LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 22947 messages dans 3551 sujets

Partagez | 
 

 LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4294
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT   Lun 24 Juil - 19:39

Flamme a écrit:
Excellente critique de ces touristes qui vont dépenser plein d'argent pour avoir des mets pourris, et des vacances de même !
Il aime bien voir le verso des choses, notre ami Ponchon ! chienquirit grosbiz


Toujours en ce qui concerne les vacances, le poème suivant brosse un portrait assez ironique sur le mois de juillet à Paris.

GRAND MERCI pour tes appréciés commentaires, FLAMME.

NOUS VOUS EMBRASSONS TOUTES LES DEUX BIEN AFFECTUEUSEMENT.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
André Laugier

avatar

Messages : 4294
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT   Lun 24 Juil - 19:39


Raoul PONCHON

QUE D’AU ! QUE D’AUTEURS !

Cependant que Paris se vide,
Qu’en lieu de ses Parisiens
Il ne voit qu’Anglais intrépides
Qu’il ne reconnaît pas pour siens ;
 
Que, soit vers la plage à la mode,
Soit vers le petit trou pas cher,
Nous accélérons notre exode,
A seule fin de changer d’air ;
 
Qu’il n’est jusqu’à Loubet lui-même
Qui ne rambouille à Rambouillet,
Paris étant tout un poème
De puanteur en ces juillet ;
 
Que les tribunaux, que la Chambre
Et les théâtres sont fermés,
Qui ne rouvriront qu’en septembre,
Ainsi que tous endroits famés ;

Seuls, nos chers auteurs dramatiques,
Sur promesses ou sur contrats,
Au fond de leurs châteaux gothiques,
Travaillent comme des forçats.
 
Qui pour Gémier, qui pour Antoine,
Pour Réjane ou Sarah Bernhardt,
Selon qu’ils les croient plus idoines
Aux exigences de leur art.
 
Ces travailleurs opiniâtres,
On ne les prendra pas sans vert.
Ah ! nom d’un chien, non ! les théâtres
Ne chômeront pas cet hiver,
 
Si j’en crois la brillante enquête
Instruite par Delilia,
La liste en est assez coquette
De ces ouvrages qu’il y a
 
En chantier. Que de vaudevilles,
De verbe nul, d’art exigu !
De mélos pour sergents de ville,
Atteints de Bouchardysme aigu !

Que d’opéras et d’opérettes,
Musique de Victor Roger !
De saynètes et de bluettes !
Rien à boire, nib à manger.
 
Bien qu’il y faille une salive,
Que de Cyranos nonobstant !
Et que d’Aiglons en perspective,
Pour faire la pige à Rostand !
 
Que d’Ibsen traduits ! d’Hauptman ternes !
De Sudermann, on nous promet !
Et de Biornston - Biornsterne,
Cet ennemi de Larroumet !
 
Hélas ! et que - c’est ça qu’est pire -
Nous pend à notre pauvre nez
D’adaptations de Shakespeare
En vers plus ou moins bistournés !
 
Enfin, que de tableaux, que d’actes !
Ce serait à devenir fou,
S’il n’y avait pas des entr’actes
Pour ceux qui veulent boire un coup.
 




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
 
LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT
» LES EXQUIS MOTS (citations, humour, proverbes insolites)
» LES EXQUIS MOTS
» Jeu des mots qui rime avec Simon
» Ma Folie (Quand elle ronge les mots)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Jeux de mots :: Expressions, proverbes, maximes, dictons-
Sauter vers: