LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT
Aujourd'hui à 21:34 par André Laugier

» Le dessin du jour (humour en images)
Aujourd'hui à 19:53 par André Laugier

» L'HIVER EN FÊTE
Aujourd'hui à 18:51 par Flamme

» Le chat de mon voisin
Aujourd'hui à 7:19 par Lucienne MARTEL

» Poèmes de Noël (compilation)
Hier à 12:08 par André Laugier

» Santons et crèches de Noël 2017
Hier à 8:45 par Flamme

» Souvenirs, souvenirs
Hier à 8:40 par Flamme

» De J.d'Ormesson !
Lun 11 Déc - 14:24 par André Laugier

» Réflexions nocturnes
Lun 11 Déc - 9:14 par Flamme

Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23641 messages dans 3617 sujets

Partagez | 
 

  Adieu à la poésie (Madame Ackermann)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luthoriental

avatar

Messages : 462
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Adieu à la poésie (Madame Ackermann)   Mer 29 Juin - 16:42

Adieu à la poésie


Mes pleurs sont à moi, nul au monde
Ne les a comptés ni reçus,
Pas un œil étranger qui sonde
Les désespoirs que j’ai conçus

L’être qui souffre est un mystère
Parmi ses frères ici-bas ;
Il faut qu’il aille solitaire
S’asseoir aux portes du trépas.

J’irai seule et brisant ma lyre,
Souffrant mes maux sans les chanter ;
Car je sentirais à les dire
Plus de douleur qu’à les porter

Paris, 1835

Louise Ackermann,  Contes et poésies (1863)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Adieu à la poésie (Madame Ackermann)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnages Monsieur & Madame
» [Collection]Votre roman noir, Madame
» Adieu Gary
» Adieu mon beau Umaga !
» Rédactrice en chef du Madame Figaro Spécial Cannes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES :: NOUVEAU Faisons revivre nos poètes disparus-
Sauter vers: