LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerMembresCalendrierRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 43 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Regis

Nos membres ont posté un total de 23372 messages dans 3593 sujets

Partagez | 
 

 Les vacances de l’inspecteur 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Les vacances de l’inspecteur 7   Mer 20 Jan - 8:31

Les vacances de l’inspecteur 7,
Après sa toilette, il rejoignit son homologue à la terrasse du motel.  Il était en pleine forme et pensait déjà à sa journée de farniente, au soleil qui brillait. Il avait pris un en-cas en passant à la salle de restauration et commençait à grignoter en écoutant son collègue. Mais ce dernier n’avait pas l’air d’être dans ses meilleurs jours. Il faisait une tête de déterré et son bonjour fut bref. Il avait une très mauvaise nouvelle à lui annoncer : l’enquête tournait court ! L’ADN prélevée sur les mégots n’appartenait pas au suspect présumé, le liquide récupéré dans la seringue était de l’insuline et la victime n’avait pas eu de rapport sexuel avant son décès : elle était vierge. Elle était morte d’un coma hypoglycémique sévère,  suivi d’un AVC provoqué par une forte dose de produit.
Alors, que signifiait cette mise en scène, comment la victime arriva-t-elle dans cette campagne isolée, qui voulait faire croire à un crime passionnel, que venait faire cette voiture suisse au milieu de nulle part : mais qui donc avait intérêt à égarer les soupçons et pourquoi ?
L’inspecteur avait soudain perdu son sourire : cette affaire allait lui gâcher ses vacances. Il s’en voulait énormément de sa bévue et son image de marque prenait un bon coup dans l’aile.
Il se mit à réfléchir à toute vitesse aux éléments en leur possession, refit mentalement l’enquête à l’envers, décortiqua une à une les pièces du dossier et se rendit compte qu’à part le témoignage du vieux paysan, ils n’avaient rien de probant pour étayer leur affaire. Il fit part de ses doutes à son collègue et, d’un commun accord, décidèrent d’aller rendre visite à l’individu.
Par précaution, ils se mirent en rapport avec la police fédérale suisse pour savoir ce qu’avait donné l’interrogatoire du jeune homme. Ce dernier fut très coopératif, affirma qu’il n’avait pas mis les pieds en France depuis plus de six  mois. Il y était venu pour l’enterrement d’un parent éloigné. Il ne connaissait pas la jeune fille en question. Il était tombé en panne avec son véhicule une quinzaine de jours auparavant, suite à un accident à Neuchâtel. Sa voiture était restée immobilisée dans le fossé depuis. Les faits corroboraient avec les investigations effectuées sur place. A n’en pas douter, il n’était pour rien dans cette affaire et avait certainement servi de bouc émissaire.
L’inspecteur abrégea son repas et en compagnie de son collègue, ils partirent à la recherche de leur témoin numéro un: ils avaient ses coordonnées et savaient où le trouver, dans un bistro du coin. Ils écumèrent tous les bars, sans résultat ! Il en était déjà reparti, bien aviné et titubant, depuis plus d’une heure. Cet homme-là ne leur paraissait pas clair, trop enclin à détourner leur attention et à fournir de fausses informations : une enquête de voisinage s’imposait. Dans ces petits villages, il n’était pas rare de trouver un corbeau ou une langue bien pendue. Les petits secrets étaient l’affaire de tous et la gazette locale s’occupait d’entretenir les commérages.
Ils devaient absolument trouver quel était le rapport entre cet homme rustaud, issu d’une famille paysanne depuis des générations, célibataire endurci et cette jeune fille BCBG de vingt-six ans, morte d’un arrêt cardiaque et inhumée à la va-vite dans une mise en scène grossière.
La victime avait été identifiée : Claire LOMBARD, étudiante à l’université de Nanterre. Elle préparait un doctorat et devait présenter une thèse sur la paysannerie du moyen Age à la rentrée prochaine. Ces informations données par le rectorat s’étaient avérées par la famille. Elle était descendue dans ce patelin à la recherche d’anciennes souches paysannes en vue d’étoffer sa théorie.
C’était certainement là qu’il fallait creuser, le lien leur paraissait évident.
Lucienne le 19.01.2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flamme
Admin
avatar

Messages : 3921
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 70
Localisation : Près Bordeaux

MessageSujet: Re: Les vacances de l’inspecteur 7   Mer 20 Jan - 9:02

Retournement de l'enquête, l'inspecteur doit vraiment prendre les choses en main s'il veut s'en sortir dignement ! Ils sont en train de s'embourber dans de fausses pistes !
Bravo Lucienne, tout ce que l'on pouvait penser tombe à l'eau...
Belle enquête !
bis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucienne MARTEL

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 62
Localisation : LIMOUX

MessageSujet: Re: Les vacances de l’inspecteur 7   Jeu 21 Jan - 4:00

Flamme a écrit:
Retournement de l'enquête, l'inspecteur doit vraiment prendre les choses en main s'il veut s'en sortir dignement ! Ils sont en train de s'embourber dans de fausses pistes !
Bravo Lucienne, tout ce que l'on pouvait penser tombe à l'eau...
Belle enquête !
bis

L'inspecteur ne fait jamais dans la facilité mais son flair redoutable découvrira sans doute la vérité dans les épisodes suivants
merci pour ton assiduité de lecture, Babette
Gros bisous bis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fripou
Admin
avatar

Messages : 3290
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 53
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Les vacances de l’inspecteur 7   Ven 22 Jan - 8:02

Il ne faut jamais se fier aux évidences... bisounours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les vacances de l’inspecteur 7   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vacances de l’inspecteur 7
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Prose et conte-
Sauter vers: