LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27935 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 Il était une fois une Mamet

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Il était une fois une Mamet Empty
MessageSujet: Il était une fois une Mamet   Il était une fois une Mamet EmptyJeu 3 Déc - 8:53

Il était une fois une Mamet,
Il était une fois, il y a fort longtemps, une vieille demoiselle qui habitait une ferme quelque peu délabrée. Et elle y vivait recluse en compagnie d’une vache et de quelques autres bestiaux. Elle semblait se suffire à elle-même. Pourtant, chaque fin d’année, la Mamet comme on l’appelait, façonnait une crèche plus vraie que nature. Elle nettoyait son étable à grands coups de seaux d’eau, la pourvoyait en herbe fraîche pour sa Galinette puis y faisait un petit lit de foin pour recevoir Jésus, un vieux poupon joufflu, dernier cadeau de sa mère. C’était elle-même qui représentait l’âne avec un costume cousu de ses mains pour la circonstance. Elle fêtait Noël avec un grand amour bien qu’elle n’eut jamais d’enfant. Elle y prenait tellement  de plaisir qu’elle en oubliait son grand âge.Cependant, elle allait bientôt sur ses quatre-dix printemps. Elle était encore alerte malgré quelque arthrose qui se réveillait les jours de grisaille. Mais elle s’affairait avec beaucoup d’ardeur. Elle n’était pas méchante, juste un peu sauvage. Elle n’avait pas appris les bonnes manières. Elle ne connaissait que la vie en plein champ. Les simples n’avaient plus de secret pour elle. Pour les enfants de la ville, elle était un peu sorcière.  Et quand elle partait traire la vache au pré, ils couraient tous comme des lapins, la peur au ventre et les yeux exorbités. Et cela la faisait rire de sa bouche édentée. Surtout quand il pleuvait et qu’elle s’affublait d’un grand chapeau pointu et d’une ample houppelande noire. Même les corbeaux en étaient effrayés. Mais elle n’en avait cure.  Elle rejoignait le sourire aux lèvres son triste logis, tout juste éclairé par un vieux lampadaire. Il y faisait très froid à la tombée de l’hiver. L’âtre rougeoyait pourtant devant ses mains calleuses mais elle ne sentait pas sa chaleur sur ses mains trop glacées. Néanmoins, à l’approche des fêtes, elle était heureuse. Les écoliers étaient en vacances et les champs à portée de ses yeux reprenaient vie. Cette année encore, les nuages avaient apporté beaucoup de neige et à travers les carreaux givrés, elle se régalait de voir les petiots faire des glissades avec leurs raquettes. Ils dévalaient la colline de son sommet  jusqu’au pré devant chez elle à toute allure, contournaient la crevasse avec une grande agilité pour aller se coucher en boule dans la neige fraîchement tombée. Et c’était des jeux et des cris de bonheur à n’en plus finir qui mettaient de l’ambiance chez la vieille dame. Souvent elle les gratifiait de petites friandises confectionnées la veille expressément pour eux. Elle les connaissait tous pour les avoir vu naître, ainsi que leurs parents. Ils étaient peu nombreux dans ce bourg isolé. Ainsi pour elle aussi, c’était un peu la fête. Et quand ils étaient sages, elle leur offrait des mandarines qu’elle glissait dans de vieux bas de laine. Elle n’était pas riche mais son cœur était grand. Elle aimait ces enfants comme les siens et les accueillait toujours avec un grand sourire. Elle faisait office de père Noël avant l’heure. Quand elle sortait son traîneau, ils étaient très heureux, qu’importe la hotte vide et les chaussures trouées. La Mamet s’asseyait près d’eux sur le banc verglacé et les regardaient jouer et rire aux éclats. Cela lui suffisait pour soulager ses peines. Et pour les amuser davantage, elle sortait Galinette qu’elle attelait à la luge : elle remplaçait aisément le renne du Père Noël et se prêtait bien au jeu. Et comme des moineaux, soudain ils prenaient leur envol, à vouloir tous monter sur le dos de la vache. Mais sous le poids des marmots, l’animal pliait ses pattes et tout ce petit monde se retrouvait par terre. Alors, dans un grand fou-rire, la vieille dame faisait semblant de se fâcher. Ces jeux étaient immuables pour la Mamet. Mais arrivait l’heure pour les enfants de rentrer. La ruelle se faisait sombre et les trottoirs glissants. La lumière du réverbère était si pâlotte qu’il était dangereux de s’y mouvoir en toute quiétude. Après des au-revoir chaleureux, la Mamet rentrait alors au logis pour achever les préparations de sa petite crèche.  A l’aide d’une vieille guirlande et d’un morceau de carton, elle créait son étoile du berger qu’elle accrochait le plus haut possible. Puis, elle allait chercher des bouts de chandelles récupérées à l’église et les disposait autour de son poupon. Après une ultime prière de gratitude, elle revêtait son costume et se mettait à rêver en attendant minuit. Pour elle, c’était son rituel pour fêter la Nativité et une manière de remercier Dieu de lui prêter longue vie. Mais dans un hiver plus glacial que jamais, elle fut retrouvée dans son étable raidie par le froid : elle s’était endormie à jamais dans son habit d’âne, le petit Jésus dans les bras dans une ultime prière !
Lucienne le 02.12.2015
Avec tous les mots de Fripou


Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4866
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

Il était une fois une Mamet Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois une Mamet   Il était une fois une Mamet EmptyJeu 3 Déc - 20:48

Un très joli conte de Noël cette Mamet Lucienne !
S'habiller en l'âne de la crèche, c'est une drôle d'idée, mais étant de la campagne avec sa vache, elle réchauffait ce petit Jésus qu'elle aimait tant !
De mon côté, quand j'étais au Canada, j'ai eu une grande amie anglaise qui parlait assez bien le Français pour que je puisse lui faire faire des progrés dans la langue. Cette personne adorait le temps de Noël, elle a décoré son devant de maison, faisait un bel arbre et adorait faire les magasins pour acheter mille choses pour sa famille !
Elle nous a quittés il y a 2 ans....à l'age de 83 ans.
J'ai vraiment bien aimé ton récit en forme de conte, il a su me toucher !!!!
Bisous Lucienne et merci. bis calinchat bisounours

_________________
Il était une fois une Mamet 110108034927815720


Dernière édition par Flamme le Sam 5 Déc - 8:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Il était une fois une Mamet Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois une Mamet   Il était une fois une Mamet EmptySam 5 Déc - 7:59

Flamme a écrit:
Un très joli conte de Noël cette Mamet Lucienne !
S'habiller en l'âne de la crèche, c'est une drôle d'idée, mais étant de la campagne avec sa vache, elle réchauffait ce petit Jésus qu'elle aimait tant !
De mon côté, quand j'étais au Canada, j'ai eu une grande amie anglaise qui parlait assez bien le Français pour que je puisse lui faire faire des progrès dans la langue. Cette personne adorait le temps de Noël, elle a décoré son devant de maison, faisait un bel arbre et adorait faire les magasins pour acheter mille choses pour sa famille !
Elle nous a quittés il y a 2 ans....à l'age de 83 ans.
J'ai vraiment bien aimé ton récit en forme de conte, il a su me toucher !!!!
Bisous Lucienne et merci. bis calinchat bisounours

merci Babette d'être passée me lire et d'avoir apprécié ce conte de Noël. J'en ai d'autres dans les cartons que j'aèrerai peut-être
Excellent weekend et gros bisous   bis
Revenir en haut Aller en bas
fripou
Admin
fripou

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 55
Localisation : Gironde

Il était une fois une Mamet Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois une Mamet   Il était une fois une Mamet EmptyMar 8 Déc - 7:41

Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences... Cette mamet qu'on accusait de sorcellerie était en fait une femme d'une grande bonté et seuls les yeux des enfants savaient le reconnaitre... bisounours
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Il était une fois une Mamet Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois une Mamet   Il était une fois une Mamet EmptyMar 15 Déc - 20:52

fripou a écrit:
Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences... Cette mamet qu'on accusait de sorcellerie était en fait une femme d'une grande bonté et seuls les yeux des enfants savaient le reconnaitre... bisounours

tu as tout compris Fripou ; c'était une brave femme et les enfants l'adorait : elle les faisait rire et jouer avec un rien et ils étaient très heureux pendant leurs vacances de la retrouver
merci pour la lecture et désolée de ne réponde que maintenant : je n'avais pas vu le commentaire déposé
Belle soirée petitbis
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Il était une fois une Mamet Empty
MessageSujet: Re: Il était une fois une Mamet   Il était une fois une Mamet Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois une Mamet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la Sibérie [Maslov, Nicolaï]
» 11 mars- Il était une fois...
» Il était plusieurs fois
» Il était une fois... l'espace (multi)
» Petite esquimau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Prose et conte-
Sauter vers: