LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 22671 messages dans 3516 sujets

Partagez | 
 

 LE CHIASME (Prosodie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: LE CHIASME (Prosodie)   Mar 3 Mai - 12:42



PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

LE CHIASME

Non, ne cherchez pas de grossièreté dans ce mot par son analogie avec un autre terme lui ressemblant. Deux procédés sont à l'œuvre dans cette figure de construction qu'est le "chiasme". Du grec khiazein, qui signifie répétition et inversion. Il y a répétition dans la mesure où deux éléments linguistiques, quelle que soit leur nature, sont répétés ; il y a inversion dans la mesure où, alors que le parallélisme réitérerait le même ordre (A B / A B), un effet de symétrie le renverse (A B / B A).

Autrement dit, dans le "chiasme", les deux membres de la phrase sont reliés par le biais d'une relation symétrique inversée. Ce terme de métalangage, remis à l'honneur au XIXème siècle, désigne, ainsi, la structure syntaxique qui consiste à disposer selon une symétrie croisée de type A B B A quatre termes ayant deux à deux des natures ou des fonctions grammaticales identiques, comme dans ce vers de Baudelaire (nom + adjectif / adjectif + nom) :


Valse mélancolique et langoureux vertige

ou encore cet autre vers de Victor Hugo :


La neige fait au nord ce qu'au sud fait le sable

Le "chiasme" se joint à l'ellipse dans cette phrase poétique de Saint-John Perse :


Innombrables sont nos voies, et nos demeures incertaines
.

Par contre, ci-dessous, dans cette strophe de Verlaine, le "chiasme" se situe au troisième vers :


Elle jouait avec sa chatte
Et c'était merveille de voir
La main blanche et la blanche patte
S'ébattre dans l'ombre du soir.

Le "chiasme" peut concerner des faits linguistiques extrêmement divers, de l'unité minimale qu'est le phonème à l'organisation syntaxique.

Quelques autres exemples de "chiasme" :

- Le chiasme rythmique :


La froi/de cruauté// de ce soleil/ de glace

- Le chiasme sémantique :


Ô fangeuse grandeur ! sublime ignominie !


- Le chiasme grammatical (le plus fréquent) :


Valse mélancolique et langoureux vertige !

Le "chiasme" est un procédé qui est cher aux poètes parce que sa structure symétrique permet de donner aux vers une allure sentencieuse qui frappe l'imagination et qui se grave aisément dans la mémoire. Comment ne pas apprécier ce vers sublime de Victor HUGO, qui va dans ce sens :


L'homme a l'amour pour aile, et pour joug le besoin ?




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3712
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 69
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: LE CHIASME (Prosodie)   Mar 3 Mai - 18:22

Oui en effet, c'est joli, et je comprends que l'on peut l'utiliser normalement ! Merci André !
bisounours

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: LE CHIASME (Prosodie)   Mar 3 Mai - 19:24

Flamme a écrit:
Oui en effet, c'est joli, et je comprends que l'on peut l'utiliser normalement ! Merci André !
bisounours

En effet, et parmi tous les procédés s'appliquant à la poésie, dont certains n'apportent ou ne révolutionnent pas l'écriture, ce procédé de construction est plaisant en même temps qu'esthétique. Je l'utilise assez souvent dans mes propres poèmes car il donne un "sens" artistique mélodieux lorsqu'il est nécessaire de mettre en exergue un passage particulier et bien déterminé.

merci2 pour ta lecture, ton intérêt et ton appréciation, FLAMME

DE GROS bibi2 DES 3 marseillais.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CHIASME (Prosodie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CHIASME (Prosodie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la prosodie
» Règles de prosodie
» Le contre-rejet (Prosodie)
» La césure (Prosodie)
» Le "E" caduc (Prosodie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: