d’elle :
Sans passer dans la tombe on ne saurait aller
À la belle demeure où la foi nous appelle.



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3755
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 69
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)   Lun 1 Aoû - 13:38

Le poème de François Maynard est très beau, sa foi lui fait finir ses jours sans trop d’appréhension !
Le tien, plus guilleret, peut aider à terminer ses jours dans l'ivresse !!! Tout dépend de la peur du départ ! reflex
Un pastiche au pastis Marseillais !!! sourir
grosbiz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4227
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)   Lun 1 Aoû - 19:59

Flamme a écrit:
Le poème de François Maynard est très beau, sa foi lui fait finir ses jours sans trop d’appréhension !
Le tien, plus guilleret, peut aider à terminer ses jours dans l'ivresse !!! Tout dépend de la peur du départ ! reflex
Un pastiche au pastis Marseillais !!! sourir
grosbiz


Bonsoir FLAMME,

"Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse ?"

Fidèle à mes principes de traiter par les antonymes la plupart de mes pastiches, je n'ai pas dérogé à la règle.

La vie (non abus des bonnes choses), pour "finir ses jours sans trop d'appréhension", chez MAYNARD, et à contre-pied, l'ivresse de l'existence tout en pensant que le "vin d'ici, à condition de le boire avec modération, conduise en douceur, et mieux que "l'eau de là", vers un diVIN au-delà.

ahah ahah ahah

UN GRAND merci2 pour ta lecture et ton bien agréable commentaire, Chère FLAMME.

Passe une douce soirée.

DE GROS bibi2 bibi2 bibi2 de nous 3.

andre



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
fripou
Admin
avatar

Messages : 3290
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)   Lun 1 Aoû - 21:06

Comme disait un de mes vieux amis béarnais, cela ne peut pas faire de mal, ce n'est que du fruit chienquirit
Ceci étant pour avoir fréquenté les chais girondins durant quelques années et pu admirer les nuages de pesticides étendus sur nos coteaux ornés de ceps, cela m'a définitivement passé l'envie (que je n'avais déjà pas avant) de devenir adepte de ce breuvage aviné...
Ceci n'enlève rien à l'intérêt de ton exercice et nous permet de découvrir un poète qui m'était inconnu.
Belle soirée à vous trois. grosbiz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4227
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)   Mar 2 Aoû - 12:43

fripou a écrit:
Comme disait un de mes vieux amis béarnais, cela ne peut pas faire de mal, ce n'est que du fruit chienquirit
Ceci étant pour avoir fréquenté les chais girondins durant quelques années et pu admirer les nuages de pesticides étendus sur nos coteaux ornés de ceps, cela m'a définitivement passé l'envie (que je n'avais déjà pas avant) de devenir adepte de ce breuvage aviné...
Ceci n'enlève rien à l'intérêt de ton exercice et nous permet de découvrir un poète qui m'était inconnu.
Belle soirée à vous trois. grosbiz


Bonjour FRIPOU,

Pour éviter de dire "En cas d’utilisation prolongée des pesticides, contactez votre fossoyeur", soyons responsables, car il existe des solutions alternatives : ne consommons que des produits traités aux "insecticides biodégradables" (sic) ! Et non à Monsanto qui ne sont que des "Graines de voyous".


ahah  ahah  ahah


UN GRAND  merci2 pour tes commentaires fidèles à chacun de mes poèmes, ainsi que pour tes réflexions pertinentes dans lesquelles tu te sers souvent d'un humour grinçant superbement enveloppé pour mettre en exergue l'envers du décor de la consommation.

NOS PLUS CHALEUREUX  bibi2

CARPE DIEM

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)   Mer 3 Aoû - 1:55

Je ne m'aventurerai pas à pasticher un auteur :
Il faut être sûr de son talent pour user du plagiat . Pour André pas de souci, on peut comparer les textes .
L'original est plat, commun, limite insipide . Peut-être l'auteur est poète reconnu, voire adulé, mais sur Ses vers  je n'éprouve pas grand chose ...  
Moi, je n'ai pas l'envergure d'une telle tâche . Donc, j'apprécie le challenge .
Certes, il est aisé pour l'illusionniste de nous subjuguer, mais il y parvient si bien ...

Bravo ...


Dernière édition par MIRCO le Mer 3 Aoû - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

avatar

Messages : 4227
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)   Mer 3 Aoû - 11:41

MIRCO a écrit:
Je ne m'aventurerai pas à pasticher un auteur :
Il faut être sûr de son talent pour user du plagiat . Pour André pas de souci, on peut comparer les textes .
L'original est plat, commun, limite insipide . Peut-être l'auteur est poète reconnu, voire adulé, mais sur Ses vers  je n'éprouve pas grand chose ...  
Moi, je n'ai pas l'envergure d'une telle tâche . Donc, j'apprécie le challenge .
Certes, il est aisé pour l'illusionniste de nous subjuguer, mais il y parvient si bien ...

Bravo ...


Bonjour MIRCO,

Je ne pense pas que le "pastiche" ou la "parodie" soient réservés à une élite. En tout cas, je ne me suis jamais considéré autrement que comme un poète qui restera toujours l'élève de son œuvre. La finesse de ta plume nous a montré que tu excelles dans cette poésie émérite qui sait respecter et le FOND et la FORME, même lorsqu'elle se veut incisive, satirique et moqueuse. Des ingrédients qui ne sont pas absents dans le pastiche qui, de par son essence : sourit, ricane et parfois grince.

Par contre, je crois que le "pastiche" exige une assez parfaite connaissance de l'œuvre et de l'auteur d'origine pour pouvoir faire une approche de l'intérieur. En effet, pour qu'un "pastiche" puisse être goûté des lecteurs, il est indispensable que l'œuvre prise pour cible soit connue de tous.

Tout le monde connaît au moins le premier vers du sonnet de Joachim DU BELLAY :


Heureux qui comme Ulysse, a fait un beau voyage...


Un célèbre pasticheur moderne, Henri BELLAUNEY, lors du déplacement de Georges MARCHAIS à Moscou, avait commencé son "pastiche" par le vers suivant :


Heureux qui, communiste, a fait un beau voyage...


Et voilà, la trame était tracée.

Dans le "pastiche", tout est nuance malicieuse, raillerie spirituelle ou facétie. Il doit y avoir une grande complicité, une réelle sympathie entre le pasticheur et son modèle. Un pastiche réussi, c'est lorsque le lecteur se sent saisi d'un trouble vague, comme s'il se trouvait en présence de "frères jumeaux", si parfaitement identiques et pourtant différents. L'un est plus moqueur que l'autre, l'un est sérieux tandis que le second fait le "clown". C'est très ludique, c'est une "récréation"... Re-création... Quel est celui des deux mots qui est le pastiche de l'autre ?

merci MIRCO pour ce commentaire de considération.

MA CHALEUREUSE AMITIÉ DE PLUME

CARPE DIEM

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vin me fait grand bien (Pastiche sur F. Maynard)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ça fait du bien aux yeux
» Le topic qui fait du bien aux yeux
» Un fait divers bien réel !
» on le sait mais ça fait deu bien de le lire....
» Fais du bien à un cochon, et il viendra chier sur ton perron [pv Nathaniel Jones]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES-
Sauter vers: