LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU



 
AccueilS'enregistrerRechercherGalerieConnexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 45 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Pierre Lamy

Nos membres ont posté un total de 27937 messages dans 4238 sujets

Partagez
 

 Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  Empty
MessageSujet: Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,    Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  EmptySam 21 Nov - 15:36

Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,

Je voudrais rester une vague, toute petite, bercée par les flots et moutonner à fleur d’eau !
Je me laisserais porter par les vents légers et doux. J’effleurerais des rivages étincelants, baignés de lumière, verdoyants de beauté, de tranquillité, sous un beau ciel azur.
Je m’assoupirais sur le sable blanc, scintillant d’or, épuisée par mon long périple, rassérénée par les mousseux clapotis.
Je ne ferais pas de « vague » ! Je resterais modeste, immergée dans l’immensité de l’océan : mon clapotement seul révèlerait ma présence dans la quiétude de ces plages dorées. Et si le cœur du profane n’était point trop embrumé, il percevrait mon doux chuchotis !
Puis, je disparaîtrais en silence, mystérieuse ! J’affleurerais les ondes, exaltée par les courants, les vents contraires, courant déjà vers d’autres horizons.
Mais si la tempête soufflait, je deviendrais déferlante et peut-être dévastatrice! Rien ni personne n’arriverait à me contenir ! Ma vaguelette se muerait soudain en lame de fond, gigantesque.
Je deviendrais si puissante que je détruirais tout sur mon chemin laissant derrière moi bouleversement et dévastation.
Ma colère serait si grande que les rafiots me chevauchant se transformeraient en épaves et débris.
Les beaux rivages paisibles, dans mon courroux, seraient déchiquetés, saccagés, engloutis.
Et de concert avec le vent violent, je lacèrerais les superbes paysages et les rivages sereins.
Ma virulence n’aurait d’égale que ma fureur : d’un éclair, rien ou presque ne subsisterait. Plus personne ne pourrait empiéter mon territoire sans mon agrément, plus jamais.
Subséquemment, je m’en irais lassée de ma course folle, abandonnant derrière moi des décombres noyés et des fragments épars.
Peut-être, dans ma mansuétude aurais-je laissé, en survivance, un arbre, debout, fièrement enraciné, lui seul ayant su braver ma détermination et ma colère.
Cette rugissante vague survenue, je m’en retournerais,calmée. Je fusionnerais avec l’immensité, assouvie et sereine, à redevenir la minuscule vague, portée par les souffles évanescents, vaporeuse dans ses furtifs clapotis. Je recouvrais mon apathique cours dans ces grands espaces écumeux. J’oublierais doucement ma course effrénée et ravageuse.
Et je m’échouerais sur les grèves de sable fin, cajolée par l’éthérée brise. Le soleil, magnanime, me réchaufferait tendrement. La lune, subtilement, éclaircirait ma course tranquille. Les étoiles étincelantes me serviraient de guide.
Je refluerais encore et toujours, abreuvée par la masse, m’apprêtant sans doute à la prochaine tempête.
J’aurais été toutes à la fois vaguelette et lame de fond : délicate, fragile et perdue dans mon retour impétueux vers le large à la vague forte et soudaine déferlant sur les rivages.
Ainsi est ma nature. ma vie fut et sera encore un éternel recommencement : entre bourrasques et accalmies confondues, je nage entre deux eaux.
Lucienne le 21.11.2015
Revenir en haut Aller en bas
fripou
Admin
fripou

Messages : 3328
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 55
Localisation : Gironde

Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  Empty
MessageSujet: Re: Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,    Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  EmptyDim 22 Nov - 18:44

Je crois que chaque individu est un peu comme ton fleuve, parfois calme et pondéré, timide et accueillant, parfois coléreux, vengeur, furieux et extraverti. La vie est une succession de jours qui s'accélèrent, ralentissent, parlent ou se font muets. Chacun d'entre eux compte mais chacun est unique et différent du précédent et du suivant. Seule la mémoire les mélange pour écrire l'histoire, nos histoires de vie...
Belle soirée. bisounours
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  Empty
MessageSujet: Re: Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,    Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  EmptyDim 22 Nov - 19:09

fripou a écrit:
Je crois que chaque individu est un peu comme ton fleuve, parfois calme et pondéré, timide et accueillant, parfois coléreux, vengeur, furieux et extraverti. La vie est une succession de jours qui s'accélèrent, ralentissent, parlent ou se font muets. Chacun d'entre eux compte mais chacun est unique et différent du précédent et du suivant. Seule la mémoire les mélange pour écrire l'histoire, nos histoires de vie...
Belle soirée. bisounours

Merci Fripou de m'avoir lu jusqu'au bout et d'avoir si finement analysé ce texte qui parlait de moi, évidemment. Je fus tout à la fois cette eau dormante et cette furie mais avec l'âge, j'ai gagné en sagesse et les gros écueils m'ont servie à avancer
Belle soirée Fripou
Bises amicales petitbis
Revenir en haut Aller en bas
Flamme
Admin
Flamme

Messages : 4867
Date d'inscription : 04/01/2011
Age : 72
Localisation : Près Bordeaux

Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  Empty
MessageSujet: Re: Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,    Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  EmptyDim 29 Nov - 10:56

La vie te forge, te donne des libertés que tu n'avais pas dans ton enfance !
Tu les avais en toi, et après les avoir libérées tu as su voir et comprendre que les vaguelettes mènent plus loin son avenir et que la tempête après sa destruction parfois valable, mais qui englouti des innocents, le Bien, le Beau, doit s'apaiser pour laisser à la Nature et à soi-même la paix qui ressource son propre esprit et ses pensées.
Un très bel écrit Lucienne qui est digne d'un auteur avec une belle préface pour un roman sur ta vie par exemple !
calinchat bis bisbis

_________________
Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  110108034927815720
Revenir en haut Aller en bas
Lucienne MARTEL

Lucienne MARTEL

Messages : 2819
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 64
Localisation : LIMOUX

Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  Empty
MessageSujet: Re: Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,    Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  EmptyDim 29 Nov - 11:55

Bonjour babette et merci pour la lecture de ce texte. Je ne sais pas si je suis capable d'écrire sur ma vie : elle fut compliquée et difficile depuis son départ mais aujourd'hui je suis enfin sereine et ne veux pas remuer ce passé douloureux.
Gros bisous et belle journée:bis:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  Empty
MessageSujet: Re: Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,    Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma vie n’est pas un long fleuve tranquille,
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du français
» Le long de l'Iton
» M26 ...long tom...plausible
» [Collection] CASH - Fleuve Noir
» Long Tom 120mm et Merkava Magov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE COIN POÉTIQUE DE FRIPOU :: Prose et conte-
Sauter vers: