LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
» LES EXQUIS MOTS (citations, humour, proverbes insolites)
Aujourd'hui à 13:05 par André Laugier

» Sannes en Luberon
Aujourd'hui à 12:46 par André Laugier

» La poésie Gourmande
Aujourd'hui à 12:24 par André Laugier

» MES CITATIONS & APHORISMES
Aujourd'hui à 12:18 par André Laugier

» LES EXQUIS MOTS À LA RIME S'ARRIMENT
Aujourd'hui à 9:21 par Flamme

» Les plus beaux poèmes sur les animaux.
Dim 22 Oct - 11:46 par Flamme

» Le dessin du jour (humour en images)
Dim 22 Oct - 11:43 par Flamme

» Fin d'été dans les Savoies
Dim 22 Oct - 11:24 par André Laugier

» À tous les profs et autres...
Sam 21 Oct - 19:22 par André Laugier

Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23187 messages dans 3571 sujets

Partagez | 
 

 La lyre et les doigts(Sully Prudhomme (1839-1907)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luthoriental

avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: La lyre et les doigts(Sully Prudhomme (1839-1907)   Ven 25 Mar - 10:41

La lyre et les doigts


Une muse, immobile et la tête penchée,
Ne chantait plus ; la lyre en soupirait d'ennui,
Et, se plaignant aux doigts de n'être plus touchée,
Disait : « Quelle torpeur vous enchaîne aujourd'hui ?

« Je ne puis rien sans vous, réveillez-vous, doigts roses ;
L'air est si lourd, j'ai peine à vous parler tout bas,
Car mes fibres sans vous, comme des lèvres closes,
Amoncellent des voix qui ne s'élèvent pas.

« Abattez-vous sur moi, comme au vol du zéphire
On voit dans les rayons tourbillonner les fleurs ;
Arrachez-moi mon cri comme au lin qu'on déchire,
Ou sur moi, lentement, glissez comme des pleurs.

« Sinon, si par mépris vous me laissez oisive,
Rendez ma double branche au front carré des bœufs ;
De quel autre baiser voulez-vous que je vive
Que du baiser des doigts qui m'ont faite pour eux ? »

« Lyre, que pouvons-nous ? Sommes-nous l'harmonie ?
Est-ce nous le délire ? Est-ce nous la langueur ?
Et ne sentons-nous pas, esclaves du génie,
Tous nos frissons liés par le sommeil du cœur ?

« Il est le dieu, la main subit sa fantaisie :
Parfois il nous trahit sans nous avoir lassés,
Et parfois, sans pitié, sa longue frénésie
Nous agite sanglants dans les sept fils cassés !

« Implore-le toujours, quelques chants que tu veuilles,
Car nous les lui devons, les chants que tu nous dois :
Sans les brises d'été plus de murmure aux feuilles,
Sans les souffles du cœur plus d'éloquence aux doigts ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin
avatar

Messages : 3290
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: La lyre et les doigts(Sully Prudhomme (1839-1907)   Sam 26 Mar - 17:46

Que serait la lyre en effet sans l'inspiration qui fait vibrer ses cordes... petitbis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La lyre et les doigts(Sully Prudhomme (1839-1907)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Vase brisé (Sully Prudhomme)
» Sully Prudhomme
» Sully Prudhomme
» Le verger d'Anna de Noailles, et Le Cygne de Sully Prudhomme
» La génisse, la chèvre et la brebis ....Jean de La Fontaine+De loin Sully Prudhomme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: VOS POEMES ET VOS PROSES :: NOUVEAU Faisons revivre nos poètes disparus-
Sauter vers: