LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» le destin de Civilon (Histoire vraie)
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyVen 24 Jan - 8:49 par Lucienne MARTEL

» La sagesse d'un banc (défi de l'image de Fripou en 2016)
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyJeu 23 Jan - 17:26 par fripou

» INSTANT SACRÉ DU PROFANE
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyJeu 23 Jan - 17:23 par fripou

» Un bonheur constellé.
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyMar 21 Jan - 23:29 par Lucienne MARTEL

» Larmes amères,
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyLun 20 Jan - 20:50 par Flamme

» Un taureau bien né,
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyLun 20 Jan - 6:19 par Lucienne MARTEL

» Au pays de la fée,
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyDim 19 Jan - 14:45 par Flamme

» Grarem (Haîkaî )
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyDim 19 Jan - 14:40 par Flamme

» Taureau ou torero ?
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyDim 19 Jan - 14:33 par Flamme

Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 28194 messages dans 4322 sujets

Partagez
 

 LES RIMES BABEBINES (Prosodie)

Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

André Laugier

Messages : 6933
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) Empty
MessageSujet: LES RIMES BABEBINES (Prosodie)   LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyMer 6 Avr - 12:40



PETIT LEXIQUE POÉTIQUE

RIMES BABEBINES

C'est la grammairien ARISTIDE qui donna ce nom à des rimes constituant une variété de la contre-assonance.

Dans la contre-assonance, ce ne sont plus les voyelles qui sont identiques (comme dans la rime), mais les consonnes. Les rimes babebines gardent l'identité de la "consonne d'appui", mais en changeant les voyelles dans un certain ordre.

Les véritable rimes babebines n'utilisent pas d'autre système qu'elles-mêmes et, en outre, elles font défiler les "voyelles" dans l'ordre alphabétique : a, e, i, o, u, celui qu'on utilise dans l'apprentissage de la lecture pour les combiner avec les consonnes, soit, par exemple : "ban be, bi, bo, bu" - d'où le nom donné à ce système.

Ci-dessous, un exemple de Clément MAROT, qui s'en approche fortement :

Or, en Noël venu son petit trac :
Sus donc, aux champs bergères de rerspac,
Prenons chacun panetière et bissac,
Flust, flageol, cornemuse et rebec ;
Ores n'est pas temps de clore le bec,
Chantons, sautons et dansons ric à ric ;
Puis allons voir l'enfant au pauvre nic,
Tout exalté d'Elie, aussi d'Enoc,
Et adoré de maint grand roy et duc
...

André SALMON, poète-romancier (1881 - 1969), a parfaitement utilisé ce système dans un recueil de poèmes ayant, tous cinq vers, sauf ceux qui doublaient le procédé on n'en prenaient qu'une partie :

Or le commandant s'avisa,
Au souffle des vents alizés,
D'accorder la Poésie
Le rythme de son aviso.
Je l'ai constaté de visu.

Par ce procédé littéraire, on donne une impression étrange à l'oreille qui perçoit l'existence d'un système répondant à une logique, même si elle n'est pas immédiatement reconnue par le profane.

Tout comme les premières mesures d'un morceau de musique permettent de reconnaître le mode, la tonalité, la mesure du morceau, le poète ayant d'abord indiqué (dans l'ordre) la série de voyelles peut ensuite reprendre la simple contre-assonance. Illustration parfaite de ce procédé : ces vers de Bernard LORRAINE :

Autruches s'amourachent
Malgré leurs grands airs rêches,
Des bijoux d'or des riches.
Quand un danger s'approche,
L'autruche, sotte cruche,
Met sa tête sous roche,
L'enterre dans les friches.
C'est alors qu'à la fraîche,
Plumage on lui arrache.
Ah ! que l'autruche
Nous est proche !


Les "rimes babebines" peuvent s'utiliser avec tous les mètres :



Le
Lit
L'eau
l'eut.

ARISTIDE




_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4938
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: LES RIMES BABEBINES (Prosodie)   LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptyMer 6 Avr - 20:39

En voilà une complication ! reflex
Merci de nous en parler, mais cela ne me tente pas!
bis2 sourir

_________________
LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
André Laugier

André Laugier

Messages : 6933
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 77
Localisation : Marseille

LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: LES RIMES BABEBINES (Prosodie)   LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) EmptySam 9 Avr - 11:59

Flamme a écrit:
En voilà une complication ! reflex
Merci de nous en parler, mais cela ne me tente pas!
bis2 sourir


Oui, c'est assez "tarabiscoté", et tous les procédés poétiques ne sont pas systématiquement indispensables pour faire de la belle poésie. Il y a les règles essentielles, incontournables, et les "avatars". Mais comme il en faut pour tout le monde, et que mon souhait est de rendre ce "petit dictionnaire de prosodie" assez complet, je signale une majorité de procédés qui, bien souvent, ne figurent même pas sur Internet dans les rubriques spécialisées, pour enrichir nos connaissances personnelles, même si c'est à titre indicatif.

merci2 pour l'intérêt que tu témoignes à l'endroit de ces différents articles, FLAMME.

DE GROS bibi2

CARPE DIEM



_________________
La poésie se nourrit aux sources de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) Empty
MessageSujet: Re: LES RIMES BABEBINES (Prosodie)   LES RIMES BABEBINES  (Prosodie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LES RIMES BABEBINES (Prosodie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Espace Prosodie-
Sauter vers: