LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 22671 messages dans 3516 sujets

Partagez | 
 

 Réforme de l'orthographe (Article)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Réforme de l'orthographe (Article)   Ven 5 Fév - 11:29

RÉFORME DE L'ORTHOGRAPHE

Elle a été approuvée en 1990 par l’Académie française mais n’avait été que très peu appliquée. La réforme de l’orthographe sera systématisée dans de nouveaux manuels scolaires à partir de la rentrée prochaine. Plus de 2 000 mots, posséderont désormais deux orthographes. Les deux graphies seront acceptées, l’orthographe actuelle restant d’usage.

Le premier concerné par cette réforme : l’accent circonflexe. Le fameux « chapeau » ne sera plus obligatoire sur les lettres i et u. Le verbe « s’entraîner » écrit avec un simple «i» sans accent ne sera en revanche plus considéré comme une faute. L’écriture sera facultative et il sera admis de l’utiliser ou non.

Autres changements : certains accents («cèleri», «crèmerie», «règlementaire», «sècheresse»), ou encore le participe passé, qui pourra devenir invariable dans le cas où le verbe «laisser» est suivi d’un infinitif (elle s’est laissé mourir, ils se sont laissé faire).

Finie aussi la séparation entre les mots comme « pique-nique » qui deviendra « piquenique » ou encore « week-end » qui s’écrira « weekend », comme « mille-pattes » (millepattes), et « porte-monnaie » qui se tiendra : « portemonnaie ».

Avec la nouvelle orthographe on pourra écrire « ogon » au lieu de « oignon », et « nénufar » au lieu de « nénuphar ».

Comme souvent quand on évoque une réforme de la langue française et de son apprentissage, certains y voient une tendance à un appauvrissement et à un nivellement par le bas. «Est-ce qu’on supprime les dates de l’histoire de France sous prétexte que ce n’est pas facile à retenir ? Non. Il est plus simple, plutôt que de soigner le malade, de casser le thermomètre. Et là, en l’occurrence, on casse le thermomètre plutôt que de soigner les difficultés en orthographe que connaissent les élèves d’aujourd’hui», déplore ainsi un professeur de lettres classiques interrogé par TF1, qui a repéré l’information. Un autre explique que la réforme va l’obliger à enseigner les deux orthographes aux élèves, car les nouvelles graphies ne sont pour l’instant pas encore entrées dans la vie quotidienne et risquent d’être interprétées plus tard comme des fautes de français.

Heureusement que cette révision n’aura aucune valeur contraignante, et que ces recommandations n’ont rien d’obligatoire. La seule nouveauté est que les éditeurs et auteurs de manuels scolaires devront s’y plier dès la rentrée 2016. Déjà que le français est sérieusement malmené et que les élèves connaissent de sérieuses carences dans l’orthographe, voilà qui ne va pas arranger les choses, par cette prétendue simplification. On en vient, peu à peu, au langage SMS.

Certes une langue doit évoluer ; certes des néologiques doivent venir enrichir notre vocabulaire ; certes de nouveaux mots doivent être imaginés en rapport avec notre époque. Il est scandaleux, cependant, de vouloir modifier ce qui constitue cette gamme merveilleuse et si particulière qui fait la beauté et le patrimoine de ce qui constitue l’édifice de note dialecte.

Comment ne pas imaginer qu’une place à l’Académie est plus une récompense due à la faveur plutôt qu’au mérite. Et quand on voit l’âge de ses membres, on comprend mieux ainsi cette phrase de notre Illustre Poète national Victor HUGO, qui, sur le sujet, écrivait de son temps : L’Académie est le chef-d’œuvre de la puérilité sénile.




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Estelle Talinor

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Ven 5 Fév - 12:20

J'ai certe du mal avec le mélimélo, la chauvesouris et autre traits d'union.

Mais il faut admettre que l'évolution existe, et qu'il faut parfois la coordonner.
nénuphar /nénufar est issu de l'arabe nīnūfar du coup, on se demande d'où venait le -phar
J'ai jeté un œil à l'article de l'académie, et il n'y a pas grand-chose de choquant :
Le droit d'écrire "des imprésarios", je l'aime bien
Le fait d'écrire "mille-trois-cent-trente-neuf" me parait plus logique.

En somme, on en fait tout un plat, mais ce n'est pas une si mauvaise réforme que ça. (de mon point de vu tout du moins.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Ven 5 Fév - 12:55

Estelle Talinor a écrit:
J'ai certe du mal avec le mélimélo, la chauvesouris et autre traits d'union.

Mais il faut admettre que l'évolution existe, et qu'il faut parfois la coordonner.
nénuphar /nénufar est issu de l'arabe nīnūfar du coup, on se demande d'où venait le -phar
J'ai jeté un œil à l'article de l'académie, et il n'y a pas grand-chose de choquant :
Le droit d'écrire "des imprésarios", je l'aime bien
Le fait d'écrire "mille-trois-cent-trente-neuf" me parait plus logique.

En somme, on en fait tout un plat, mais ce n'est pas une si mauvaise réforme que ça. (de mon point de vu tout du moins.)


Est-ce que le réformateur d'aujourd'hui ne devient pas un fardeau pour le réformateur de demain ? Je pense, mais ce n’est que mon point de vue, qu’on ne peut pas réformer l'Education Nationale sans les enseignants. Et ceux-ci n’ont pas été consultés.

C’est vrai qu’il y a beaucoup de pièges, de règles, d'exceptions dans notre orthographe. Pourquoi vouloir sacrifier la langue française qui permet de s'exprimer avec tant de nuances dans tous les domaines. Une langue doit certes évoluer pour vivre, mais il faut veiller à ne pas y faire des coupes sombres sous prétexte de simplification, qui n'auraient pour résultat que de l'appauvrir. La modernisation du français ne doit pas entraîner le triomphe du langage SMS.

Si beaucoup ne voient là rien de primordial, à l’ère de l’Internet et du "tout communication", le problème est devenu tel qu’il devient un handicap social généralisé, une entrave à la crédibilité professionnelle, voire un frein à l’embauche. À tel point que l’on voit fleurir les cours d’orthographe dans les universités et les entreprises ! De nouvelles activités lucratives sont ainsi en plein essor, comme les stages et le coaching en orthographe.

Je suis trop attaché pour cela à l'étymologie, à la fois chargée d'histoire et aide à l'écriture, justement. Cependant, je reconnais que, en regardant dans le détail certaines rectifications proposées – exclusivement par un aréopage de personnalités reconnues dans le monde des lettres, linguistes et professeurs, ne l'oublions pas –, la nouvelle orthographe recommandée peut remplir son objectif sans céder à des modifications excessives et difficilement justifiables.


TRES BONNE JOURNÉ ESTELLE et MERCI de t'être intéressée à ce petit article qui nous intéresse particulièrement en tant que Poètes et défenseurs d'une tradition des Belles Lettres.

grosbiz d'ANDRÉ


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
La Craie d'Ardoise

avatar

Messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2016
Age : 59
Localisation : NICE

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Ven 5 Fév - 15:54

Personnellement je suis contre....et nénuphar voilà plusieurs années que les deux formes existent...
Je suis un féru de notre langue de Molière...J'espère qu'il ne se retourne pas dans sa tombe...
Le français est une langue si riche et si belle alors pourquoi l'appauvrir ...
***DAN*** amitie3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle Talinor

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Ven 5 Fév - 19:01

Est-ce que notre vieux "françois" était plus riche que notre français actuel? La prononciation à évolué plus vite que l'orthographe, c'est tout.

je ne vois pas la régression. Quelqu'un peut m'expliquer OU elle est?

http://www.liberation.fr/france/2016/02/04/la-querelle-du-tilde-circonflexe_1431154
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Ven 5 Fév - 19:55

Certainement que le vieux "françois" n’était pas plus riche, étymologiquement parlant, que le français actuel. Le problème est que le niveau culturel n’ayant cessé de baisser depuis des décennies, moins de personnes, aujourd’hui, maîtrisent une orthographe basique correcte et savent s’exprimer oralement ou grammaticalement.

Prenons un exemple simple et irréfutable : les jeunes gens qui possédaient un simple certificat d’études primaires dans les années cinquante faisaient moins de fautes en écrivant que des bacheliers d’aujourd’hui. Et puis, il y a eu la fameuse "méthode globale", qui devait révolutionner l'orthographe, reconnue comme un des plus cuisants échecs de l’enseignement, et qui a fait toute une génération de gens ayant des lacunes importantes.

C’est comme en poésie, ce n’est pas la quantité de mots qui est importante, mais la manière de bien les manier, comme un outil de faire valoir, afin qu’ils retrouvent leur obligation d’origine et étymologique. Bien sûr que la prononciation a évolué, que quelques règles codifiées ont été simplifiées, mais ces transformations ne sont pas un reniement. Les canons qui en font sa singularité demeurent. Je ne suis pas contre les nouveaux mots qui naissent avec l’évolution de notre société, avec les nouvelles technologies. Mais de grâce, apprenons d’abord à nos enfants à écrire correctement les mots existants, avant de leur proposer une double orthographe qui ne fera qu’ajouter de la confusion dans leur esprit.




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Estelle Talinor

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Ven 5 Fév - 20:37

Sauf que cette réforme n'a rien a voir avec les difficultés d'orthographe. C'est un retour aux éthymologie, ou une "mise a jour" de l'orthographe.
Je ne vois pas, en fait, de simplification, si ce n'est la réduction du nombre d'exceptions aux règles déjà formées. (et la plupart de ces exceptions proviennent d'une non-évolution quand les autres ont changé de graphie)

Pour ce qui est de cette phrase :
André Laugier a écrit:
les jeunes gens qui possédaient un simple certificat d’études primaires dans les années cinquante faisaient moins de fautes en écrivant que des bacheliers d’aujourd’hui.
Je donnerai une phrase d'étudiant en stats :
Citation :
Les statistiques, c'est comme les bikinis, ça montre beaucoup, mais ça cache l'essentiel
Ainsi qu'une réflexion entendue dans ma famille : la plupart des jeunes de nos jours ont un bac. Et très peu d'élèves parvenaient au  certificat d'étude. Le niveau moyen de la POPULATION n'a peut-être pas baissé, du coup.

Voilà, je m'énerve un peu, mais ça m'agace de voir des gens plus érudits que mes contacts facebook tomber dans le piège des médias, La réforme de l'orthographe n'a rien a voir avec la régression de l'orthographe, et n'est pas une réforme de simplification.

(En bonus, l'artice de l'académie, et il faudra désormais citer des exemples (et un seul, c'est pas significatif, je préviens tout de suite) qu'il y a régression.)

Merci d'avoir lu le pavé,
Estelle T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Ven 5 Fév - 21:52

Bien entendu lorsque LEVENSTEIN a écrit sa citation : Les statistiques, c'est comme le bikini. Ce qu'elles révèlent est suggestif. Ce qu'elles dissimulent est essentiel, il faisait appel à l’imagerie humoristique dans son interprétation, sachant que le statisticien était reconnu pour sa propension à l'humour. Mais – et ceci n’engage que ma propre opinion – je fais une différence entre les statistiques (et les sondages) qui, si elles ne peuvent donner un reflet exact de la réalité sociale, n’en demeurent pas moins indispensables pour la compréhension des phénomènes culturels et sociaux. La statistique a au moins une autre vertu : elle rétablit le bon ordre dans la charge de la preuve, car si la statistique dit une chose et qu’on prétend une autre, c’est l’autre qu’il faut prouver.

On pourrait dire aussi, en parodiant LEVENSTEIN, que ce sont les sondages, et non les statistiques qui, comme la mini-jupe font rêver, tout en cachant l’essentiel.

  Pour en revenir au sujet, et je te remercie de ce débat, ESTELLE, le risque est a contrario de "compliquer" l'orthographe, plutôt que de la simplifier, parce que nous sommes habitués déjà à l’emploi de ces mots.

Il ne faut pas oublier que L’Académie française les avaient formulées en 1990 (il y a déjà 26 ans) ces mêmes réformes, mais elles n’ont été que très peu appliquées, pour ne pas dire jamais.

C’est pourtant un fait et une analyse de variance que l’orthographe posait moins de difficulté il y a quelques décennies pour les jeunes scolarisés, qu’aujourd’hui. Les grammairiens, les profs et les linguistes s'accordent au moins sur ce constat.

Au fond, et comme les deux orthographes seront autorisées, gardons en chacun de nous nous propres convictions, nos sensibilités, nos aspirations de réforme ou non, et attendons de découvrir les premiers poèmes (puisque que c'est cela à priori qui nous intéresse), avec nos rêveries printanières sous de beaux "après-midis" en compagnie romantique des délicats "nénufars".  

Très bonne fin de soirée, ESTELLE

bis  ET MERCI pour cet échange très intéressant.

andre




_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 11:36

Lagantoise a écrit:
Personnellement je suis contre....et nénuphar voilà plusieurs années que les deux formes existent...
Je suis un féru de notre langue de Molière...J'espère qu'il ne se retourne pas dans sa tombe...
Le français est une langue si riche et si belle alors pourquoi l'appauvrir ...
***DAN*** amitie3


Bonjour DAN,

Heureux de rencontrer ton adhésion. Comme je l'ai dit, je ne suis pas contre l'utilisation de nouveaux néologismes, de nouvelles expressions ou verbes étant donné que la langue évolue, et que le vocabulaire doit s'enrichir.

Mais peut-on parler d'enrichissement lorsqu'il s'agit de "mutiler" des mots et de remettre en cause des règles fondamentales. Puisque nénuphar peut s'écrire "nénufar", pourquoi pas, en extrapolant, n'en viendra-t-on pas a écrire un jour ""farmacie", ou encore "filosofie" ou "filarmonie".

Il faut arrêter ce genre de délire. Comme disait avec lucidité Gilles SORGEL : Ne nous laissons pas ensorceler par la trompeuse attirance d'une recherche linguistique froide, sinon glacée... Laissons cela aux intellectuels d'avant-garde qui se torturent et se minent l'esprit tout en se croyant l'élite d'aujourd'hui alors que demain, sans remords, les oubliera.

TOUTE MA CHALEUREUSE AMITIÉ et UN EXCELLENT WEEK-END.

andre



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3712
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 69
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 15:20

Pour les accents circonflexes cela ne me dérange pas, je dois corriger mes erreurs, même pour les graves ou les aigus !!!
Ce qui me dérange le plus, c'est plutôt le manque de grammaire pour écrire n'importe comment les : ces , ses, c'est, sait .
Quand je vois les commentaires des personnes sur facebook, c'est lamentable !!!
Pour l'orthographe, les traits d'union m'ont toujours embêtée et les accents aussi !
Comme nous pourrons mettre les 2 sortes d'orthographes, cela ne me gêne pas.
Merci pour votre discussion , que j'ai suivie.
bibi2

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 17:18

Bonjour André,
Etant une adepte de la langue de Molière depuis longtemps, j'ai beaucoup de mal à accepter cette réforme orthographique. De supprimer l'accent circonflexe va entraîner des erreurs énormes de compréhension. Heureusement pour moi, mes filles sont d'accord avec moi : pas question non plus de transformer les "ph" en "f" entre autres mais peut-être suis-je trop rétro
Donc, je n'adhère pas
Bisous André bis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle Talinor

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 18:05

LUCIENNE : Heureusement qu'on ne change pas tous les ph en f.....
Je crois qu'il n'y a que nénuphar dans ce cas.

Pour les accents circonflexes, c'est plus obscur, on parle ici d'une inutilité totale de l'accent d'un point de vue de la prononciation (chaîne et haine pour un exemple) sur les lettres i et u :
Citation :
L’accent circonflexe : il ne sera plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf dans les terminaisons verbales et dans quelques mots (exemples : qu’il fût, mûr)

ANDRE :
André Laugier a écrit:
Mais peut-on parler d'enrichissement lorsqu'il s'agit de "mutiler" des mots et de remettre en cause des règles fondamentales. Puisque nénuphar peut s'écrire "nénufar", pourquoi pas, en extrapolant, n'en viendra-t-on pas a écrire un jour ""farmacie", ou encore "filosofie" ou "filarmonie".
Euh, normalement non. Parce que nénuphar à une étymologie arabe, et que Philosophie une étymologie grecque.
"f" pour Fā : "ﻑ" en arabe, "ph pour Phi "φ" en grec, le calcul est vite fait. sourir

Enfin, a tous :
Quoi qu'en dise facebook, on n'écrit toujours pas jeûne et jeune de la même manière, et on est très loin du "wazo" pour oiseau qui fait le buzz.
Ici dans les exceptions de la suppression des accents circonflexes
Citation :
b) Dans les mots où il apporte une distinction de sens
utile : dû, jeûne, les adjectifs mûr et sûr, et le verbe croître (étant donné que sa conjugaison est en partie homographe de celle du verbe croire). L’exception ne concerne pas les dérivés et les composés de ces mots (exemple :sûr, mais sureté ; croître, mais accroitre). Comme c’était déjà le cas pour dû, les adjectifs  mûr et sûr ne prennent un accent circonflexe qu’au masculin
singulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 20:28

Flamme a écrit:
Pour les accents circonflexes cela ne me dérange pas, je dois corriger mes erreurs, même pour les graves ou les aigus !!!
Ce qui me dérange le plus, c'est plutôt le manque de grammaire pour écrire n'importe comment les : ces , ses, c'est, sait .
Quand je vois les commentaires des personnes sur facebook, c'est lamentable !!!
Pour l'orthographe, les traits d'union m'ont toujours embêtée et les accents aussi !
Comme nous pourrons mettre les 2 sortes d'orthographes, cela ne me gêne pas.
Merci pour votre discussion , que j'ai suivie.
bibi2

Bonsoir FLAMME,

Personnellement, par goût et par amour de la langue française, je continuerai à écrire les mots que je connais comme je l'ai toujours fait, avec leur orthographe d'origine.

En ce qui concerne les "accents", les poètes qui adopteront leur suppression pour les mots qui seront concernés, devront faire énormément attention, puisque des rimes qui jusqu'à présent s'accordent, poseront des problèmes évidents avec ces nouveaux termes proposés.

En effet, à titre d'exemple, des mots terminés par un accent circonflexe comme "arrêt", "forêt", "intérêt", dont le son se prononce phonétiquement comme un "e ouvert' (autrement dit "e" avec un accent grave), ne pourront, si l'accent circonflexe ne figure pas, être en mesure de rimer avec d'autres mots dont l'accent circonflexe conserve son chapeau. Ils ne pourront pas, non plus, rimer avec des mots comme "à-peu-près", "après", "auprès", "exprès", etc... car, en poésie, tout est affaire de rimes sonores et écrites accentuées.

Et puis, il y aura aussi les multiples confusions que cela pourra engendrer dans l'interprétation d'une phrase.

Imaginons qu'on écrive la phrase suivante en se servant de l'une ou de l'autre orthographe dans cette courte formule :

Je vais me faire un petit jeûne (autrement dit une diète)

Je te laisse deviner, FLAMME, ce que cela évoquerait en supprimant l'accent circonflexe sur le "u".


Je vais me faire un petit jeune.

mdr mdr

merci2 BEAUCOUP pour ta lecture ainsi que d'avoir pris part à ce petit débat d'idées.

Excellent dimanche et de GROS bibi2 DE NOUS TROIS.

andre

_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3712
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 69
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 20:39

Cela peut être agréable André ! chienquirit
Je le préfère au jeûne  !!! neunoeil
grosbiz pour vous 3 !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 20:48

Lucienne MARTEL a écrit:
Bonjour André,
Etant une adepte de la langue de Molière depuis longtemps, j'ai beaucoup de mal à accepter cette réforme orthographique. De supprimer l'accent circonflexe va entraîner des erreurs énormes de compréhension. Heureusement pour moi, mes filles sont d'accord avec moi : pas question non plus de transformer les "ph" en "f" entre autres mais peut-être suis-je trop rétro
Donc, je n'adhère pas
Bisous André bis

Bonsoir LUCIENNE,

Dans leur grande majorité, les poètes et les grammairiens sont les adeptes de la langue de MOLIÈRE. Dans une nettement moins grande mesure les linguistes se divisent quant à la "mutation" de l'écriture de certains mots. On peut les comprendre, leur métier est d'aborder la langue telle une science et non comme un art.

Pour ma part, je resterai toujours fidèle, SURTOUT en écriture poétique, à utiliser le français tel que je l'ai appris, tel que je le lis dans les ouvrages philosophiques, culturels et poétiques, afin d'être en accord avec mes principes de simplicité acquis tout au long de l'expérience, et dont l'orthographe, Dieu merci, ne me pose aucun problème.

merci2 BEAUCOUP, LUCIENNE, pour ton partage ainsi que tes sages impressions qui sont, je pense, celles de la plupart des Gens de Lettres. Il nous reste déjà tant et tant de choses à apprendre de notre langue pour continuer à la faire chanter, car la vraie écriture, la vraie poésie, pour parler au cœur, doit être naturelle, et s'inspirer de la somme des connaissances de nos Illustres prédécesseurs qui nous ont légué sa richesse au fil de son histoire.

DE GROS bis et un excellent dimanche.

andre


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 20:58

Flamme a écrit:
Cela peut être agréable André ! chienquirit
Je le préfère au jeûne  !!!  neunoeil
grosbiz pour vous 3 !


Pour une personne du sexe féminin je suis tout à fait d'accord avec ton ressenti... mais imagine un instant qu'un des poètes masculins écrive une telle formule... il deviendrait vite le "mignon" du forum, et certainement pas le "chouchou" de ces Dames.

ahah ahah ahah

bibi2 bibi2 bibi2


_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 21:11

Estelle Talinor a écrit:
LUCIENNE : Heureusement qu'on ne change pas tous les ph en f.....
Je crois qu'il n'y a que nénuphar dans ce cas.

Pour les accents circonflexes, c'est plus obscur, on parle ici d'une inutilité totale de l'accent d'un point de vue de la prononciation (chaîne et haine pour un exemple) sur les lettres i et u :
Citation :
L’accent circonflexe : il ne sera plus obligatoire sur les lettres i et u, sauf dans les terminaisons verbales et dans quelques mots (exemples : qu’il fût, mûr)

ANDRE :
André Laugier a écrit:
Mais peut-on parler d'enrichissement lorsqu'il s'agit de "mutiler" des mots et de remettre en cause des règles fondamentales. Puisque nénuphar peut s'écrire "nénufar", pourquoi pas, en extrapolant, n'en viendra-t-on pas a écrire un jour ""farmacie", ou encore "filosofie" ou "filarmonie".
Euh, normalement non. Parce que nénuphar à une étymologie arabe, et que Philosophie une étymologie grecque.
"f" pour Fā : "ﻑ" en arabe, "ph pour Phi "φ" en grec, le calcul est vite fait. sourir

Enfin, a tous :
Quoi qu'en dise facebook, on n'écrit toujours pas jeûne et jeune de la même manière, et on est très loin du "wazo" pour oiseau qui fait le buzz.
Ici dans les exceptions de la suppression des accents circonflexes
Citation :
b) Dans les mots où il apporte une distinction de sens
utile : dû, jeûne, les adjectifs mûr et sûr, et le verbe croître (étant donné que sa conjugaison est en partie homographe de celle du verbe croire). L’exception ne concerne pas les dérivés et les composés de ces mots (exemple :sûr, mais sureté ; croître, mais accroitre). Comme c’était déjà le cas pour dû, les adjectifs  mûr et sûr ne prennent un accent circonflexe qu’au masculin
singulier.


Bonsoir ESTELLE,

Oui, c'est vrai "nénuphar" à une étymologie arabe, et Philosophie une étymologie grecque. C'est pour cette même raison, d'ailleurs que je me pose la question de savoir si on se rappellera que l'accent circonflexe apparut lors de la disparition d'un "S" ? Se souviendra-t-on qu'aux fêtes on festoie, qu'on est hospitalisé à l'hôpital ou bastonné avec un bâton ?

Mais puisque les deux orthographes avec ou sans accent circonflexes resteront admises, laissons au temps le temps pour savoir comment cette énième réforme sera accueillie à la prochaine rentrée et quel sera son impact dans les diverses rédactions professionnelles et dans les écoles.

C'est avant tout une affaire de choix personnel, et, finalement, en tant que Poètes, comme j'ai pu le constater sur divers forums spécialisés, cela ne constitue pas la révolution du siècle.

UN GRAND merci2 ESTELLE pour tes commentaires très développés et pour ces échanges qui nous aurons permis de "tâter" la température, et de juger de nos impressions personnelles. Le partage et la communication, lorsqu'ils se font en bonne intelligence, comme ce fut le cas dans ce petit débat enrichissant, sont TOUJOURS profitables.

Je te souhaite de passer un excellent dimanche.

DE grosbiz du marseillais.

andre



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Estelle Talinor

avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Sam 6 Fév - 22:30

Pour l'accent circonflexe, c'eest une marque du "s", certe, mais on ne le retouve déjà (avant cette réforme) pas sur beaucoup de mots....
dont école. Du coup, ils ont pensé qu'on pouvait continuer.
(J'ai du mal à immaginer écrire chaisne, entraisner, et les autres mots en aî. Trop jeune âge de ma part, sans doute)

Effectivement, il n'est pas question de désaprendre quoi que ce soit à ceux qui ont appris.

Pour moi, qui apprends toujours, c'est encore possible. (après tout, on vu le nombre de chose de collège qu'on désaprends pour réaprendre en fac, ce sera pas ma première ^^)

Juste un petit lien sympa revenant sur cette "déformation", trouvé en lien sur le facebook d'une cousine, jeune instit (ah non pardon, professeur des écoles!). C'est ici

Promis j'arrête. Mais accuser les académiciens de 1990 de promouvoir le langage SMS, je trouve ça fort. C'est plus l'accusation que je contredis que le refus, en fait.

Mes excuses pour toutes ces digressions
Bonnes soirées
:estelle2:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MOMO13

avatar

Messages : 1156
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Dim 7 Fév - 6:45

Bonjour à toutes et tous....Je me contenterai de repondre que l etendue du savoir de mon CHER pote Dédé(familierement) m'épate à chaque texte, reponse, explication...J aime par dessus tout mon BON FRANCAIS, et avec même quelque chauvinisme...Et j ESSAIE d absorber comme pompe un buvard les "echanges" sur cette orthographe (et pourquoi pas ORTOGRAFE ?) qui nous passionne.
Il semble que les "VIEUX CHNOKS de l Academie" n ont autre chose à faire que DIVISER LES FRANCAIS PAR LE FRANCAIS...Et cela devient GONFLANT ! D autant qu à changer quelque chose , autant CHASSER INEXORABLEMENT les mots ANGLAIS comme Wter closet, ou Wek end, et pas mal d autres...CES PIPOS d angleterre vont se rengorger "'en nous sachant utiliser leur vocabulaire...MERCI, cher prof Dédé, que j aurais adoré avoir eu comme prof de français à ma miserable classe PRIMAIRE avec mon PÔVRE Certificat d Etudes Primaires...BISES A MADAME....

magie2 peuxplus

P.....d anglais qui nous ont fait la guerre de ...CENT ANS !!!

grrr grrr grrr grrr grrr grrr

_________________
ECRIRE, cest déja se confier, mais avec des amis, c'est PARTAGER l intime...MERCI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André Laugier

avatar

Messages : 4121
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 75
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   Dim 7 Fév - 12:21

Bonjour, MON CHER MOMO,

Le savoir ne peut pas se confondre avec un ensemble de connaissances. Il s’oppose, je pense, à une simple accumulation et rétention d’acquisitions car il suppose un long processus d’assimilation. Lorsque nous intériorisons un savoir, nous transformons ce savoir en connaissance. Nous construisons cette connaissance. Mais la même connaissance construite par une autre personne ne sera pas nécessairement identique. Il n’existe donc aucune connaissance parfaite et absolue. Les connaissances sont des savoirs qui existent, que l'on sait, sans jamais les utiliser totalement.

Un exemple simple : nous savons que la bataille de Marignan a eu lieu en 1515, mais n’étant pas historien, nous sommes dans l’incapacité d'utiliser et de développer cette connaissance. Nous avons donc une "culture générale". Les compétences, par contre, sont l’aboutissement du savoir, puisqu’elles nous permettent de manière spontanée d'appréhender une situation et d'y répondre de la manière la plus adéquate possible.

D’où le fait de relativiser. On peut savoir beaucoup de choses et être incapable, par exemple, de les communiquer, ou du moins incapable de les communiquer de façon compréhensible. Je veux dire par là qu’on peut avoir fait de grandes, brillantes et longues études et ne se servir que de son instruction. On peut ne posséder qu'un Certificat d’Etudes Primaires et être intelligent et cultivé quand même. Il n'y a pas que ce qui est écrit dans les livres qui enrichit la connaissance. Les relations humaines, la confiance en soi, la capacité de réflexion,  l’autodidactisme, en voilà des choses importantes qu'aucun bouquin ne nous apprendra.

Je le dis assez souvent dans mes exégèses, et j’en suis persuadé car il s’agit d’une expérience personnelle, la culture n’est pas acquise une fois pour toutes : elle doit toujours être renouvelée, comme une tâche ou un plaisir de chaque jour. Ce qui est important, je ne crois pas que ce soit le fait d’accumuler des connaissances, mais d’apprendre à penser.

Je suis moi-même, mon Cher MOMO, un "pur produit autodidacte", et je ne possède, pour tout bagage, que mon Certificat d’Etudes Primaires, comme toi. Mais j’ai toujours eu le sens de l’observation et de l’approfondissement. Si la connaissance aiguise, la raison et la sagesse "orientent".

N'est-ce pas Albert EINSTEIN qui écrivait : "L'imagination est plus importante que le savoir". Ce qui distingue l’autodidacte de celui qui a fait des études, ce n’est pas l’ampleur des connaissances, mais les degrés différents de vitalité et de confiance en soi.

MARIE-LOUISE et MOI T'EMBRASSONS CHALEUREUSEMENT.

Un très agréable dimanche à toi.

andre



_________________
La poésie se nourrit aux source de la prose et s'embellit au concerto des mots. (André Laugier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://echos-poetiques.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réforme de l'orthographe (Article)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme de l'orthographe (Article)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réforme de l'orthographe (Article)
» Réforme de l'orthographe française de 1835
» La réforme de l'orthographe
» Réforme de l'orthographe française
» La réforme de l'orthographe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Bienvenue :: Bienvenue à tous les lutins, elfes, gnomes et autres feux follets-
Sauter vers: