LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27935 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 Empty
MessageSujet: Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8   Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 EmptyMer 16 Déc - 18:00

Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8
« De surcroît, je commence à avoir des rhumatismes et je ne sais pas nager. Et puis j’ai passé l’âge de barboter, je n’ai pas le pied marin ! Pour confectionner ce breuvage, il vous faudra trouver des ingrédients très rares et le protocole doit en être très précis. Tenez, je vous fais cadeau du livre magique de Katouchkaline, vous y trouverez tout ce dont vous aurez besoin : faites-en bon usage, il est unique et précieux. Il vous apprendra ce que vous ne savez pas et plus encore. Je vous fais don aussi de ce poignard en airain et pierre de lune, mais attention, il est très tranchant et vous pourrez fendre en deux le silex, le granit et même le diamant sans forcer. Prenez en bien soin ! Allez, vous devez faire vite. Ma protégée se meurt de lassitude et de chagrin. Elle ne veut plus retourner au Bois Joli jouer avec ses amis et les ténèbres commencent à envahir ces lieux. C’est ainsi que le néant et le chaos ont  pris racine ici et il n’y a plus rien à faire qu’attendre la fin ! Je vous fais un passage, empruntez-le rapidement avant que je ne change d’idée. Je suis si éreinté de mon millénaire d’existence que je serais capable du pire dans un moment de désarroi. »
Le Géant tendait, dans sa main immense, le beau livre de la princesse et un magnifique couteau gris anthracite, aux tons irisés, serti de centaines d’écailles nacrées et enchâssé de pierres précieuses. Il était plus léger qu’une plume et la lame étincelait dans le peu de luminosité présente.
Il remercia avec grand respect le Sage Scrognus, lui fit la révérence, prit avec délicatesse les deux cadeaux inestimables. Ce monde lui était devenu moins hostile et le vieil arbre ne lui faisait plus peur, il avait même de la compassion pour lui.
Pendant qu’il rangeait précautionneusement les objets dans son caban usé et rapiécé de toutes parts, l’arbre s’était ouvert en son milieu délivrant un passage vers le pays des rêves. Après un bref salut de la main, le Capitaine prit le chemin du retour, soulagé d’être sorti de ces lieux macabres mais anxieux du devenir de sa jolie petite princesse. C’était un vrai casse-tête pour lui que ce livre : il ne savait pas lire, tout au plus pouvait-il déchiffrer les dessins et les cartes marines.
Mais il devait se dépêcher. Le temps jouait contre lui. Le vieux Sage était presque à l’agonie et il se demandait ce qu’il adviendrait d’elle une fois Scrognus parti dans les limbes de l’au-delà. Il traversa des contrées très étranges et inaccessibles au commun des mortels. Tout était démesuré ou minuscule d’une lieue à l’autre et les éléments semblaient interchangeables : le soleil faisait place au brouillard dans l’instant, les arbres se métamorphosaient subitement en hybrides, les fleurs en animaux. C’était très déroutant pour le marin, pire que sur les océans et, pourtant, le temps pouvait y changer si brutalement. Il commençait à être épuisé de ses pérégrinations. Il ne voyait plus la fin de ce voyage hors du temps. Il lui semblait qu’il était parti depuis de très longs jours. Il n’avait pas sa boussole ni son sextant pour se guider, aucune étoile et le soleil n’avait ni ponant, ni levant. Il apparaissait et disparaissait en même temps, c’était très troublant.
Fatigué de cette marche forcée, il alla se caler dans un talus et se sustenta de quelques airelles grappillées par-ci, par-là, de gros pétales de fleurs au miellat délicieux et s’humidifia la bouche avec quelques gouttes de rosée au goût sucré et à l’aspect laiteux : c’était un repas très frugal mais cela lui suffit pour s’assoupir et repartir, il l’espérait, rejoindre sa belle au pays des rêves et des lutins joueurs…
Lucienne le 15.12.2015
Revenir en haut Aller en bas
fripou
Admin
fripou

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 55
Localisation : Gironde

Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8   Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 EmptyJeu 17 Déc - 7:53

Peut-être trouvera t-il les clés de la lecture au hasard de ses rêves ? L'avenir le dira. petitbis
Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4866
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8   Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 EmptyJeu 17 Déc - 9:02

Un écrit qui se lit avec plaisir, limpide et très avenant.
J'avoue que j'ai du mal à lire les livres qui décrivent les endroits, les paysages et dont l'intrigue est longue à venir, à part Émile Zola qui a mes grâces,...mais là je bois tes pensées et ton écrit m'enchante.
Vraiment bravo Lucienne, j'en redemande pouce
bisclig

_________________
Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8   Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 EmptyJeu 17 Déc - 14:11

Merci beaucoup à vous deux pour votre lecture et de me suivre dans mes histoires rocambolesques mais dans les contes tout est permis alors, j'en profite bien et avec grand plaisir
Bel après-midi
Bisous petitbis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 Empty
MessageSujet: Re: Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8   Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Capitaine Tracasse et la demoiselle 8
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monument à la gloire du Capitaine Dutertre
» CAPITAINE WILDER d'Anne Robillard
» la demoiselle du stand Sony
» [PoupiDoll] Demoiselle Lapin terminée ^^
» notre chère capitaine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Prose et conte-
Sauter vers: